Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Braquage à la Chypriote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
klaustrydium

klaustrydium

Masculin Lion Serpent
Messages : 375
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 30
Localisation : terres celtiques

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeMar 19 Mar 2013 - 14:30


LE RACKET GÉNÉRAL SUR LES COMPTES BANCAIRES À CHYPRE CRÉE UN PRÉCÉDENT QUI POURRA SERVIR DANS D'AUTRES PAYS DE L'EUROZONE


Voici 4 mois, le 15 novembre 2012, j'avais alerté mes lecteurs sur l'inquiétante situation financière de Chypre. Je l'avais même qualifiée de « nouveau cadavre dans le placard » et j'avais souligné qu'elle constituait « une redoutable quadrature du cercle pour les dirigeants de l’UE ». [cf. http://www.u-p-r.fr/actualite/europe/cadavre-dans-placard-chypre-angoisse-europeistes ]

Braquage à la Chypriote Chiffr10



Eh bien l'on vient d'apprendre, le 16 mars 2013 au matin, que les dirigeants de l'Union européenne, en concertation avec les dirigeants chypriotes et le FMI, ont fini par trouver une solution. Et quelle solution !



En fait d'aide, les bailleurs de fonds (Union européenne, Banque centrale européenne et FMI) sont en réalité convenus d'un plan de secours de 10 milliards d'euros dont le volet essentiel consiste en un véritable racket sur les comptes bancaires détenus par des particuliers à Chypre.





----------------------------------------------------------------------------------------------------

UN RACKET SANS PRÉCÉDENT SUR LES COMPTES BANCAIRES DES PARTICULIERS

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Le racket, qualifié de « prélèvement » ou de « taxe exceptionnelle » dans la langue de bois des dictateurs qui ont mis la main sur le continent européen, va être opéré directement par les banques chypriotes sur chaque compte bancaire de particulier. C'est-à-dire sur à peu près chaque Chypriote adulte et chaque étranger disposant d'un compte bancaire dans l'île.



Le barème du racket est le suivant :



1°) pour toute somme inférieure à 100 000 €, le « prélèvement » sera de 6,7 %.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Pour prendre des exemples concrets :

un Chypriote possédant 7000 € d'économie sur un compte à vue, ou sur un compte d'épargne, va se voir racketter (« prélever » selon la langue de bois européiste) la somme de 469 €.

un titulaire de plan d'épargne ayant mis de côté 40 000 € pour s'acheter un appartement se verra racketter de 2 680 €.

même un étudiant ou un chômeur désargenté, n'ayant en tout et pour tout que 500 € sur leurs comptes, seront rackettés de 33,50 € chacun.





2°) pour toute somme supérieure à 100 000 €, le « prélèvement » sera de 9,9 %.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour prendre des exemples concrets :

un couple titulaire d'un plan d'épargne logement ayant mis de côté 185 000 € pour s'acheter une maison se verra racketter de 15 115 €. [(100 000 x 6,7% = 6 700) + (85 000 x 9,9% = 8 415) = 15 115 €]

un particulier fortuné disposant de 2 000 000 € sur des comptes rémunérés, se verra quant à lui racketter de 194 800 € [(100 000 x 6,7% = 6 700) + (1 900 000 x 9,9% = 188 100) = 194 800 €]

Ce dernier exemple donne à penser que les oligarques euro-atlantistes se sont offerts un plaisir de gourmet cynique et pervers : celui de placer Vladimir Poutine dans l'embarras. Car, puisque ce « prélèvement » vise tous les titulaires de comptes bancaires à Chypre, il concerne également les Russes, riches oligarques ou moins riches, qui ont ouvert un compte dans cette île proche du monde slave à la fois géographiquement et culturellement (pour sa fidélité au christianisme orthodoxe). Et qui l'ont ouvert dans la banque RCB, détenue par la Fédération de Russie et dirigée par des proches du Kremlin.

Braquage à la Chypriote Russie10
Parmi les gros déposants dans des banques chypriotes figurent des riches particuliers russes, attirés par les promesses de rentabilité de la Russian Commercial Bank (Cyprus). Ici une affiche publicitaire le long d'une route près du port chypriote de Limassol.



Braquage à la Chypriote Russia10
Comme le montre cette saisie d'écran [source http://www.rcbcy.com/] la banque russe propose à ses clients un taux de rendement garanti de 4,25% sur ses dépôts, à condition de déposer un minimum de 50 000 € sur le compte. Le racket organisé par l'UE, la BCE et le FMI revient à ponctionner 3 350 € sur un tel dépôt de 50 000 €...

La Russian Commercial Bank Cyprus (RCB) est une filiale du groupe public russe VTB, possédé à 75,5 % par la Fédération de Russie [source : http://en.wikipedia.org/wiki/VTB] . Les dirigeants de l'oligarchie euro-atlantiste ont dû prendre un malin plaisir à imaginer la tête des dirigeants russes devant ce vol organisé pour prétendument « sauver l’euro ».





3°) En outre, il est institué une retenue à la source sur les intérêts procurés par ce qui restera des dépôts bancaires.



-----------------------



Les organisateurs de toute cette opération estiment qu'elle devrait rapporter 5,8 milliards d'euros.



Il faut noter que ce vol organisé sur les dépôts des particuliers est une mesure sans aucun précédent. Les ministres des finances de la zone euro n'avaient pas soumis la Grèce, l'Irlande, le Portugal ni l'Espagne à une telle clause.


Braquage à la Chypriote Bruxel10
Atmosphère très cordiale à Bruxelles le 14 mars 2013 : les dirigeants européistes de Chypre et les dirigeants de l'UE rient de bon cœur du racket général sur les comptes bancaires des particuliers à Chypre dont ils viennent de convenir.


Braquage à la Chypriote Von_ro10
De gauche à droite : M. Nicos ANASTASIADES, Président de la République de Chypre, M. Herman VAN ROMPUY, Président du Conseil européen, et M. Michael SARRIS, ministre des finances de la République de Chypre. Tous ces messieurs semblent savourer l'idée du racket organisé sur les déposants chypriotes. Le ministre des finances de Chypre paraît même avoir du mal à ne pas éclater de rire.


Braquage à la Chypriote Largar10
L'entrevue, le lendemain 15 mars, entre la franco-américaine Christine LAGARDE et le ministre des finances chypriote Michael SARRIS n'est pas moins détendue et hilare.

Sans la moindre vergogne, l'un et l'autre ne cachent pas leur joie de la solution qu'ils ont concoctée : renflouer les banques et « sauver l’euro » en se servant directement sur les comptes bancaires des particuliers, il faut avouer que c'est à mourir de rire lorsque l'on appartient au monde feutré de l'oligarchie financière.

On notera que ce racket ne concerne évidemment pas Christine LAGARDE. Elle n'a pas la sottise de déposer sur un compte bancaire à Chypre les substantielles économies que lui procure son salaire annuel de Directrice générale du FMI, qui s'élevait à 380.939 € en 2011 (31 745 € / mois) et qui n'est pas soumis à l'impôt sur le revenu (sans doute environ 35 000 € / mois net d'impôts en 2013). [source : http://www.huffingtonpost.fr/2012/05/28/polemique-christine-lagarde-impot-fmi-grec_n_1549979.html ]





--------------------------------------------------------------

LES 4 OBJECTIFS DE CE RACKET SANS PRÉCÉDENT

---------------------------------------------------------------

Le racket sans précédent organisé par l'UE, la BCE et le FMI sur l'ensemble des comptes bancaires de particuliers ouverts à Chypre obéit à trois objectifs explicites, et probablement à un quatrième objectif implicite :



1°) renflouer conjointement l'État chypriote et les banques chypriotes au bord de la faillite.

Au lieu que l'État chypriote garantisse les dépôts des épargnants, il donne l'équivalent des pertes aux banques qui vont les utiliser pour rembourser leurs créanciers (parmi lesquelles il figure notamment des banques chypriotes et non-chypriotes).



2°) limiter les pertes de banques non-chypriotes qui auraient prêté à Chypre.

En évitant la faillite de l'État chypriote et des banques chypriotes, la mesure vise en second lieu à limiter les pertes de banques non-chypriotes qui auraient prêté à Chypre. Y compris, bien entendu, d'éventuelles banques françaises.



3°) « sauver l’euro »

Si l'on rackette tous les particuliers qui ont des dépôts à Chypre, c'est en définitive pour que Chypre ne soit pas considéré comme "en défaut" et c'est en définitive, encore et toujours, pour prétendument « sauver l’euro ». Je rappelle néanmoins que l'euro n'est, de toute façon, pas viable sur long terme. Cette grandiose extorsion de fonds opérée sur les patrimoines des déposants chypriotes ne servira, au mieux, qu'à prolonger l'agonie... et à renflouer les banques.



4°) lancer un ballon d'essai pour tester l'acceptabilité sociale d'un tel vol organisé

Cet objectif n'est évidemment pas mis sur la table par les responsables européistes. Cependant, il se murmure dans les couloirs de la Commission européenne et de la BCE que ce dispositif testé à Chypre aura valeur de test. Un tabou vient d'être brisé, qui est celui de la protection des déposants et des épargnants. Les dirigeants du monde politique et bancaire vont maintenant observer si la population chypriote va laisser ou non ce racket se produire sans réagir. C'est dire si la suite des événements va être importante.





----------------------------------------------------------------------

UNE OPÉRATION DE RACKET VICIEUSEMENT PRÉMÉDITÉE

EN FONCTION DU CALENDRIER LITURGIQUE ORTHODOXE -----------------------------------------------------------------------

Comme nous l'enseignent les films et les enquêtes de police, l'organisation des grands hold-up par des gangs mafieux n'est jamais laissée au hasard. Tout y est toujours minutieusement planifié.



Il en a été de même pour cette opération de racket : son organisation et son calendrier ont été conçus de façon particulièrement vicieuse.



En effet, l'accord entre l'UE, le FMI, la BCE et les autorités chypriotes a été conclu, non pas « dans la nuit de vendredi à samedi » comme l'affirme le journal Le Monde [http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/03/16/a-chypre-la-population-dans-l-incertitude-apres-l-annonce-du-plan-de-sauvetage_1849491_3214.html ] mais dans les journées des 14 et 15 mars.



Cet accord n'a été présenté comme arraché au cours de la nuit qu'à des fins de mise en scène. C'est ce qui a permis de n'annoncer publiquement la « taxe exceptionnelle » que le samedi 16 mars au matin, afin que les habitants de l'île méditerranéenne ne l'apprennent qu'à leur réveil en ce début de week-end.



De la sorte, les Chypriotes se sont retrouvés coincés car ils ont trouvé les banques fermées lorsqu'ils s'y sont précipités pour y sortir le maximum de numéraire. Des files d'attente se sont constituées devant les distributeurs de billets mais la plupart des automates avaient déjà été mis hors d'état de fonctionnement.



Mieux calculé encore, les Chypriotes ont également réalisé qu'ils ne pourraient pas sortir d'argent ni le dimanche 17 mars ni même le lundi 18. Car lundi est une journée exceptionnellement fermée, du fait du calendrier orthodoxe qui fixe, cette année, au 18 mars la date mobile du « lundi pur » (Καθαρά Δευτέρα en grec).

Braquage à la Chypriote Carnav10
Le « lundi pur » est une fête mobile du calendrier liturgique orthodoxe. il se situe quarante jours avant le Samedi de Lazare, veille des Rameaux, et 48 jours avant la Pâque orthodoxe. C'est la date qui marque, après le dimanche de Carnaval, le début du Grand Carême. C'est aussi la date qui représente traditionnellement le début du printemps. À cette occasion, les Chypriotes, comme les Grecs, partent pique-niquer et consomment du pain azyme, pendant que les enfants jouent au cerf-volant.


Braquage à la Chypriote Banque10
L'affaire avait été parfaitement calculée et préméditée car lundi 18 mars est le jour où tombe, en 2013, le "lundi pur" de la religion orthodoxe. Les banques chypriotes resteront donc fermées jusqu'à mardi 19, ce qui offre le temps suffisant aux équipes d'informaticiens des banques d'opérer le « prélèvement » sur chaque compte au cours du week-end.


Braquage à la Chypriote Banque12
Dès l'annonce du racket officiel, les titulaires de comptes bancaires n'ont plus été en mesure de retirer leur argent.


Braquage à la Chypriote Chypre10
Photo prise par un internaute chypriote samedi 16 mars au matin. L'automate de sa banque ne délivre plus d'argent et affiche le message : « Votre transaction a été annulée en raison d'un problème technique. Ce Distributeur Automatique ne permet pas de retraits d'argent pour le moment. »







------------------------------------------------------------------------------

LA SITUATION POLITIQUE ET SOCIALE VA-T-ELLE DÉGÉNÉRER ? -------------------------------------------------------------------------------

Le « lundi pur » est une journée où l'on est censé se défaire de ses conduites pécheresses et où l'on doit faire preuve de pardon.



Toute la question est donc de savoir si les Chypriotes vont "pardonner" à leurs autorités politiques et financières le racket qui va être opéré, ce jour-là, sur leurs comptes bancaires ?



Les premières réactions enregistrées samedi ont montré que la population était sous le choc et scandalisée. Mais, aussitôt, tout l'appareil de désinformation politique et médiatique européiste s'est mis en branle pour diffuser son poison.



Dès son retour de Bruxelles, le président chypriote Nicos Anastasiades, responsable européiste "de droite" élu le mois dernier, a ainsi souligné dans un communiqué le prétendu « risque d'effondrement » du système bancaire à défaut d'accord sur un prêt pour l'île au bord de la faillite.



En prenant des airs de Tartuffe pour souligner plaintivement qu'il s'agissait d'un plan « douloureux », il a ensuite repris la sempiternelle thématique de toutes les dictatures, à savoir qu'il n'y aurait bien entendu pas d'alternative : « La solution que nous avons choisie est douloureuse, mais c'était la seule qui nous permettait de continuer nos vies sans remous. »



Comme nous l'a révélé l'exemple islandais - une île d'une taille assez comparable à Chypre -, et comme nous l'enseigne le président Ólafur Grímsson, il y a pourtant toujours une alternative : celle qui consiste à prendre le parti du peuple et de laisser les banques faire faillite. [ cf. http://www.u-p-r.fr/actualite/france-europe/laction-exemplaire-du-president-islandais-francois-hollande-ne-lui-a-accorde-que-35-minutes-pour-lecouter ]



Quoi qu'il en soit, les autorités chypriotes croisent les doigts. Elles espèrent qu'avec la complicité habituelle de la "gauche" européiste et le matraquage médiatique non moins habituel, les Chypriotes accepteront ce coup de force contre leurs dépôts et leurs économies, dans le but, proclamé, prétendument grandiose et incontestable, de « sauver l'euro ».



Avant d'entrer en vigueur, la « taxe exceptionnelle » doit être ratifiée par le parlement, et cela avant la réouverture des banques mardi, puisque le lundi est jour férié à Chypre. Il faut donc faire vite : M. Anastasiades a annoncé qu'il rencontrerait des dirigeants de partis politiques de l'île et qu'il se rendrait dimanche matin au Parlement où une Assemblée plénière, prévue en milieu de matinée, devrait entériner le racket.



Des appels à manifester ont été lancés, notamment par le candidat déçu aux élections présidentielles de février, George Lillikas, qui avait fait campagne contre le plan de sauvetage. Ce dernier a appelé à une mobilisation générale pour mardi, le lendemain du « lundi pur ».



Mais ne sera-t-il déjà pas trop tard pour réagir puisque les comptes bancaires auront été déjà rackettés au profit des banques ?







------------------------------------------------------------------------------------------

LA CRÉATION D'UN PRÉCÉDENT QUI POURRA ÊTRE APPLIQUÉ

À D'AUTRES PEUPLES DE LA ZONE EURO, ET NOTAMMENT AUX FRANÇAIS

-------------------------------------------------------------------------------------------

L'extorsion de fonds que les autorités publiques comptent opérer sur les détenteurs de comptes bancaires à Chypre pourrait bien avoir un contrecoup sur les déposants italiens et espagnols. Car s'ils ne sont pas bêtes, ils devraient comprendre qu'un tel racket risque aussi de leur être imposé prochainement sans crier gare. Juste avant le lundi de Pâques par exemple...



Il sera donc intéressant de voir si l'affaire chypriote ne provoque pas un "bank run" important en Espagne et en Italie au cours des prochaines semaines.



Quant aux Français, ils auraient bien tort de croire les assurances que ne vont pas manquer de leur débiter leurs grands médias, à savoir qu'une telle disposition serait impossible en France, etc. Car l'opération chypriote revêt aussi l'allure d'un ballon d'essai. Ses concepteurs, au FMI, à la BCE et à la Commission, seront très attentifs à ses suites, car cela va leur permettre de tester l'acceptabilité sociale "grandeur nature" d'un racket sur les épargnants dans le but de « sauver l'euro ».



Si cette acceptabilité sociale se révèle assez facile à obtenir - en clair, si les Chypriotes se laissent plumer sans réagir violemment, ou bien en préférant s'écharper selon le clivage droite-gauche plutôt que de faire front commun-, le racket pourra être envisagé pour d'autres peuples. Et pourquoi pas pour les épargnants français le moment venu ?



Il faut donc bien comprendre que les Français ne sont pas à l'abri du même type de racket. Car une fois qu'une semblable mesure aura été mise en œuvre, un tabou essentiel aura sauté : celui de la protection de l'épargne publique. Et les autorités politiques et bancaires européistes pourront ensuite se prévaloir du précédent ainsi créé.





---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

COMMENT SE PRÉMUNIR INDIVIDUELLEMENT D'UN ÉVENTUEL RACKET "À LA CHYPRIOTE" ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour être honnête, il n'y a pas de bonne solution. Tant que la France restera dans la zone euro et dans la catastrophe économique, financière et monétaire qu'elle engendre, on ne peut envisager que des expédients.



Quels expédients ? (Je précise que je n'évoque ci-dessous que les questions de gestion quotidienne d'un ménage ; je ne parle pas des placements patrimoniaux tels l'immobilier, les actions et obligations, la détention d'or ou d'argent métal, etc.)



À l'heure actuelle - et sans que cela soit d'ailleurs une certitude -, les seuls comptes bancaires a priori en sécurité et non susceptibles d'un pareil racket sont ceux qui sont localisés en Allemagne, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Finlande. C'est-à-dire dans les 4 États membres de la zone euro qui sont en excédent sur le système Target 2. [je renvoie ici à ma conférence sur "la tragédie de l'euro" : http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/la-tragedie-de-euro].

1°) Le premier expédient consiste donc à ouvrir des comptes bancaires dans ces 4 États. Mais avec toutes les difficultés d'ordre pratique que cela engendre, sans parler du caractère détestable que représente l'idée d'aller "planquer son argent" à l'étranger.

2°) Pour les particuliers français qui ne veulent pas ouvrir des comptes bancaires dans ces 4 États, le deuxième expédient consiste à vider régulièrement leur compte (par exemple après chaque virement mensuel de salaire), à louer des coffres dans leur banque ordinaire, et à y entreposer leur argent liquide. Je signale au passage que ce type de comportement, bien que peu habituel, a déjà été noté secrètement en France il y a environ deux ans, sans que les médias, bien entendu, n'en informent l'opinion publique pour ne pas l'inquiéter.

Un tel expédient présente de nombreux inconvénients : outre qu'il entraîne le coût de location d'un coffre, il pose des problèmes matériels constants dans la vie quotidienne. Car les paiements par chèque, par carte bancaire ou par prélèvements automatiques sont de très loin les plus commodes et les plus usités. Vider son compte et placer toutes les liquidités dans un coffre bancaire peut aussi se révéler très handicapant en cas de fermeture des banques.

3°) Enfin, le troisième expédient consiste à vider ses comptes bancaires comme dans le cas précédent, mais à conserver le liquide chez soi. Bien entendu, il s'ajoute alors, aux inconvénients énumérés précédemment, le risque supplémentaire de se faire voler.



En somme, les 3 expédients ne sont guère satisfaisants et c'est bien là tout le problème.



La vie contemporaine et la bancarisation des particuliers sont telles que, même si ce n'est pas impossible, il est néanmoins très gênant de ne pas avoir un compte bancaire en état de fonctionnement.



C'est justement pour cela que les Chypriotes viennent de se retrouver piégés.





----------------------------------------------------------------------------------------------

CONCLUSION : UN RACKET SEMBLABLE POURRA ÊTRE IMPOSÉ AUX FRANÇAIS

S'ILS NE RENVOIENT PAS DOS-À-DOS Mme LE PEN ET M. MÉLENCHON

----------------------------------------------------------------------------------------------

Quitte à faire grincer les quelques dents habituelles, je conclurai en insistant sur le fait que le « plan de com' » pour faire accepter aux Français un éventuel racket sur leurs épargnes et comptes bancaires ne sera pas sorcier à mettre en place. Il est même déjà tout prêt puisque l'oligarchie euro-atlantiste qui dirige la France et ses médias l'a déjà utilisé de nombreuses fois. Elle pourra le ressortir à l'identique.



Pour neutraliser toute contestation efficace contre un racket des déposants, ce « plan de com' » consistera tout bonnement, et comme à l'accoutumée :



1°) à m'interdire totalement d'antenne radio et télé ; mais plus le nombre d'adhérents de l'UPR augmente et plus cette interdiction devient difficile à tenir.





2°) mais à ouvrir largement les studios de télévision et de radios aux deux compères habituels de la pseudo "opposition au système" - Mme Le Pen et M. Mélenchon - , pour qu'ils exécutent le ballet bien réglé destiné à casser toute vraie remise en cause de la situation :

d'un côté, les médias feront venir sur tous les plateaux Mme Le Pen, dont l'incompétence technique et la truculence seront comme d'habitude parfaites pour discréditer les idées qu'on la chargera de salir. Elle s'indignera à haute voix du vol programmé sur les petits épargnants pour cause d'euro, mais elle en profitera, par la même occasion, pour tempêter contre la viande hallal, ou pour réclamer le rétablissement de la peine de mort, ou pour aller faire un entrechat avec des néo-nazis autrichiens en prenant ensuite des airs de Sainte Nitouche. Ce mélange des genres délibéré et cet amalgame seront bien entendu faits pour discréditer l'idée même de sortir de l'euro aux yeux de 80 % des Français. C'est le rôle qui a été dévolu par le système à la famille Le Pen. Un rôle - ô combien reluisant - qu'elle accepte de remplir sans coup férir depuis 30 ans, en échange de la médiatisation tonitruante que les commanditaires lui accordent.

de l'autre côté, les médias feront venir également sur tous les plateaux M. Mélenchon. Lequel, selon le même ballet bien réglé, prendra appui sur les propos de Mme Le Pen pour faire croire de nouveau à ses électeurs qu'être contre l'euro serait être d'extrême-droite. Il affirmera, avec l'enflure stylistique qu'on lui connaît, que les déclarations de Mme Le Pen sont la preuve que « prôner la sortie de l’euro relève du maréchalisme », comme il l'affirma le 26 juin 2011 sur la radio Europe 1. Il vocifèrera comme un matamore que l'UE « vient de porter un mauvais coup contre le monde du travail et les petits épargnants » . Et il en conclura, comme le fait la gauche européiste depuis un demi-siècle, qu'il faut non pas sortir de la construction européenne ni de l'euro mais « se rassembler autour d'une véritable force de progrès seule à même de faire changer l'Europe. »

[Pour se remémorer le sketch Mélenchon-Le Pen, cf. notre analyse que nous avons mise en ligne depuis déjà plus de 2 ans et qui n'a pas pris une ride : http://www.u-p-r.fr/actualite/france/melenchon-le-pen-sur-rmc-leurres-du-systeme ]


Braquage à la Chypriote Chypre11

Avec un « plan de com' » aussi bien huilé, permettant de bien diviser les Français, l'oligarchie financière et bancaire euro-atlantiste pourra continuer à dormir sur ses deux oreilles.



Elle rira encore aux éclats, derrière les portes capitonnées de ses antichambres, en pensant à la facilité avec laquelle on peut mener le peuple français par le bout du nez. Et le plumer sans qu'il y comprenne quoi que ce soit, et en croyant en plus que la France est une démocratie pluraliste où toutes les opinions ont droit de cité !





---------------





Comme l'auront compris les lecteurs, la seule solution pour déjouer ce plan bien rôdé, c'est de comprendre enfin en quoi il consiste, et d'en tirer les conséquences : il faut renvoyer dos-à-dos les faux opposants, qui entretiennent délibérément un clivage droite-gauche devenu inopérant, et qui empêchent de ce fait de rassembler les Français sur un programme de salut national.



En bref, il faut laisser de côté ces opposants de connivence, épuisés de roueries et de manipulations pluri-décennales, et se rassembler à l'UPR.



Bien sûr, certains seront furieux de lire cette conclusion. Mais au fond d'eux-mêmes, ils savent bien que, s'ils acceptent enfin d'arrêter de rêver, il n'y a pas d'autre solution viable que celle que je leur propose : un mouvement situé en dehors du clivage droite-gauche pour rassembler provisoirement une majorité de Français d'accord pour sortir au plus vite du piège à rat dans lequel on a enfermé la France.



François ASSELINEAU



16 mars 2013
Revenir en haut Aller en bas
Ghost

Ghost

Masculin Messages : 789
Date d'inscription : 04/09/2010

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeMar 19 Mar 2013 - 15:21

Une belle bande de pourriture quand même , ca me dégoute de vivre dans un monde avec des gens pareil Evil or Very Mad .

La guillotine devrait être remis a l'ordre du jours pour tout ces nuisibles, mais ils oublient que c'est une toute petite ile et une révolte populaire est bien plus facile a organisé que sur le continent.
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

Markosamo

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeJeu 21 Mar 2013 - 17:59

un entretien très intéressant d'une française vivant à Chypre depuis des années, qui donne son témoignage, bien différent de la propagande médiatique.A écouter :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeJeu 21 Mar 2013 - 18:45

si j,ai bien compris ils peuvent pigé dans nos compte banquaire sans aucun avertissement!!
Stephan Harper, premier mimistre canadien, a admit que ici aussi ca peut etre possible!
mais il fond quois, ils commence a nous mettre dans la tete que si sa arrive c,est normal!
comme une norme absolument anormal!? du vol pur et dur!
inaceptable!
garder un oeil sur vos interet!

INACEPTABLE!
Revenir en haut Aller en bas
klaustrydium

klaustrydium

Masculin Lion Serpent
Messages : 375
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 30
Localisation : terres celtiques

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeJeu 21 Mar 2013 - 23:54


Oui Estelle, c'est ni plus ni moins qu'un braquage en plein jour, pour renflouer les banques, la dette et maintenir l'euro à flot

Jacques Attali : Après Chypre, le petit laboratoire, d'autres pays suivront

Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

Markosamo

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 16:03

la personne à Chypre qui a été interviewée (vidéo ci-dessus) a créé un compte facebook où l'on peut suivre la situation.Je fais passer son dernier message :

https://www.facebook.com/chypre16313?ref=ts&fref=ts

"Nous sommes en train de vivre quelque chose d'a priori horrible. Le réseau grouille ici des termes de trahison etc. Le gouvernement aurait cédé aux pressions et s'apprêterait à rejeter la proposition du peuple de refinancer lui même le bail out. Il refuserait l'argent de l'église. L'aide des russes (le ministre aurait délibérément et physiquement tourné le dos aux russes présents pour le rencontrer), et veut imposer de nouveau ce hold-up sur les comptes.

L'info est primordiale. Le hashtag utilisé pêle-mêle par les journalistes frétillants aux ordres de l'Europe et par le peuple est le même me semble t-il. #Cyprus
Je n'utilise pas Twitter, mais quelqu'un peut t-il nous conseiller ? Contacter tous ces groupes sur Facebook et leur intimer d'utiliser le hashtag que nous aurons choisi pour véhiculer l'information du peuple et non celle des officiels ?

Je ne peux pas continuer seule, ça devient trop gros. Ce peuple a besoin d'aide. Après eux, ce sera vous."

sur twitter donc également : OpCyprus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 16:26

Je suis d,accord chaque information est primordial, il ne faut pas laisser sa faire, effectivement c,est un laboratoire, petit echelle, les prochain ceront a venir... i l nous habitue a cette possibiliter!

De plus j,ai entendue dire que la banque la bas appartiens a nulle autre que les rockfeller...je ne sait pas si c,est vrai il faut que je verifie cette info ce soir...
La ca devient du concret... la grosse machine a t, elle amorcé sont décompte??
bref les paris sont levé. ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 2:56



rappel si sa pas déja été posté.

sinon chase bank appartiens a rockfeller:

http://en.wikipedia.org/wiki/Chase_%28bank%29

Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

Markosamo

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 14:01

la femme qui se faisait interviewer est très courageuse et déterminée, puisqu'après un compte facebook, twitter, elle fait des articles sur contrepoing, il est bon de relayer et d'informer ; on ne peut pas se plaindre de l'immobilisme des gens quand ceux-ci se mobilisent, que chacun participe comme il peut :

http://www.contrepoints.org/2013/03/23/119247-chypre-la-resistance-contre-la-troika-sorganise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 14:21

Chypre : « On est d’ores et déjà dans une panique bancaire »
selon Jacques Sapir




Publiée le 2013-03-18
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 14:32



Olivier Delamarche : "On prend les gens pour des cons, et ça marche." / 19 mars 2013
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 168

Lilith 168

Féminin Lion Cheval
Messages : 2407
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 65
Localisation : Lot

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 16:33


Non seulement cette annonce fut un test -réaction de la population Européenne- mais de plus il y a une incitation à la violence -sous-jacente- en supprimant Les acquis sociaux, en condamnant le peuple à payer pour des dettes d'Etat fictives.


Revenir en haut Aller en bas
badrien

badrien

Masculin Balance Chèvre
Messages : 67
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 27
Localisation : Paris

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: A la chypriote ...C'est triste !!   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 18:14

Braquage à la Chypriote Braqua13
Revenir en haut Aller en bas
Just Me

Just Me

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 20:32

Modération : sujet déplacer dans le sous forum : "François Asselineau - UPR". J'ai néanmoins laissé un traceur dans l'ancien sous forum où le sujet était placé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeLun 25 Mar 2013 - 2:57

Just Me je vois pas le lien avec Francois Assineau ??

C'est une actualité majeur. ^^

http://rim951.fr/?p=2422

émission radio:

Pierre Jovanovic – Chypre – 20 Mars 2013






Revenir en haut Aller en bas
Just Me

Just Me

Masculin Messages : 1414
Date d'inscription : 22/04/2011

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeLun 25 Mar 2013 - 3:16

Nan mais t'es sérieuse Estelle ????

C'est François Asselineau qui a écrit cet article.

PS : la revue de presse qui tu as posté dans le message précédent est déjà postée sur le forum : http://www.planete-revelations.com/t12842-revue-de-presse-de-pierre-jovanovic-chypre-20-mars-2013#130931
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeLun 25 Mar 2013 - 11:37

oki, je vois moi je le voyais plutôt l'optique crise financières mais je comprend le point de vue ^^ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

Markosamo

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeLun 25 Mar 2013 - 23:35

la française de chypre continue de relayer à travers média et radio (RMC) :

https://www.facebook.com/photo.php?v=142905449215277&set=vb.140286296143859&type=2&theater
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeMer 27 Mar 2013 - 22:30

Chypre : «Pour les employés de banque, c'est un cauchemar»

De notre envoyée spéciale Les banques de la petite république doivent en principe rouvrir demain.

hristos Panayides est l’un des secrétaires généraux de l’Union chypriote des employés de banques (Etyk, l'unique syndicat du secteur à Chypre, qui représente environ 11 000 employés sur le territoire). Inquiets de perdre leur emploi et furieux d’être mis sous la tutelle d’un administrateur chargé de mener la restructuration de la Bank of Cyprus, ils ont manifesté mardi devant la Banque centrale chypriote à Nicosie.
Après douze jours de fermeture, les banques sont censées rouvrir demain jeudi. Craignez-vous une ruée massive aux guichets ?

Tout est possible, la situation que nous vivons est totalement inédite. C’est pour cela que nous avons demandé qu’un service de sécurité physique soit mis en place dans les banques, avec des vigiles. Surtout, il est très important que les gens sachent précisément d’ici demain quelle sera leur situation, quelles opérations ils pourront faire ou non. Les règles doivent être expliquées. Il appartient à la Banque centrale de communiquer là-dessus, elle devrait le faire dans la journée. Tout cela est en discussion aujourd’hui, c’est une questions d’heures. Actuellement les équipes informatiques des banques s’activent pour mettre en place les nouvelles mesures. La journée de demain sera évidemment très compliquée pour les employés de banque. A vrai dire c'est un cauchemar. Mais nous sommes un peuple solidaire et les employés sont prêts à faire des efforts.
En quoi vont consister les mesures de contrôle mises en place pour empêcher les fonds d’être massivement transférés à l’étranger ?

C’est encore en discussion, mais il y aura vraisemblablement des plafonds spécifiés pour les différents types de comptes et clients, par exemple un montant que vous aurez le droit de transférer si vous êtes étudiant, un autre si vous êtes un importateur. Il y aura aussi des restrictions pour les opérations internes à Chypre. A priori ces contrôles seront mis en place pour une semaine, puis la banque centrale décidera d’ajustements en fonction de la situation.
Beaucoup d'employés du secteur bancaire, à commencer par ceux de la Laiki Bank, s’attendent à perdre leur emploi.

C’est évidemment notre principale préoccupation. Nous demandons que l’ensemble des employés de la Laiki Bank, qui va disparaître, soient transférés à la Bank of Cyprus, qui doit absorber la Laiki. Nous parlons-là d'environ 2 200 employés. S’il doit ensuite y avoir desréductions de postes, nous pensons que la meilleure solution passe par un plan de retraite anticipé. Nous demandons également que le fonds de pension des employés de banque soit garanti. Au vu des dernières discussions tenues ce matin même, nous avons bon espoir. Mais s’il devait y avoir des licenciements secs nous n’excluons pas une grève.

Source :http://www.liberation.fr/economie/2013/03/27/chypre-pour-les-employes-de-banques-c-est-un-cauchemar_891611
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeMer 27 Mar 2013 - 22:30

Le directeur exécutif de Bank of Cyprus limogé

Braquage à la Chypriote ?modified_at=1364395268&ratio_x=03&ratio_y=02&width=476

Yiannis Kypri a été renvoyé sur instruction de la troïka des bailleurs de fonds internationaux de Chypre.



Le directeur exécutif de la Bank of Cyprus, la principale banque de Chypre visée par une restructuration dans le cadre de l’accord sur un plan de sauvetage international, a été limogé à la demande de la troïka. Yiannis Kypri a été renvoyé sur instruction de la troïka des bailleurs de fonds internationaux, qui comprend l’Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, a rapporté l’agence de presse chypriote CNA.

Dans le cadre de la loi organisant la restructuration du secteur bancaire chypriote, la Bank of Cyprus va être être dotée d’un nouvelle gouvernance avant d’absorber la partie saine des activités bancaires de Laïki, l’autre banque majeure du pays, en cours de liquidation, selon CNA.

Le gouverneur de la Banque centrale, Panicos Demetriades, qui a renvoyé Yiannis Kypri, a précisé, devant des journalistes, que les titulaires de comptes supérieurs à 100 000 euros, cibles d’une ponction estimée à 40%, deviendraient en échange actionnaires de la banque.

«Nous essayons de sauver Bank of Cyprus et de la recapitaliser pour la rendre plus forte qu’avant car elle se trouvait dans une situation délicate», a-t-il déclaré. Ces «déposants seront les actionnaires, pour les inciter à assurer un avenir positif» pour la banque, a ajouté M. Demetriades.

Le limogeage du directeur exécutif intervient au lendemain d’une intervention de Yiannis Kypri devant des centaines d’employés de la Bank of Cyprus, rassemblés pour demander des explications sur la nomination d’un administrateur.

Mardi, le conseil d’administration de la Bank of Cyprus, a rejeté la démission de son président, Andreas Artemis, et de quatre autres administrateurs, qui avaient également voulu protester contre la nomination d’un administrateur chargé de mener une restructuration drastique du groupe.

En contrepartie d’un prêt de 10 milliards de dollars, au sujet duquel Chypre et l’Eurogroupe sont arrivés à un accord lundi à Bruxelles, Nicosie s’est engagée à restructurer son secteur bancaire surdimensionné, et ponctionner une part importante des dépôts de plus de 100 000 euros.

Pour éviter un exode massif de fonds, toutes les banques sur l’île sont fermées depuis le 16 mars, mais selon CNA, les mesures visant à contrôler les mouvements de capitaux devraient être annoncées dans la journée, afin de permettre aux banques de rouvrir jeudi comme prévu.

source:http://www.liberation.fr/monde/2013/03/27/bank-of-cyprus-refuse-la-demission-de-son-directeur_891550
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeMer 27 Mar 2013 - 22:31

Chypre : la faillite évitée, un sauvetage à haut risque

Braquage à la Chypriote 600_224860_vignette_chypre01rec

Si, comme on pouvait s'y attendre, Nicosie évite d'être mis en défaut de paiement, elle a du consentir de lourds sacrifices pour obtenir le versement du programme d'aide de la troïka (FMI, Commission européenne, Banque centrale européenne) et le soulagement général cache bien des incertitudes.

L'ardoise du casino
25.03.2013Par Pascal Priestley (avec AFP)
C'est un ouf général, à défaut d'y voir encore très clair. Chypre évite le défaut de paiement et reste dans l'euro. La règle internationale de garantie sur les dépôts jusqu'à 100 000 € est préservée. Les petits et moyens épargnants ne sont pas directement ponctionnés comme l'envisageait le plan concocté le 16 mars avec les ministres des finance européens et rejeté par le parlement chypriote.

La chancelière allemande Angela ,Merkel se déclare « très satisfaite ». Le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, précise que cet accord a été conclu "avec le soutien total du président chypriote", Nicos Anastasiades, qui l'a négocié dimanche pied à pied pendant près de 12 heures à Bruxelles. Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, appelle lundi à son application "le plus vite possible". "Nous devons tous travailler dur pour réduire l'impact social de la crise à Chypre", a-t-il ajouté.

Pour peu compromettante qu'elle soit, cette dernière formule n'est pas de trop, tant le coût réel de ce plan B risque en définitive de se révéler plus lourd encore que sa version initiale pour une économie très dépendante de la finance (qualifiée de "casino" par le ministre français Pierre Moscovici) dotée d'un secteur bancaire évalué à huit fois son Produit intérieur brut.

Ainsi la deuxième banque du pays, la Laiki Bank (Popular Bank en anglais), sera t-elle mise en faillite de manière ordonnée. Elle sera scindée entre une "bad bank", entité résiduelle amenée à disparaître progressivement, et une "good bank", où seront regroupés les dépôts inférieurs à 100.000 euros, qui bénéficient d'une garantie publique dans l'Union européenne.

La première banque du pays, la Bank of Cyprus, reprendra à terme les dépôts garantis de Laïki Bank. Elle reprendra aussi les dettes de celle-ci envers la Banque centrale européenne (BCE), qui s'élèvent à 9 milliards d'euros.

Les titulaires de comptes dépassant 100.000 euros auprès de la Bank of Cyprus vont aussi subir une ponction de l'ordre de 30% de leurs avoirs, a indiqué M. Styliades.

Les Russes à contribution

Outre la restructuration du secteur bancaire, les autorités chypriotes vont également signer dans les prochaines semaines avec la troïka (UE, Banque centrale européenne et FMI) un protocole d'accord prévoyant des réformes structurelles, des privatisations et une hausse de l'impôt sur les sociétés qui passera de 10 à 12,5%.

Parmi les efforts demandés à Chypre figurera aussi la lutte contre le blanchiment d'argent, en fonction des résultats d'un audit imminent.

En échange, une aide allant jusqu'à 10 milliards d'euros sera fournie essentiellement par le pare-feu de la zone euro, le Mécanisme européen de stabilité (MES), mais comprendra un apport du Fonds monétaire international qui reste à chiffrer.

Premiers "épargnants" étrangers de l'île (avec près de 19 milliards de dépôts sur un total de 70 milliards), les investisseurs russes qui avaient violemment réagi à l'accord initial du 16 mars paraissent cette fois se résigner à sa nouvelle version pourtant plus sévère à leur endroit, soulagés finalement de voir s'éloigner le spectre d'une faillite pure et simple qui semblait se préciser au fil de la crise. Si le Premier ministre, Dmitri Medvedev a ironisé "On continue de voler l'argent volé", le président russe Vladimir Poutine a de son côté demandé au gouvernement d'étudier "les conditions d'une restructuration" du prêt de 2,5 milliards d'euros accordé par Moscou à Chypre en 2011, comme le demandait Nicosie. "Compte tenu des décisions qui ont été prises par l'Eurogroupe, M. Poutine estime possible de soutenir les efforts du président de Chypre et de la Commission européenne pour résoudre la crise", a déclaré le porte-parole du Kremlin.

Nicosie va toutefois restreindre les mouvements de capitaux, pour éviter leur fuite et la réouverture mardi des banques de l'île, fermées depuis le 16 mars, restait incertaine.


source: http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1908-Accueil.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeMer 27 Mar 2013 - 22:32

Chypre prépare la réouverture des banques, l'euro toujours affaibli

Les banques fermées à Chypre depuis le 16 mars, à la suite d'un plan de sauvetage de l'île comprenant une restructuration du secteur, rouvriront probablement jeudi comme prévu, a indiqué mercredi un responsable de la Banque centrale de Chypre sans pouvoir être plus affirmative.

Braquage à la Chypriote Photo_1364385720993-3-0

Les autorités chypriotes étaient engagées mercredi dans d'intenses efforts pour préparer la réouverture des guichets bancaires, prévue jeudi après douze jours de fermeture, la situation confuse continuant d'affaiblir l'euro.

"Les indications vont dans le sens d'une réouverture jeudi des banques", a déclaré une porte-parole de la Banque Centrale, Aliki Stylianou sans toutefois donner davantage d'assurances alors que leur réouverture a déjà été repoussée à deux reprises.

Aucune indication n'a été donnée quant à l'ouverture des guichets de la Laïki (Popular Bank en anglais) et de la Bank of Cyprus, les deux principales banques de l'île et celles concernées par l'accord conclu entre les autorités chypriotes et ses créanciers de la troïka (UE, BCE, FMI).

Celui-ci prévoit la liquidation de Laïki et l'absorption d'une partie de ses activités par Bank of Cyprus.

Selon une source européenne, "il est très improbable que Bank of Cyprus et Laiki rouvrent demain" jeudi.

"Ce sera déjà très bien si toutes les autres banques rouvrent, c'est très compliqué à mettre en place", a expliqué cette source, ajoutant que concernant la Laïki, il s'agit "d'organiser comment les dépôts jusqu'à 100.000 euros, qui doivent être transférés à Bank of Cyprus, pourront être accessibles."

"Bank of Cyprus ne devrait pas non plus rouvrir tout de suite, il y a trop de travail encore pour mettre en place techniquement les contrôles administratifs pour éviter les fuites de capitaux", a affirmé cette source.

Dans un tel contexte, la crise chypriote continuait de peser sur l'euro qui évoluait vers 12H30 GMT autour de 1,2780 dollar, soit ses plus bas niveaux depuis quatre mois.

"Les cambistes restent tendus avant la réouverture des banques chypriotes", notait Omer Esiner de Commonwealth Foreign Exchange. Selon lui, un mouvement de panique à l'ouverture des guichets "pourrait compliquer les efforts des responsables politiques pour stabiliser les marchés".

"Chaque jour où le système bancaire est fermé, la confiance des gens baisse et ils veulent retirer leur argent, alors nous sommes obligés d'imposer des restrictions" aux mouvements de capitaux, a expliqué le président de la Banque centrale Panicos Demetriades.

Actuellement, les clients de Bank of Cyprus et de Laïki Bank ne peuvent retirer respectivement que 120 et 100 euros par jour.

Une certaine confusion régnait également au niveau de la direction de Bank of Cyprus. Le président de cette banque, Andreas Artemis, a démissionné mardi mais le conseil d'administration a rejeté cette décision, ce qui devrait la reporter d'une semaine.

Mercredi, c'est le directeur exécutif de cette banque qui a été limogé à la demande de la troïka, selon l'agence chypriote CNA.

Le président conservateur Nicos Anastasiades, qui a succédé il y a moins d'un mois au communiste Demetris Christofias, a fait part de son intention de mettre en place une commission chargée de déterminer les responsabilités dans le désastre qui frappe le système bancaire et l'économie chypriote.

De nombreuses entreprises chypriotes peinent à fonctionner normalement, et certaines d'entre elles risquent d'être rapidement "poussées à la faillite", selon la chambre de commerce chypriote.

Et l'inquiétude grandit sur l'île déjà en récession depuis deux ans. Mardi des lycéens se sont rassemblés devant le palais présidentiel pour exprimer leur inquiétude.

Le puissant parti communiste Akel a appelé à manifester mercredi soir devant le palais présidentiel contre le plan de sauvetage.

Les mesures prises pour empêcher la fuite des capitaux vont également viser les comptes détenus à Chypre par des étrangers, notamment russes. Les avoirs russes à Chypre dépassent 20 milliards d'euros, selon les estimations de Moody's, et vont être fortement amputés par les mesures du plan de sauvetage.

Dans un entretien au Financial Times, le ministre chypriote des Finances Michalis Sarris a souligné que ces contrôles seront mis en place pour une première période de sept jours, suivie d'une évaluation, et que certaines banques pourraient en être exemptées.

Il a précisé que des banques étrangères n'ayant pas de problèmes de liquidités et accueillant des fonds "en transit" venus de l'étranger et repartant hors du pays pour effectuer des paiements ou d'autres opérations courantes, pourraient être exemptées.

En Grèce, pays qui entretient comme la Russie d'étroits liens économiques et culturels avec Chypre, les agences des trois filiales grecques de Bank of Cyprus, Laïki et Hellenic Bank, la troisième banque chypriote, ont rouvert leurs portes mercredi, après être passées mardi sous contrôle de l'établissement grec Banque du Pirée (Piraeus Bank).

A Londres, où vivent de nombreux Chypriotes, les agences de Bank of Cyprus et Laïki restaient ouvertes. Interrogée par l'AFP, Bank of Cyprus assurait toutefois qu'il n'était pas possible de retirer dans les agences de sa filiale britannique des fonds bloqués à Chypre.


Braquage à la Chypriote Photo_1364390484487-3-0
Chronologie de la crise et évolution des principaux indicateurs économiques Aucune indication n’a été donnée quant à l’ouverture des guichets de la Laïki (Popular Bank en anglais) et de la Bank of Cyprus, les deux principales banques de l’île et celles concernées par l’accord conclu entre les autorités chypriotes et ses créanciers de la troïka (UE, BCE, FMI).

Source : http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/international/chypre-prepare-la-reouverture-des-banques-l-euro-toujours-affaibli-211020.php
Revenir en haut Aller en bas
Markosamo

Markosamo

Masculin Messages : 948
Date d'inscription : 26/01/2011

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeJeu 28 Mar 2013 - 17:06

le blog d'une autre franco-chypriote, très immergée dans le pays et qui raconte :

http://icionnedessinepasdemouton.blogspot.fr/2013/03/chypre-operation-troika.html#.UVRRySH6B-8.facebook
Revenir en haut Aller en bas
klaustrydium

klaustrydium

Masculin Lion Serpent
Messages : 375
Date d'inscription : 21/07/2011
Age : 30
Localisation : terres celtiques

Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeVen 29 Mar 2013 - 9:37


Pierre Jovanovic, est sur place pour nous faire part du climat qui règne à Chypre

http://www.jovanovic.com/blog.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitimeLun 15 Avr 2013 - 14:01



Frédéric Lordon et Olivier Berruyer pour tenter d'expliquer une première dans l'aberration de cette Europe anti-sociale au possible.
voila le genre d'émission que l'on aimerait trouver dans nos méRdias tv, du temps, des
bonnes analyses...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Braquage à la Chypriote Empty
MessageSujet: Re: Braquage à la Chypriote   Braquage à la Chypriote I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Braquage à la Chypriote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FLASH - Toulouse : tir au 357 magnum contre des gendarmes !
» Après avoir perdu son mari à cause d'un braquage, elle est victime d'un autre...
» La voiture d'un footballeur de Lille dérobée et utilisée ..
» Subway Val de Fontenay
» Braquage à BOIS-GUILLAUME - 76

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Libres penseurs / Artistes engagés / Hommes d'action :: François Asselineau - UPR (Union Populaire Républicaine)-