Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mesange30

avatar

Féminin Messages : 227
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Jeu 1 Mar 2012 - 13:20


LES MAMMOGRAPHIES PEUVENT-ELLES DONNER LE CANCER ?

À travers les medias, toutes les instances de santé incitent les femmes à faire, chaque année, une mammographie pour éviter le cancer du sein. Mais personne ne signale à toutes celles qui vont leur obéir que ces examens ne sont pas sans risques.
Le 18 octobre 1995, le Dr Samuel Epstein, référence internationale et auteur de plus de 270 publications scientifiques, président de la Coalition pour la Prévention du Cancer, Médaille d’Or de l’Académie de Médecine Albert Schweitzer, profitait d’une journée nationale de mammographie organisée aux États-Unis pour dénoncer les dangers de cette pratique qui, pour lui, n’a pas fait la preuve de son utilité. Il a insisté sur le fait que lorsque le cancer du sein est ainsi détecté, il existe depuis au moins huit ans et a donc déjà touché les ganglions lymphatiques ou d’autres organes, particulièrement chez les femmes jeunes. Dans son remarquable ouvrage The Politics Of Cancer revisited, paru en 1998 mais non traduit en français, il critique très largement le lobby du cancer et soutient que chez les femmes en pré-ménopause, un cancer détecté sur quatre n’est pas un vrai cancer, mais qu’en revanche, un cancer sur quatre n’est pas détecté.

Il est loin d’être le seul dans son analyse et le NCI (National Cancer Institute) va plus loin en affirmant que ce chiffre s’élève à 40 % chez les femmes de 40 à 49 ans. L’Institut a publié des statistiques qui montrent que chez les femmes de moins de 35 ans, les mammographies peuvent provoquer 75 cancers pour 15 cancers correctement diagnostiqués.

Dans une étude publiée en 2005 par le New England Journal of Medicine, c’est 30 % des cancers chez les femmes de 40 ans qui ne sont pas détectés par les mammographies.

Le NIH (National Institute of Health) estime que ces examens occultent 10 % des tumeurs malignes chez les femmes de plus de 50 ans. À son tour, une étude suédoise menée sur 60 000 femmes, a démontré que 70 % des tumeurs détectées par mammographie n’étaient pas des tumeurs. Or, outre le stress émotionnel causé par ces diagnostics erronés, ces femmes ont aussi subi des biopsies toujours dangereuses.
Quant au Dr James Howenstine, médecin américain qui a 34 ans de pratique privée et hospitalière, il signale que 10 % des femmes qui ont déjà un cancer du sein montreront une mammographie normale, ce qui leur fera perdre un temps précieux pour avoir un véritable diagnostic, alors que l’épidémie du cancer du sein gagne chaque jour du terrain. « Des campagnes massives encouragent les femmes à avoir une mammographie chaque année. Ce rituel annuel génère des résultats faux positifs et faux négatifs qui mènent à des opérations inutiles et une considérable anxiété chez les femmes incorrectement diagnostiquées. »

Enfin, le 8 janvier 2000, The Lancet publiait une étude danoise qui réduisait à néant l’espoir des cancérologues qui croyaient alors qu’en dépistant plus précocement les cancers du sein par mammographie, on réussirait à faire baisser leur incidence et leur mortalité. Le journal concluait qu’en termes de mortalité, une politique de dépistage du cancer du sein « ne serait pas justifiée ».

Et en mars 2006, le mensuel La Recherche signalait à son tour, dans son numéro 395, que « la mortalité par cancer du sein a très peu diminué depuis 20 ans », alors que « les cas diagnostiqués, eux, explosent ». Le journal ajoutait que certains experts dénonçaient les effets pervers du dépistage qui « conduirait à détecter et à traiter des tumeurs mammaires qui n’auraient pas mis la vie de la patiente en danger ».

Les mammographies augmenteraient les risques de cancer
Pour Epstein, ajoutées à une angoisse inutile, les mammographies répétées en période de pré-ménopause augmentent les risques de cancer. « Des études récentes basées sur les dix années précédentes indiquent une augmentation très nette des cancers quelques années après le début de ces examens fréquents, ce qui confirme la grande sensibilité des seins en pré-ménopause et l’effet carcinogène des radiations ».
Le Dr Ken Walker, gynécologue à Toronto, mais aussi le plus célèbre des journalistes médicaux canadiens sous le pseudonyme du Dr Gifford-Jones, partage son avis : « Les femmes de 40 à 49 ans qui subissent régulièrement des mammographies, sont deux fois plus susceptibles de mourir d’un cancer trois ans plus tard que celles qui gardent leurs seins sous leurs chemisiers ».
Ce médecin diplômé d’Harvard estime lui aussi que les diagnostics précoces constituent un mensonge car « il faut huit ans pour qu’une tumeur soit assez importante pour être décelée, ce qui laisse le temps aux cellules cancéreuses de se propager dans l’organisme. Cela n’est pas vraiment un diagnostic précoce ».
À ses yeux, des milliers de femmes servent de cobayes depuis de nombreuses années, pendant que la Médecine cherche de tous côtés les causes du cancer, des bactéries aux gènes, sans penser une seule seconde que l’un des principaux responsables est l’industrie du cancer elle-même.
The National Cancer Institute a aussi publié des statistiques qui montrent que chez les femmes de moins de 35 ans, les mammographies peuvent provoquer 75 cancers contre 15 cancers correctement diagnostiqués.
Ces mammographies exposent les tissus sensibles du sein à des radiations dangereuses, alors que les spécialistes estiment qu’il n’existe pas de « dose acceptable » de radiation. Pour le Pr Anthony Miller, de l’Institut National du Cancer de Toronto, l’ADN du sein est plus vulnérable aux doses réduites de radiation que les tissus thyroïdiens ou la moelle des os.
D’après Diana Hunt, diplômé du centre médical d’UCLA, spécialiste des rayons X, « les radiations reçues par le sein au cours d’une seule mammographie correspondent à 11,9 fois la dose absorbée annuellement par le corps entier ».
La dose moyenne de rads reçus en mammographie pour deux images par sein est de 1 à 4 unités, mais d’après le Pr Epstein, la dose peut parfois être dix fois supérieure. Et Rosalie Bertell, l’une des autorités les plus respectées en ce qui concerne les dangers des radiations, affirme que chaque rad augmente de 1 % les risques de cancer du sein et correspond à une année de vieillissement.
En conséquence, si une femme commence à subir des mammographies annuelles dès l’âge de 55 ans, à 75 ans elle aura reçu 20 rads. Évidemment, ce pourcentage est proportionnel à l’âge du début des mammographies, ce qui est effarant à l’heure actuelle où elles sont pratiquées de plus en plus tôt. En comparaison, les femmes qui ont survécu aux bombardements de Hiroshima ou Nagasaki ont absorbé 35 rads. Bien qu’une radiation massive soit plus dangereuse que des petites doses, il est important de savoir que les effets de ces petites doses sont cumulatifs.
Et plus les cellules du sein sont jeunes, plus leur ADN est endommagé par les radiations. En outre, ce risque est accru chez les femmes porteuses du gène A-T, soit environ 1,5 % des sujets. Le pourcentage peut sembler minime, mais on estime qu’aux États-Unis environ 10 000 cancers par an sont dus aux mammographies chez les femmes porteuses de ce gène. Une seule mammographie augmente de 4 à 6 fois leur risque de cancer.
Une étude, publiée le 20 octobre 1993 dans le journal du National Cancer Institute américain, montre une augmentation très nette du cancer du sein après les traitements par rayons de certaines maladies bénignes du sein chez les femmes âgées de plus de 40 ans au moment des premiers traitements.
Depuis l’introduction des mammographies, l’incidence d’un certain carcinome du sein aurait augmenté de 328 %, et une étude du Canadian National Breast Cancer, qui date de 1992, a démontré une augmentation de 52 % de la mortalité par cancer du sein chez les jeunes femmes qui subissent des mammographies. En outre, les femmes enceintes exposées aux radiations mettent leur fœtus en danger avec des risques de leucémies ou de malformations, et les enfants exposés aux radiations peuvent à leur tour développer un cancer du sein à l’âge adulte.
Le Dr William John Gofman, professeur émérite de biologie moléculaire et cellulaire à Berkeley et chargé de cours à l’école de médecine de l’université de Californie à San Francisco, spécialiste des effets biologiques des rayons X et des dangers nucléaires, lauréat du prix Nobel, estimait que 75 % des nouveaux cas de cancer étaient provoqués par les irradiations médicales comme les rayons X, scanners, mammographies, tomographies et fluoroscopies. Il leur imputait également la responsabilité de nombreux cas de maladies coronariennes.
Quelques mois avant sa mort en 2007 à 88 ans, le Dr Gofman a publié une étude de 699 pages sous l’égide du comité For Nuclear Responsibility qui conclue que les effets de ces appareils de détection, combinés avec une mauvaise nourriture, le tabac et l’usage de la pilule, vont causer, aux États-Unis, 100 millions de décès prématurés durant la prochaine décennie.
Il considérait que les techniques de détection sont parfois nécessaires, mais uniquement dans certains cas où il était impossible de s’en passer. « Il n’existe pas de dose saine. Un seul atome radioactif peut déclancher une mutation permanente dans des cellules génétiques », et ces accumulations peuvent provoquer un cancer entre 5 et 50 ans plus tard.

La propagation des cellules par compression du sein
D'autre part, nombre de cancérologues insistent sur le fait que la compression du sein durant l’examen, surtout chez les femmes jeunes, peut permettre à un petit cancer non détectable de se propager. À son tour, le Pr Anthony Miller, qui met en garde les patientes contre le danger des radiations, précise également que des cellules cancéreuses risquent d’être écrasées et répandues dans le sang sous la pression des appareils de détection. Par ailleurs, il dénonce le danger des biopsies.
Deux cancérologues, le Dr John Diamond, membre du Royal Australian and New Zealand College of Psychiatry et ancien Président de l’Académie Internationale de Médecine Préventive, et le Dr Lee Cowden, de l’Université St. Louis du Missouri, résument identiquement le problème du cancer. « Le champ du cancer aux États-Unis est délimité par un monopole médical qui assure un flot constant de bénéfices pour les compagnies pharmaceutiques, les firmes de technologie médicale, les instituts de recherches et les Agences gouvernementales telles que la FDA, le National Cancer Institute, et l’American Cancer Society. »
Nombre de cancérologues français partagent ces opinions, mais ne peuvent en parler à haute voix car en France il n’est pas permis de critiquer le système sans perdre sa situation.
Cependant, dans l’ouvrage collectif Qui décide de notre santé ? paru en 1998 sous la direction de Bernard Cassou et Michel Schiff, le Dr Jean-Claude Salomon, cancérologue, ancien directeur de recherche au CNRS, à présent membre du Conseil scientifique d’Attac-France, faisait remarquer que s’il n’est pas accompagné d’une baisse de la mortalité, l’augmentation du pourcentage de survie à cinq ans n’est pas un indice de progrès. Le Dr Salomon notait aussi que si l’on comptabilise sans distinction les vrais cancers et des tumeurs qui n’auraient sans doute jamais provoqué de maladie cancéreuse, cela contribue à augmenter artificiellement le pourcentage des cancers « guéris ». « Le diagnostic précoce n’a souvent pour effet que d’allonger la durée de la maladie avec son cortège d’angoisse. Cela contredit bien des affirmations concernant les prétendues avancées thérapeutiques. »
Mais il ne faut pas perdre de vue que « le cancer fait vivre davantage de gens qu’il n’en tue », comme l’ont écrit les internes de Villejuif sur le mur de leur salle de garde, il y a quelque trente ans. Le cancer représente un marché mondial inépuisable et en continuelle expansion. Dans ce domaine, le chômage n’est pas à craindre et tous les lobbies concernés se démènent pour accaparer ce marché, affolant les populations et les gouvernements, faisant fi de toute morale, de toute considération d’éthique, allant même jusqu’à acculer à la mort des malades qui pourraient être soignés et guéris par des méthodes qui ne font pas partie de leurs « produits », donc de leurs bénéfices.
Il est vrai que les laboratoires récoltent, chaque année, des centaines de milliards de dollars grâce au cancer — et la Commission du cancer a souligné que le prix des médicaments anticancéreux avait augmenté de 500 % en dix ans —, ce qui permet de se demander s’ils ont tellement envie de tuer la poule aux œufs d’or que représente pour eux cette maladie.
Car, si le cancer était vaincu demain, de quoi vivraient ces gigantesques entreprises dont le seul profit est la maladie ?
La pratique de la mammographie nous rappelle le « repassage des seins » des adolescentes au Cameroun, pratique largement répandue dans ce pays d`Afrique centrale, qui consiste à écraser les seins des adolescentes dans le but d`éviter aux jeunes filles d’attirer trop tôt les hommes.
« Au-delà de la douleur et du traumatisme dus au “repassage des seins”, certaines filles se sont retrouvées avec les seins totalement détruits », explique à l’IPS (Agence Inter Press Service) Marie Claire Eteki, médecin au ministère de la Santé publique. « Le repassage des seins occasionne de nombreuses souffrances et peut favoriser l’apparition de certaines maladies, comme le cancer des seins, les kystes, la dépression ».
Bessem Ebanga, secrétaire exécutive du Renata, une association de filles-mères, veut faire interdire ce rituel abominable. « Les seins, c`est un don de Dieu », dit-elle.
Puisqu’il est largement prouvé que les mammographies, qui écrasent les seins comme ces pratiques barbares, sont non seulement inutiles mais dangereuses, allons-nous persister à imiter les habitudes arriérées du Cameroun alors que nous traitons ceux qui les emploient de « sauvages ». Quels sont les plus condamnables, ceux qui pèchent par ignorance ou ceux qui savent, mais agissent par goût du profit ?
Et que dire de nos instances dites, bien à tort, « de santé », lorsqu’elles persistent à croire ce que leur raconte leur seul « informateur », le lobby pharmaceutique (Big Pharma), qui a pourtant largement prouvé qu’il n’hésite pas à mentir pour préserver ses cotations en bourse et a souvent été condamné pour de telles pratiques ? À croire qu’ils sont incapables de lire les milliers de publications qui contredisent leurs « informations ».

Sylvie SIMON


Revenir en haut Aller en bas
archanges

avatar

Féminin Gémeaux Cheval
Messages : 11
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 51

MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Jeu 1 Mar 2012 - 13:54

merci Mesange !1et tout à fait d'accord !!!Ma première mammo , eèati à 35 ans . quand je me suis présentée au sénologue pour faire cette satanée mammo , il m'a disputé me disant que les mammo se font à partir de 45 ans . car c'est dangereux ... affraid
Revenir en haut Aller en bas
mesange30

avatar

Féminin Messages : 227
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Jeu 1 Mar 2012 - 14:07

En effet, c'est même très dangereux (c'est mon point de vue), et aprés avoir écouté l'émission de Sylvie SIMON, on ne devrait pas du tout se faire faire des mammo !! d'autant que la pression du sein peut provoquer des éclatements internes de ganglions ou autres... et d'après elle lorsque le cancer du sein est visible à la mammo, c'est que les ganglions lymphatiques sont déjà atteints et donc la mammo devient inutile sinon apporter des radiations supplémentaires !

Il faut vraiment faire très très attention ! et surtout ne pas succomber à la pression des gyneco qui souvent culpabilisent leurs patientes ....

Revenir en haut Aller en bas
salsa3

avatar

Féminin Messages : 643
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: cancer et mamo   Dim 27 Jan 2013 - 15:04

Bonjour,

j'hésitais longuement avant de poster. Je peux témoigner. J'ai eu un faux positif i y a 5 ans.


MAMO =  Un outil de torture inventé par un homme coupé de son être supérieur, de sa féminité et validé par leurs congénères.
C'est outil est utilisé avec des vieilles mamies qui n'ont rien demandé.
Alors que ce n'est pas un moyen très précis de diagnostique, il présente plus de désavantages que les supposés bénéfices.


En Espagne, je connais un cancérologue qui a déconseillé à sa propre mère de se plier à la chimio, c'est un autre sujet , mais dans le même esprit: chercher l'erreur!!


La PUB.   le slogan: elle a montré son sein et elle a sauvé sa vie. ou comment on se prête à participer au jeu de sexualiser tout dans le quotidien.
imaginez-vous le contraire? un homme qui montre ses attributs sexuels avec l'excuse de dépistage de la prostate? Ha,ha ça aurait été assez coquin
aussi manipulation des populations, il faut se mettre à la merci de la médecine (= lobbys industriels), et nous déresponsabiliser de ce que nous arrive.

Bonne journée à tous , paix et amour.


Dernière édition par salsa3 le Dim 1 Fév 2015 - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 98

MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Dim 10 Mar 2013 - 11:44

Personnellement, j'ai refusé les mammographies, j'ai reçu des convocations pour y aller et je ne l'ai jamais, ainsi que pour divers examens médicaux : résistance passive.

Je ne suis jamais malade j'ai peu à dire concernant le fait d'aller chez les médecins, et plus on prend de médicaments, à mon avis, plus on est malade !

On nous impose des systèmes de surveillance médicale, je n'ai pas cédé, je ne céderai pas, et je n'aurai pas de cancer... d'ailleurs, je suis végé depuis longtemps...

Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
salsa3

avatar

Féminin Messages : 643
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Dim 10 Mar 2013 - 21:41

moi maintenant , c'est pareil!<
mais parfois tu te trouves dans des situations ... et je sortais d'une sale opération, où il parait qu'ils m'ont sauvé la vie ...

j'ai déjà donné merci! j'ai dit à ma mère mais elle a peur: une très chère voisine nous a quitté d'un cancer récidiviste mais il faut dire qu'elle n'avait pas envie de vivre après la mort de son mari ...

et de toutes façons, nos cellules sont tellement malmenées qu'il ne faut ps grand chose pour que le système dérape,

bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Mar 12 Mar 2013 - 10:30

C'est tout à fait ce que je pense concernant les mammographies , ma dernière date de deux ans et demi et je ne suis pas prête d'en faire une autre , si un jour il se trouve que j'ai le cancer du sein et bien je verrai à ce moment là si je décide de me soigner de façon classique (chimio ) ou par le jeûne ou autre chose .
D'ailleurs j'ai un article concernant le jeûne et le cancer . Si vous le voulez je vous le posterai et puis on se fait chacun son idée .
Dans un autre domaine , je suis atteinte de DMLA depuis 11 ans et la c'est pareil depuis onze ans j'ai droit à des scanners à répétition environ chaque deux mois et même sur l'oeil qui n'est pas malade sous prétexte de surveillance .
Au mois de décembre date de mon dernier contrôle je n'ai pas repris de rendez vous , c'est moi maintenant qui veut reprendre le contrôle et sauf si je sens une dégradation nouvelle de l'oeil atteint je reste chez moi en sachant que le jour de la prochaine visite je vais me faire copieusement sermoner .
Je crois plus en la médecine chinoise . J'ai eu une trentaine très difficile avec des dépressions terribles , pire y'a pas mais j'ai réussi à garder assez de controle pour ne pas vouloir voir un médecin classique qui m'aurait bourrée d'anti dépresseurs et vraisemblablement j'en prendrais toujours parce que anti dépresseurs un jour anti dépresseurs toujours .
Je suis allée voir un acupuncteur chinois , en trois séances j'ai été guerrie . Mes énergies se sont rééquilibrées .Normalement chaque année on devrait faire une visite au moment de son anniversaire m'avait -il dit .
J'ai extrapolé le sujet de la mamographie , j'espère que vous ne m'en voudrez pas . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

avatar

Masculin Capricorne Chien
Messages : 3396
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 47

MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Mar 12 Mar 2013 - 12:23


Des mammographies sont moins dangereux que les déodorants rempli d'aluminium ,,,,,,

http://www.danger-sante.org/risque-deodorants-alcool-aluminium/

Les antitranspirants régulent fortement, voire stoppent, la quantité de sueur émise sur la surface traitée. La diminution de la transpiration est souvent due à un actif anti-transpirant (appelé aussi antiperspirant) de type sels d'aluminium (comme le chlorure d'aluminium) qui agissent en tant que chélateur qui complexe protéines et eau et non en resserrant les pores de la peau selon l'explication traditionnelle.

L'innocuité des déodorants (plus précisément des anti-transpirants) est un sujet controversé, certains ingrédients sont soupçonnés d'avoir des conséquences néfastes sur la santé.
L'Assemblée nationale française a voté le 3 mai 2005 l'interdiction des parabènes, soupçonnés d'être cancérigènes. Toutefois le texte doit encore être voté par le Sénat avant que la loi n'entre en application.
L'aluminium contenu dans les anti-transpirants sous forme de sel industriel est soupçonné par certains chercheurs car il passe à travers la peau . Selon l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, « l’exposition à des produits antitranspirants avec des concentrations de 20 % de chlorohydrate d’aluminium ne permet pas d’assurer la sécurité sanitaire des consommateurs dans les conditions normale d’utilisation » (octobre 2011). Les fabricants affirment de leur coté que leurs produits ne présentent aucun risque pour la santé 6; différents sites web sont créés en ce sens .

Revenir en haut Aller en bas
salsa3

avatar

Féminin Messages : 643
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Mar 12 Mar 2013 - 20:04

Les branchés médecine holistique,
ça fait longtemps qu'ils se responsabilisent de leur santé. et ce n'est pas ceux-là qui utilisent des déodorants avec de l'alu entre autres.

je peux choisir de ne pas me faire radier et de ne pas me faire cumuler les radiations.
J'ai des amis médecins dans mon entourage,
un racontait que dans son service d'urgence , un type venait en exigeant un Scanner ou un IRM parce qu'il avait mal à la tête .... il est venu comme ça tous les jours de la semaine, un médecin ne fera ce type d'examen que si le bénéfice et vraiment supérieur car, comme il a bien expliqué à son patient, il n'avait aucun symptôme réel d'avoir une tumeur cérébrale mais le passage à la machine pouvait déclencher le processus cancéreux dans une tumeur qui dormait jusqu'alors.

Si c'est valable pour le cerveau c'est valable pour le reste du corps. Un cancer est un processus "naturel" du corps, mais c'est quand il perd le contrôle qui devient dangereux.

Revenir en haut Aller en bas
salsa3

avatar

Féminin Messages : 643
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: « Si le dépistage était un médicament, il aurait été retiré »   Ven 5 Avr 2013 - 18:18

Bonjour :

dans le site Sortir du Chaos, il est apparu l'article suivant:
signé Yves Rasir, source Neosanté.
5 avril 2013
La mammographie AUGMENTE l’incidence du cancer

« Si le dépistage était un médicament, il aurait été retiré ». Quel est donc le dangereux gourou qui tient de tels propos ? Quel est l’abominable chef de secte qui se permet de critiquer un axe majeur de médecine classique ? Quel « thérapeute » illuminé risque ainsi de priver des patients d’un traitement médical approprié grâce au diagnostic précoce ?

Désolé pour les services policiers qui analysent les articles de Néosanté à la loupe, mais cette phrase n’est pas de nous : elle a été prononcée par Peter GØtzsche , biochimiste et docteur en médecine, professeur de méthodologie de la recherche clinique à l’Université de Copenhague, cofondateur de la collaboration Cochrane, directeur du Centre nordique Cochrane et auteur de plus de 50 publications dans les plus grandes revues médicales. Son nom de vous dit rien ? Normal : cela fait 12 ans que ce chercheur danois remet en cause le dépistage du cancer du sein et cela fait 12 ans que la presse francophone ignore superbement ses travaux.

Lire la suite !
http://sortirduchaos.wordpress.com/?s=La+mammographie+AUGMENTE+l%E2%80%99incidence+du+cancer+&submit=Rech.
Récupérons la maitrise de nos corps et le sourire !


Dernière édition par salsa3 le Ven 17 Mai 2013 - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 98

MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Lun 13 Mai 2013 - 8:57

Par ailleurs, concernant le cancer du sein plus précisément, je pense qu'il y a d'autres incidences que le fait matériel technique de la mammographie qui augmente ses probabilités : c'est le fait psychologique.

Si l'on ne va pas faire les mammographies ou autres tests concernant le cancer, on ignore qu'on a le cancer et on peut cesser de le développer simplement parce qu'on n'y pense pas, ; mais si un test s'avère positif, on entre dans un système de stress, de peurs, de volonté de médicaments, de soins, de scanners, de rayons etc... A ce moment on développe un cancer considérable.

Je ne dis pas que ne pas aller aux mammographies et aux divers empêche le cancer de venir, je dis simplement que beaucoup de cancers peuvent guérir spontanément s'ils ne sont pas connus. C'est difficile à croire et à authentifier, vu que ces cancers, justement, sont ignorés, mais la balle est dans le camp des "scientifiques" !



Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
salsa3

avatar

Féminin Messages : 643
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Mer 15 Mai 2013 - 23:03

Bon,

en effet, l'effet psycho .... on parle alors de psychosomatique ....

je pense bien que tu ais raison, mais il faudrait nuancer.
Le cancer, oui, c'est un processus naturel.

Le fait qu'on se rend compte, n'est pas du hasard. Lorsque ce processus naturel s'emballe ce n'est pas simplement la peur ...  alors, j'y serai  déjà succombé avec un faux positif, et tout le barbaries que j'ai du subir pendant quatre mois.

Il y a parfois , un envie profonde de ... ne pas vivre, à la base , selon des études du Dr Hammer je crois, il établie l’origine de bcp des cancers dans un deuil non accepté.
c'est le corps qui se retourne contre soi même. Des gens qui sont capables , véritablement ,  de se remettre en question, y sont arrivés à retourner la situation.

Et de toute façons la peur est à 'origine de beaucoup des  souffrances.
Oui , l'ignorance soigne .... comme les croyances et les fausses croyances peuvent aussi tuer. J'ai connu qq'un condamné, on l'a ouvert et fermé de suite. On lui a dit que tout s'était passé très bien ... au bout d'un mois il ne lui restait plus une seule ombre de métastase .

Alors, en allant plus loin, on peut s'interroger sur la capacité inné de l'homme à se soigner lui même.


Bonne soirée


Dernière édition par salsa3 le Ven 5 Juil 2013 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Jeu 16 Mai 2013 - 9:44

C'est dans l'actualité et sans citer de nom , que pensez vous des mastectomies préventives seriez vous prêtes à aller jusque là .?
Revenir en haut Aller en bas
salsa3

avatar

Féminin Messages : 643
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Jeu 16 Mai 2013 - 11:28

Eh bien ... et vous, vous en pensez quoi?


Pour être barbares, soyons-les
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   Jeu 16 Mai 2013 - 12:12

liliane a écrit:
C'est dans l'actualité et sans citer de nom , que pensez vous des mastectomies préventives seriez vous prêtes à aller jusque là .?

C'est un bon débat, ou plutôt une bonne question personelle. Angelina Jolie
a 87 % de chance d'avoir ce cancer car elle est porteuse du gène. Mais si elle l'a et est traiter a temps 86% de chance de survie... maintenant avec les traitement. Ce mutilée pour la prévention moi perso je sait pas trop. scratch

Peut être bizarre a dire, mais je croit je ferais confiance a la vie... mais bon c,est moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
salsa3

avatar

Féminin Messages : 643
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: YES   Ven 17 Mai 2013 - 19:35

oui, faire un OUI à la vie.

Je rajoute dans la même optique un lien pour un article de Sortir du Chaos et de L'illusion, je sais pas si ça vaut la peine de le mettre à part :

75% des médecins refusent la chimiothérapie pour eux-mêmes



Un grand manque de confiance est aussi
évident parmi les médecins. Les enquêtes et les questionnaires montrent
que trois docteurs sur quatre (75 pour cent) refusent toute
chimiothérapie sur eux-mêmes en cas de cancer en raison de son
inefficacité sur la maladie et de ses effets dévastateurs sur la
totalité de l’organisme humain.



Spoiler:
 

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les mammographies peuvent-elles donner le cancer?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les brûlures d'estomac
» A partir de quel âge deux soeurs peuvent-elles cododoter
» maux de tête et barettes
» les végétations
» Balles de lavage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Santé & environnement  :: Santé / Remèdes naturels / Bio-