Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mystère de la conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 98

MessageSujet: Mystère de la conscience   Sam 22 Mar 2014 - 9:06

C'est une question que je pose à tout le monde, il est inutile de mettre des réponses théoriques tirées des livres, je préfère les réponses relatives au vécu : je crois plus au vécu des gens qu'en des philosophies et des théories toute faites... :

Dans quel corps se trouve la conscience ?

De par mon expérience personnelle, j'ai déjà connu des faits de dédoublement où j'étais consciente et ma conscience était dans ce double (le Ka), et mon corps avait sa propre conscience si l'on peut dire et je n'étais plus reliée à la conscience de mon corps physique, on s'aperçoit qu'on est multiple quand on fait des dédoublements (pas de personnalité  geek  jocolor  mais des dédoublements réels). Je me suis demandée par exemple s'il était possible que notre conscience, notre conscient, soit dans un autre corps que le double (le Ka) : si la conscience pouvait être transférée dans un autre corps... ?
Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2289
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 39

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Sam 22 Mar 2014 - 12:26

J'ai parcourue le monde de long en large pour trouver la vérité et je peux affirmer que je l'ai trouvé lorsque j'ai tenté de répondre à cette question Manon. Lorsqu'on dit que la vérité est en nous, c'est bien plus qu'une métaphore mais une réalité littéral en sens propre du terme pour la simple raison que nous sommes en tant que conscience là ici maintenant, le reflet de notre conscience supérieur. Un dessin vaut mille mot :



Sur cette peinture d'un médium Brésilien très connue, notre vrai Moi ne se trouve pas dans notre corps physique mais à l'exterieur de celle-ci, l'être en bleu derrière est notre véritable conscience, il donne la matérialité à la notre à travers différent altérité ou vecteur que nous appelons corps subtil. Plus le lien est fort et plus celui-ci pèse dans notre conscience matérielle permettant de fait d'altérer notre réalité à l'instar d'un peintre, c'est sur ce lien qu'on peut évaluer la puissance d'un initié ou d'un maitre comme Philippe de Lyon. Sans ce rapprochement nous ne pouvons aspirer à rien et surtout pas pour atteindre les cieux. Les religions, les spiritualités et autres sont de précieux outils pour nous permettre d'initier ce rapprochement avec notre véritable conscience. Sauf qu'il y a des forces obscures habitant dans l'éther qui ont utilisés les failles de ce système en nous dotant d'outil favorisant la primauté du mental pour nous séduire par la vanité et l'orgueil que l'on peut retrouver dans les sciences, le matérialisme et même surtout les sciences occultes. Tout cela pour nous couper de ce lien au fil du temps, d'où la situation dans lequel nous vivons actuellement.


Mais ce n'est pas finit d'après mes recherches lorsqu'on meurt on ne réintègre pas le Moi, on reste en surface jusqu'à la prochaine réincarnation aussi bien sur Terre ou ailleurs, car il faut garder intact l'intégrité de notre individualité qui peut être endommager. Si bien que le Moi peut avoir plusieurs vecteurs dans lequel ils donnent une conscience comme vous et moi, un peu comme une étoile autour duquel gravite plusieurs planètes, dans l'ésotérisme on appelle ça aussi une famille d'âme.


Tout cela je l'ai découvert par moi-même, mais il y a encore un autre problème dont je ne peux pas vraiment en parler dans les détails et il y a aucun livre pour expliquer cette phase de mon existence. C'est un peu comme ne plus être capable de faire marche arrière et de se rapprocher inéluctablement du Soleil : on a soit peur d'être brulé ou bien peur de perdre son individualité en se fondant en lui totalement, ça serait comme disparaitre à jamais mais c'est peut-être aussi une puissante illusion à vaincre ou à accepter comme d'autres auparavant. Ainsi là je sèche, mais physiquement j'en ressens les effets, si bien tout ce qui me reste à faire c'est de résister le plus longtemps possible dans la matérialité, mais au fil du temps c'est de plus en plus puissant donc tôt ou tard c'est inéluctable que je vais me faire happer, il me reste donc plus qu'à me préparer sauf qu'il y a pas de guide pratique ou une notice concernant une telle bizarrerie, trouver cela constituerait pour moi l'étape final de mon existence, comprendre qui pourra.

Alors pour certaines personnes répondre et trouver la réponse à cette question peut amener très loin et inutile de chercher dans les livres, il y en a aucune, donc je te rejoins totalement Manon.

Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 98

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Sam 22 Mar 2014 - 14:39

Je sais que notre conscience n'est pas dans notre corps puisque j'ai vécu des décorporations... On devrait enseigner ça aux enfants d'ailleurs (pas à faire des décorporations, mais que cela existe), ça éviterait qu'ils se prennent et prennent les autres pour des malades quand ils font des expériences dites surnaturelles !
Il n'y pas grande différence entre les dédoublements et les NDE, c'est le même phénomène, sauf que dans le cas d'une NDE, les Entités qui surveillent les hommes savent que la personne est en train de mourir, et la guident sur un chemin ou un autre soit vers le retour vers la vie dans la chair, soit vers le passage vers un autre plan de conscience et de vie, l'après-mort...

Tu dis qu'il y a des forces obscures dans l'Ether, je dirais dans certains Ethers, oui bien-sûr, mais il y en a une en nous et que tout le monde porte du fait même de l'incarnation dans un monde déchu, j'ai vu que les Egyptiens l'appelait : le Shout (l'ombre) et j'ai vu sa présence qui reste inconsciente dans l'être humain mais qui se révèle dans certains cas. Ce Shout est le mal en nous ! Il correspond à certains centres énergétiques du cosmos et du corps humain. (j'ai préféré la mythologie Egyptienne sur ce thème particulier de la constitution de l'être humain, à l'explication Hindouiste qui est trop compliquée  Very Happy  la définition Egyptienne est plus accessible intellectuellement et plus recevable théologiquement).

L'expérimentation des phénomènes reliés à notre nature "mystérieuse, mystique, énergétique" sont difficiles à exprimer en général, on a peu de référence dans les milieux où nous vivons, nos familles, notre milieu professionnel etc... Cela reste donc un peu nébuleux et occasionnellement différent d'une personne à l'autre. Mais nous sommes dans une civilisation rationnelle, c'est comme ça, donc quand nous vivons des faits mystiques ou surnaturels quelconques, nous cherchons des explications, à le raisonner, à le réfléchir et à l'analyser, c'est l'influence du mental mais cette influence est disons... légale et autorisée, cela fait partie de l'équilibre, le mental pond son oeuf dans nos psychés, et cet oeuf éclos permet de comprendre notre propre nature.

Tu parles des familles d'âmes, c'est un thème intelligent et sur lequel j'ai reçu des révélations ; je ne sais pas si tu as lu un jour le livre d'un enfant Brésilien Flavio Cabobianco : "Je viens du soleil", le gamin en parlait, à sa manière parce qu'il avait reçu des révélations sur ce thème, ce n'est pas propre à l'ésotérisme, mais à la réalité des regroupements, des ensembles, des unités de l'univers.

Tu as peur de te faire happer par la Lumière ? Par la Source ? Ne t'en fais pas, si tu as un travail à faire ici, Ils te laisseront galérer jusqu'au bout, nous sommes passés au crible de super-Intendants des plans supérieurs, si nous devenons quelqu'un qu'Ils protègent, on ne passe pas avant l'heure et on ne meurt pas avant l'heure. Le fond du problème est que nos vies sont surprenantes quand nous commençons à comprendre que nous ne sommes pas, mais alors pas du tout, ce qu'on a tenté de nous faire croire qu'on était ! Nos absolutismes mentaux et technologiques nous ont privé de nos natures, on perd beaucoup alors, mais se retrouver soi-même, quelle aventure !
Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
Graal

avatar

Masculin Bélier Serpent
Messages : 362
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 53
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Mystères de la conscience   Sam 22 Mar 2014 - 17:02

Sujet intéressant Manon.

Tout d'abord, il y a des niveaux et des degrés de conscience qu'on compare à de l'Eveil.

On retrouve cette conscience d'éveil dans l'âme c'est à dire que ce corps reconnaît les plaisirs, les déplaisirs, l'agréable et le désagréable mais aussi les tourments provenant d'entités négatives qui ont pour certaines une particularité d'énergie soit "électrique" ou "magnétique" ou encore les deux "électromagnétique" et des félicités béatifiés provenant d'entités positives qui ont pour certaines des particularités d'amour, de compassion, de confiance, d'espérance, de positivité, de bonheur, de paix...

On retrouve cette conscience d'éveil dans le corps psychique ou astral qui est tripartite de l'âme de sensation, de l'âme de sentiment et l'âme de conscience...

On retrouve encore cette conscience d'éveil dans le corps mental mais ce corps mental n'a aucune forme ressemblant à des corps comme le physique, éthérique et astral car on touche à l'Esprit. Ce mental-esprit reconnait l'espace et le temps dans son éternité ou dans un temps présent permanent, continuel et absolu donc sans un temps d'illusion du passé et du futur.

On retrouve cette conscience d'éveil dans un corps psychique ou d'une âme très évoluée qui se situe pour sa découverte sur d'autres plans et d'autres dimensions au-dessus du plan archétypale de l'archange et de la cité céleste. Avec l'union de cette âme, on reconnaît toutes les actions données faîtes dans notre existence incarnée en dehors de toute égoïsme[size=13.333333015441895] qui sont des félicités d'amour, de compassion, de confiance, d'espérance, de foi...[/size]

On retrouve cette conscience d'éveil dans un corps de lumière d'or de la taille d'un enfant de 5 ans pour n donner une comparaison où on reconnaît tout ce qu'on peut vivre avec le Soleil Spirituel et avec l'Esprit de la Vie...et/ou Au Commencement Je Suis Eternel  et qu'il me serait trop long à en donner tous les détails comme tout ce cités...En exemple, on reconnait l'expansion de la félicité d'amour reçut par le Grand Être de Lumière d'or, on reconnaît la félicité d'amour chez le même être qui nous ressemble, on reconnaît la félicité de bonheur chez le même être qui nous ressemble. Comme ceci est réciproque le semblable petit être de lumière d'or reconnaît la félicité d'amour et de bonheur que je vies car tout est réciprocité et partage sur ce très haut plan du Paradis Céleste ou Tiphéreth en kabbale.

Il y a aussi une conscience d'éveil en expansion...

On reconnait, etc. mais cela suffira...

Tout est long et compliqué à raconter et à décrire, à traduire par des mots empruntés à des termes terrestres et limités de ce plan matériel et physique.
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 98

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Lun 24 Mar 2014 - 11:20

Dans l'expérimentation pratique, au cours de certains phénomènes énergétiques puissants, les différentes partie de l'être se séparent les unes des autres, c'est une expérimentation qui permet de visualiser et de comprendre que nous sommes des agrégats (de manière non théorique mais vécue et assimilée par la mémoire). (Les psy auraient dû essayer de fouiller la conscience, sa constitution interne, et l'énergie qui en alimente et anime les strates au lieu de cantonner les gens dans des domaines psychiatriques et stéréotypés liés à leur ignorance des faits  de la constitution humaine et surtout au refus de la considérer).

On peut percevoir dans les états particuliers qui sont ceux de la mutation intérieure, ces agrégats comme étant chacun conscient de lui-même, et que cette conscience ne se partage réellement que dans l'état unifié de l'éveil ordinaire. C'est dans l'état de conscience ordinaire que les agrégats collaborent entre eux pour ne former qu'une conscience : le moi.

C'est justement ce qui m'a surprise, c'est de savoir en le vivant que le corps physique a une conscience qui n'est pas celle de notre conscience quand nous en sommes séparés, c'est pourquoi certains saints ou prophètes purent jadis être torturés, ou blessés, ou très malades, sans rien ressentir de la souffrance parce que leur esprit était détaché de leur corps, dans cet état, on perçoit tout, on perçoit le corps qui vit sa propre vie, mais on ne ressent plus ce que le ressent le corps.
L'être en nous est séparé du corps par une ligne invisible, et la jonction ne se fait qu'au travers des centres d'énergie.

Les différentes parties de la personne humaine se séparent au moment de la mort, mais ils peuvent se séparer avant aussi, les forces qui séparent les agrégats sont des forces cosmiques, la conscience du moi (l'observateur) est située dans l'un de ces agrégats, mais la question que je me suis posée c'est si elle pouvait se transférer dans un autre réceptacle, un autre véhicule où si elle est attitrée à ce véhicule collectif et provisoire.
Quand on meurt, l'esprit se sépare définitivement des agrégats composant ce que l'on est, une partie des composants disparaît, une autre survit à la mort. La fin de nos vies qui est celle que nous connaissons quand nous mourrons, et la survie de notre conscience est une certitude, mais cette conscience ne se relie plus à la matière ni à la passe humaine. L'évolution des centres d'énergie nous sauve de la mort totale (la seconde mort), car les centres d'énergie sont des passages pour l'esprit vers d'autres plans de conscience, il y a encore des choses à développer pour assimiler ce profond mystère.

Le Christianisme n'a pas donné d'explications, la limitation a été de faire croire, de développer la foi et la dévotion. La limite des religions quelles qu'elles soient cantonnent l'humain dans des stéréotypes de pensée et de relation au monde, c'est dur à transcender, car les gens ont besoin de sécurité ! Les religions sont justes en elles-mêmes, mais elles ne sont que des facettes de la vérité et de la vie vers Dieu. Les questions sont lovées dans les esprits, souvent interdites par les religieux officiels des religions officielles, elles se casent dans la mentalité et l'ordre établi. Mais les questions jaillissent souvent d'elles-mêmes dans l'esprit, comme des petits enfants turbulents et toniques  trtrytthre si Dieu répondait, Il rouvrirait peut-être une voie vers la force initiatique du cycle...  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
hugobos

avatar

Masculin Scorpion Tigre
Messages : 130
Date d'inscription : 14/11/2012
Age : 56

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Mer 26 Mar 2014 - 2:21

Dans le mot conscience il y cette  l'idée " d'élargissement du champs de compréhension  " qui bien sur ne se fait pas en un coup de baguette magique mais par un long chemin qui peut commencer au premier stade de la matière dense  à une densité la plus légère que l'on peut définir par pure énergie. Donc on voit bien que cela prends du temps .

La plus petite particule possède sa propre conscience , au fur et à mesure cette particule va se transformer en un atome , qui va à sont tour participer à la vie minérale , végétale et animal ,humain, ( après on peut tout imaginer ) jusque  pure énergie.  Durant tout ce cycle la conscience se développe et acquière de nouvelles limites  préparant ainsi le niveau suivant.A notre stade d'humain , il est possible que la conscience soit situé à plusieurs endroits dans le corps , c'est peut etre pour cela  que dans certaines tradition , on parle de plusieurs corps : physique,spirituel,génétique, émotionnel ( les noms diffèrent parfois).

Il semble que cette conscience ait trois niveaux : conscient,subconscient,inconscient , ces trois sphères sont intimement liées et des échanges se produisent en permanence . En fait mon point est que  la petite graine de conscience du départ a évolué à notre stade en  trois niveaux de conscience repartis sur quatre corps .

Pour rependre ce qui a été mentionnés sur le rôle de l'observateur , l'observateur est une conscience mais l'observé aussi , comme nous créons la réalité par l'observation si on le fait dans un monde dense cette réalité est dense mais si c 'est hors du corps avec une conscience plus légère alors la réalité observée le devient aussi . A notre niveau il y a plus de possibilités que au niveau inférieur et comme tout est en interaction entre conscience qui s'observent !!!

Ce n'est rien qu'un point de vu schématique
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2289
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 39

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Ven 28 Mar 2014 - 23:11

Manon a écrit:


L'expérimentation des phénomènes reliés à notre nature "mystérieuse, mystique, énergétique" sont difficiles à exprimer en général, on a peu de référence dans les milieux où nous vivons, nos familles, notre milieu professionnel etc... Cela reste donc un peu nébuleux et occasionnellement différent d'une personne à l'autre. Mais nous sommes dans une civilisation rationnelle, c'est comme ça, donc quand nous vivons des faits mystiques ou surnaturels quelconques, nous cherchons des explications, à le raisonner, à le réfléchir et à l'analyser, c'est l'influence du mental mais cette influence est disons... légale et autorisée, cela fait partie de l'équilibre, le mental pond son oeuf dans nos psychés, et cet oeuf éclos permet de comprendre notre propre nature.

Oui j'étais aussi dans cette logique de rationalisation presque scientifique de mes perceptions et autres expériences mystiques, pour l'instant cela me permet juste de conforter mon instinct lorsqu'elle s'attarde vers une direction qui doit susciter mon intérêt. ce mécanisme c'est aussi un autre aspect de la conscience qui s'organise d'âme à esprit, j'ai depuis lors cesser de vouloir rationaliser mentalement ces expériences, j'ai intégré l'idée que je ne peux pas tout savoir, je laisse donc les choses en surface seulement guidé par la foi que je pense à ce stade suffisant au vue de toute les garanties qu'elle m'a octroyé au fil du temps. Mais à partir de là je me prive de la compréhension des événements qui parfois devient frustrant, c'est comme devenir le spectateur de sa propre vie et lorsque c'est l'inverse qui s'opère j'acquière la compréhension mais je me retrouve complétement dérouter en état de choc d'avoir compris et tout cette puissance entre les mains octroie trop de responsabilité, ce qui devient effrayant, la peur qu'elle suscite déstabilise tout l'édifice, c'est comme être le scénariste de sa propre vie et ne laisser place à aucune spontanéité. Donc en ce qui me concerne c'est d'atteindre le juste milieu être acteur et spectateur à la fois, mais bizarrement des individus dans l'histoire en vécut ces choses et l'explique à la perfection, les adeptes de ce que l'on nomme la théurgie à travers l'histoire surtout en ce qui me concerne Maitre Philippe de Lyon.

La dimension théurgique est verticale, elle n'est pas à sens unique. Trop fortement divine, la théurgie se referme et prive l'homme de toute possibilité de comprendre. Si elle est dans l'autre excès, trop humaine, l'homme met la main sur le divin et l'objective. Le juste milieu théurgique est ce lieu où l'homme et Dieu coopèrent, cocréent, collaborent. Dieu appelle, l'homme répond. L'homme appelle, Dieu l'entend. Ce juste milieu est un lieu performatif.



Manon a écrit:

Tu parles des familles d'âmes, c'est un thème intelligent et sur lequel j'ai reçu des révélations ; je ne sais pas si tu as lu un jour le livre d'un enfant Brésilien Flavio Cabobianco : "Je viens du soleil", le gamin en parlait, à sa manière parce qu'il avait reçu des révélations sur ce thème, ce n'est pas propre à l'ésotérisme, mais à la réalité des regroupements, des ensembles, des unités de l'univers.


ça a été un très grand honneur lorsque j'ai découvert ce livre racontant l'enfance de ce jeune homme de 18 ans à l'époque : "Je viens du Soleil", je crois que Cabobianca est un argentin si je me rappelle bien. Il y a très longtemps j'avais fais un drôle de rêve, je vivais sur une autre planète dans une autre famille et il s'était passé quelque chose d'ordre mondiale qui incluait l'arrivée de d'autres civilisations Extra-terrestres dont ce monde qui contrairement à la Terre pouvait enfin les accueillir, puis soudainement j'ai compris qu'il était temps pour moi de rentrer chez moi. Mais mes proches ne comprenaient pas pourquoi je devais partir et où ? alors que tout était enfin pour le mieux pour ainsi profiter du bonheur, mais le temps était venue de chez moi, j'allais donc un lieu connue de moi seul où se trouvait un grand portail qui ressemblait à une grande porte à double battant et derrière celle-ci se trouvait un énorme soleil éclatant et je leur désignait ce Soleil en leur précisant que c'était là chez moi puis j'ai passé la porte pour disparaitre. Depuis tout petit, j'ai toujours vue le Soleil comme la matérialisation d'un autre Soleil originel, c'est par notre Soleil que que l'autre Soleil originel, la source, nous prodigue toute sa puissance, c'est comme son oeil permanent au dessus du ciel, un peu comme le voyait les Égyptiens anciens. Si bien que depuis tout petit, quand je vois le Soleil, je lui témoigne toujours tout mon respect comme si c'était Dieu, et pour moi c'est le Dieu Créateur.



Manon a écrit:

Tu as peur de te faire happer par la Lumière ? Par la Source ? Ne t'en fais pas, si tu as un travail à faire ici, Ils te laisseront galérer jusqu'au bout, nous sommes passés au crible de super-Intendants des plans supérieurs, si nous devenons quelqu'un qu'Ils protègent, on ne passe pas avant l'heure et on ne meurt pas avant l'heure.

si ça n'était que ça, ça serait magnifique, mais c'est un peu plus compliqué que ça, mais je commence à percuter qu'il a quelque chose à comprendre sur un element particulier directement lié à un autre problème tout aussi particulier. bref tout est lié quoiqu'il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Graal

avatar

Masculin Bélier Serpent
Messages : 362
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 53
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Ven 28 Mar 2014 - 23:44

Tout a fait la magie théurgique est une grande aide pour l'exécutant-e.

RedStar, sur de très haut Plan spirituel existe ce Soleil. Ce Soleil spirituel est comme une partie du Divin du Dieu Vivant.Il est nommé dans les Cieux par le Père Céleste en le communiquant par le chakra du coeur "Au Commencement, Il Est Eternel"

J'y suis allé lors de ma grande ascension dans ces Lieux des Cieux et il m'a été permis de pénétrer et d'entrer dans ce Soleil. Ce Soleil est comme un Macrocosme emplit de Lumière mais Or. Lorsqu'on avale de cette Lumière, intsamment on se retrouve petit de la grandeur de nos enfants terrestres de 5 ans en ayant un corps de lumière d'or tout en conservant la conscience qui est d'éveil. Il se passe beaucoup de choses dans ce Soleil et qui me serait trop long à en témoigner ici.
Pour un peu, Ce Soleil concerne la partie divine de la trinité ou d'une Unité de Dieu en "Fils" comme on a coutume de l'expliquer sur terre. Ce Soleil est aussi la Source,toute la Vie provient de cet Endroit qui est aussi le Paradis Céleste dont témoigne les évangiles et surement il doit y avoir encore des témoignages depuis jadis.

Ce Soleil est un Logo se situant dans un autre Logo en compagnie d'autres Logos dont l'Esprit du Temps et l'Esprit de la Sagesse s'y trouvant...etc
 ange heureux 
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
OPrâ

avatar

Masculin Capricorne Chat
Messages : 41
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 102

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Sam 29 Mar 2014 - 0:34

Je lisais une analyse de philo sur l'Esprit, que je trouve pertinante en rapport à votre sujet : http://www.philopsis.fr/IMG/pdf_nietzsche_blondel_volonte_puissance.pdf

merci à vos participations
Revenir en haut Aller en bas
LaPiNPiSKoPaT



Masculin Poissons Dragon
Messages : 62
Date d'inscription : 16/03/2014
Age : 30
Localisation : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Sam 29 Mar 2014 - 4:09

Un article tout récent et très intéressant :

"The Brain Does NOT Create Consciousness" :

http://www.wakingtimes.com/2014/03/22/brain-create-consciousness/
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2289
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 39

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Sam 29 Mar 2014 - 8:50

Graal a écrit:
Tout a fait la magie théurgique est une grande aide pour l'exécutant-e.

RedStar, sur de très haut Plan spirituel existe ce Soleil. Ce Soleil spirituel est comme une partie du Divin du Dieu Vivant.Il est nommé dans les Cieux par le Père Céleste en le communiquant par le chakra du coeur "Au Commencement, Il Est Eternel"

J'y suis allé lors de ma grande ascension dans ces Lieux des Cieux et il m'a été permis de pénétrer et d'entrer dans ce Soleil. Ce Soleil est comme un Macrocosme emplit de Lumière mais Or. Lorsqu'on avale de cette Lumière, intsamment on se retrouve petit de la grandeur de nos enfants terrestres de 5 ans en ayant un corps de lumière d'or tout en conservant la conscience qui est d'éveil. Il se passe beaucoup de choses dans ce Soleil et qui me serait trop long à en témoigner ici.
Pour un peu, Ce Soleil concerne la partie divine de la trinité ou d'une Unité de Dieu en "Fils" comme on a coutume de l'expliquer sur terre. Ce Soleil est aussi la Source,toute la Vie provient de cet Endroit qui est aussi le Paradis Céleste dont témoigne les évangiles et surement il doit y avoir encore des témoignages depuis jadis.

Ce Soleil est un Logo se situant dans un autre Logo en compagnie d'autres Logos dont l'Esprit du Temps et l'Esprit de la Sagesse s'y trouvant...etc
 ange heureux 








Mais c'est impossible ! Bordel de ...... tu ne cesseras jamais de m'impressionner Graal ! J'ai toujours su que tu avais des informations cruciales qui pourrait m'être utile mais là en abordant quelque chose d'aussi particulier et d'aussi intime qui me faisait penser que j'étais une créature unique dans mon genre, tu m'as convainque que tu as réellement dépassé de trés loin le stade que je devrais atteindre dans plusieurs année durant mon ascension, quelque chose que je redoute le plus. Le pire c'est que tu me sors ces connaissances de ce type auquel je suis empêtré depuis plus de 5 ans avec douleur et difficulté alors que je ne touche même pas la surface, mais pour toi c'est comme si ce n'était rien. Vraiment j'ai faillit en tomber de ma chaise quand je t'ai lu, les gens s'en rendent pas compte que tu as touché quelque chose que peu d'humain peut atteindre, peut-être 1 000 mille sur 7 Milliard d'individu. J'ai encore d'autre dossier, en parlant de conscience est-ce "véhicule divin" ça te dit quelque chose ? comme des formes géométriques qui resplendissent le divin et se déplacent en faisant comme une mélodie qui vous transperce l'âme à jamais.

En tout cas, tu as conquis tout mon respect Graal, je comprends qu'il me reste encore du chemin à faire, c'est bien je commençais à m'ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Graal

avatar

Masculin Bélier Serpent
Messages : 362
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 53
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Sam 29 Mar 2014 - 10:48

Désolé, mais tout est long à aborder et à expliquer... sunny 

[size=13.333333015441895]Nos corps physique, éthérique, astral sont déjà des "véhicules" pour notre conscience.[/size]
Lorsque l'âme est purifiée, elle devient un "véhicule" spirituel et divin. Il y a plusieurs sortes d'enveloppes d'âme que j'ai connu lors de décorporations parmi les êtres humains et j'ai vécu ces transformations alors je sais ce qu'on vit dans ces corps subtils... 
Il y a un "véhicule" divin qui est ce corps de lumière d'or de nature christique ou bouddhique mais il y a un autre corps de lumière blanche mais de nature angélisée différent de mon ancien corps astral et différent du corps astral de l'Ange gardien.
De toute façon dans les Cieux du Paradis Céleste ou dans ce Soleil Spirituel ou de la Source Divine, on vit une Union ou un Mariage avec l'Être Divin du Christ-Solaire "Je Suis"...

Autant que possible,je donne avec d'autres personnes des conseils notamment en voyage astral et je raconte une petite partie de mes récits vécus sur une page facebook https://www.facebook.com/groups/au.dela.de.sois.meme/

La première personne a avoir vécu cette Alliance est Jésus mais toute personne peut connaître cela en grande ou petite partie... 
Puis plus haut sur d'autre Plan Divin ou dans le Royaume du Père Céleste ou de l'Atma, on vit ce qu'on appelle sur terre l'enfant bouddha ou le Bodhisattva en recevant dans le chakra du coeur des informations et des recommandations sur ce qu'il faut faire pour la bonne continuité de la terre et de l'Univers... 
Plusieurs "Demeures" nous attendent là-haut pour les personnes suivant le Chemin... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 34

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Sam 29 Mar 2014 - 13:43

Décomposer et recomposer à souhait ce qui est déjà dans l'unité, c'est de la ratiocination.

Le mystère de la conscience est très simple à résoudre : il n'y a jamais eu mystère de la conscience, il n'y a eu que des tentatives pour prouver que l'être humain n'était pas un être divin. Et ce qui est tel qu'il est par nature, ne peut faire l'objet de tentatives pour appréhender l'unité, parce que l'on ne constate que le multiple.

C'est oublier la diversité des formes que peut prendre l'un, à travers le multiple, sans pour autant remettre en question l'unicité de l'un.

Le reste, absolument tout le reste, c'est l'expression idiosyncrasique d'un sentiment d'absolu qui se résout en définitive dès le premier moment qui est celui de l'unité. A chercher l'unité à l'extérieur de soi, l'on finit nécessairement par en perdre le sentiment, ce qui implique de devoir aller le chercher de nouveau. C'est là le sens des diverses démarches mystiques, et qui disparaît, à partir du moment où l'on comprend que l'unité est originelle, mais non pas finale.

Là où il y a suppression de la dialectique de l'esprit, il y a perte de la saisie de l'un, et donc, sentiment d'absolu (diverses extases mystiques) ou simple démarche de l'entendement (que l'on peut voir à l'oeuvre quand on cherche à figer l'extase).

Pour l'esprit qui est en phase avec lui-même et l'Un : il y a.

P.S. : 95% de chances que ce message soit incompris.
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-sagittaire

avatar

Masculin Scorpion Singe
Messages : 662
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 50
Localisation : planète terre

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Sam 29 Mar 2014 - 17:38

belle constatation aegis , pas facile de te comprendre ... tchin 

Grall milles merci  tchin 



scorpion
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2289
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 39

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Sam 29 Mar 2014 - 21:16

Graal a écrit:
Désolé, mais tout est long à aborder et à expliquer... sunny 

Nos corps physique, éthérique, astral sont déjà des "véhicules" pour notre conscience.
Lorsque l'âme est purifiée, elle devient un "véhicule" spirituel et divin. Il y a plusieurs sortes d'enveloppes d'âme que j'ai connu lors de décorporations parmi les êtres humains et j'ai vécu ces transformations alors je sais ce qu'on vit dans ces corps subtils... 
Il y a un "véhicule" divin qui est ce corps de lumière d'or de nature christique ou bouddhique mais il y a un autre corps de lumière blanche mais de nature angélisée différent de mon ancien corps astral et différent du corps astral de l'Ange gardien.
De toute façon dans les Cieux du Paradis Céleste ou dans ce Soleil Spirituel ou de la Source Divine, on vit une Union ou un Mariage avec l'Être Divin du Christ-Solaire "Je Suis"...

Autant que possible,je donne avec d'autres personnes des conseils notamment en voyage astral et je raconte une petite partie de mes récits vécus sur une page facebook https://www.facebook.com/groups/au.dela.de.sois.meme/

La première personne a avoir vécu cette Alliance est Jésus mais toute personne peut connaître cela en grande ou petite partie... 
Puis plus haut sur d'autre Plan Divin ou dans le Royaume du Père Céleste ou de l'Atma, on vit ce qu'on appelle sur terre l'enfant bouddha ou le Bodhisattva en recevant dans le chakra du coeur des informations et des recommandations sur ce qu'il faut faire pour la bonne continuité de la terre et de l'Univers... 
Plusieurs "Demeures" nous attendent là-haut pour les personnes suivant le Chemin... Wink

enfin c'est à peu prés ce que je voulais savoir sur tes connaissances et dis moi si je me trompe, c'est a dire comme je le pensais on change de "véhicule" du physique ou plus subtil jusqu'au divin lorsqu'on est de plus en plus investie par certaine de ces énergies et ainsi l'initiation consiste a être préparer étape par étape par cette transmutation et parfois ce n'est pas si simple Bon effectivement ce forum n'est pas très adapter à ce style de discussion, ce n'est pas évident de rentrer dans les détails, mais j'aimerais savoir pourquoi n'écrirais-tu pas un livre de tes expériences ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Sam 29 Mar 2014 - 21:47

fleur très intéréssant.
Revenir en haut Aller en bas
Graal

avatar

Masculin Bélier Serpent
Messages : 362
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 53
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Dim 30 Mar 2014 - 20:28

RedStard, oui, on passe d'une étape à une autre en subissant des épreuves et en recevant un enseignement par une guidance ou par "don" inné en le découvrant par soi-même.
Les épreuves sont aussi des enseignements.
On passe également par un Gardien.

Mais la foi en Dieu m'y a aidé beaucoup. Je ne serais plus dire tout ce que j'ai pu demander dans mes prières au Seigneur mais je passe par Lui dans tout ce que je veux entreprendre même si je le demande par la suite à une guidance ou à une hiérarchie plus basse. Je fais ainsi. Puis je fais l'exercice ou l'acte charitable soit dans ce monde physique ou dès fois je vais en voyage astral sur un autre plan pour effectuer cette aide comme des exorcismes qu'il m'a été possible d'effectuer...Mais il faut que toutes les conditions et la disposition soient remplies et réunies.

Par exemple, à chaque ouverture ou lors du fonctionnement d'un chakra  notamment pour le coronal, le plexus solaire, le coeur et le 3 ème oeil, j'ai été amené à connaitre ou à subir des épreuves avant ou juste avant. Il y a bien entendu toujours à faire avec ces chakras mais tout ceci demande beaucoup de forces intérieures surtout dans le monde matérialisé occidentale où l'on vit.

Pour accéder véritablement dans le Monde Divin ou céleste ou supérieur, pour aller en haut, il faut passer ou connaitre le bas, on doit avoir de la Connaissance du Bien et du Mal autrement il y manquera quelque chose. On ne peut pas savoir la peine ou la souffrance de quelqu'un sans la connaitre soi-même. L'initié est amené à connaitre tout ceci , c'est pourquoi lorsqu'on connait l'initiation on risque sa propre  vie pour aider celles des autres , on frôle la mort et en étant tantôt dans l'espoir et tantôt dans le désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://leveildesoi.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Dim 30 Mar 2014 - 23:34

Wink a écrit:
Pour accéder véritablement dans le Monde Divin ou céleste ou supérieur, pour aller en haut, il faut passer ou connaitre le bas, on doit avoir de la Connaissance du Bien et du Mal autrement il y manquera quelque chose.

et pour les enfants ont n'explique ça comment ? j'ai une autre vision asser proche pourtant pas la même que vous, mon expériences ma fait passer part d'autre vois, et me fond comprendre des détailles bien différent.

j'aimerais vous demandé la reliance que ont peux faire avec;

- un miroir
- une arc en ciel
- et les chakras

Bien a vous
@ suivre
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 98

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Lun 31 Mar 2014 - 9:59

hugobos a écrit:
Dans le mot conscience il y cette  l'idée " d'élargissement du champs de compréhension  " qui bien sur ne se fait pas en un coup de baguette magique mais par un long chemin qui peut commencer au premier stade de la matière dense  à une densité la plus légère que l'on peut définir par pure énergie. Donc on voit bien que cela prends du temps .

La plus petite particule possède sa propre conscience , au fur et à mesure cette particule va se transformer en un atome , qui va à sont tour participer à la vie minérale , végétale et animal ,humain, ( après on peut tout imaginer ) jusque  pure énergie.  Durant tout ce cycle la conscience se développe et acquière de nouvelles limites  préparant ainsi le niveau suivant.A notre stade d'humain , il est possible que la conscience soit situé à plusieurs endroits dans le corps , c'est peut etre pour cela  que dans certaines tradition , on parle de plusieurs corps : physique,spirituel,génétique, émotionnel ( les noms diffèrent parfois).

Il semble que cette conscience ait trois niveaux : conscient,subconscient,inconscient , ces trois sphères sont intimement liées et des échanges se produisent en permanence . En fait mon point est que  la petite graine de conscience du départ a évolué à notre stade en  trois niveaux de conscience repartis sur quatre corps .

Pour rependre ce qui a été mentionnés sur le rôle de l'observateur , l'observateur est une conscience mais l'observé aussi , comme nous créons la réalité par l'observation si on le fait dans un monde dense cette réalité est dense mais si c 'est hors du corps avec une conscience plus légère alors la réalité observée le devient aussi . A notre niveau il y a plus de possibilités que au niveau inférieur et comme tout est en interaction entre conscience qui s'observent !!!

Ce n'est rien qu'un point de vu schématique

En fait, chaque parcelle est bien consciente d'elle-même qu'elle soit matérielle ou subtile, mais cette conscience unitaire que nous avons est un état parcellaire et impermanent. Dans le processus de mort où le corps et les éléments se séparent et pour certains se désagrègent, seule reste de « nous vivants » la conscience nous avions de notre vivant dans la chair (si toutefois nous avons eu assez de puissance énergétique et mentale dans nos vies pour maintenir l'espace de la conscience après la mort). Ce que deviennent "les autres", nos constituants d'un moment, on ne le sait pas, on peut toujours spéculer, lire, tenter des ouvertures psychiques pour savoir, le mystère demeure, malgré ce que peut dire Aegis. :-)

Les décorporations totales permettent de comprendre la différence entre le Soi et ce que nous sommes dans la matière. Et même ce type de décorporation partielle, je ne sais pas pourquoi, ma conscience était dans ma tête et il y avait comme une barre de séparation au dessus des yeux et je percevais juste mon corps qui gémissait, et vivait seul sa vie sans que je ressente ce qu'il ressentait, je n'en n'avais plus conscience de manière sensitive ni émotive. Cet « autre » qu'est le corps a sa vie propre que nous partageons le temps d'une incarnation. Cet « autre » que les Egyptiens appellent le « Shout » a aussi sa vie propre et demeure dans les écarts de conduite ou les immoralités.

La parcelle fondamentale qui est la seule chose qui demeure de notre divine nature ne relève pas le défi de nos vies : elle est indifférente. Le son émis par un être en évolution est entendu des Pères, non des hommes, les hommes ne voient que des apparences et des idées, ils sont séduits ou révoltés, l'appât du Père est différent. On ne peut pas gagner les Ethers unifiées à partir de l'incarnation, même Jésus ne l'a pas fait, les ondes que nous recevons sont aimantes et lumineuses, mais elles ne sont pas l'Ether ultime et primordial.

Je suis entrée dans la totale Lumière pendant mon enfance, j'y ai rencontré le Fondateur, mais j'ai vécu comme tout le monde, sans avoir de retours intérieurs fabuleux. Je me suis donnée à Dieu, tout simplement et non au monde ni à ses ambitions, mais je m'intéresse toujours à ce qui se passe dans le monde, parce que j'y suis et que je refuse d'être indifférente aux anomalies, aux horreurs, aux injustices et aux projets monstrueux des plans inférieurs, des entités, des e.t. et des ententes anormales des hommes avec ces entités !

Comme quelques uns et unes, je vis un processus d'initiation directe, c'est un processus durable, constant et évolutif. Ce sont des procédés totalement personnels et uniquement conformes à la Volonté Divine.

Graal a écrit:
Tout a fait la magie théurgique est une grande aide pour l'exécutant-e.

RedStar, sur de très haut Plan spirituel existe ce Soleil. Ce Soleil spirituel est comme une partie du Divin du Dieu Vivant.Il est nommé dans les Cieux par le Père Céleste en le communiquant par le chakra du coeur "Au Commencement, Il Est Eternel"

J'y suis allé lors de ma grande ascension dans ces Lieux des Cieux et il m'a été permis de pénétrer et d'entrer dans ce Soleil. Ce Soleil est comme un Macrocosme emplit de Lumière mais Or. Lorsqu'on avale de cette Lumière, intsamment on se retrouve petit de la grandeur de nos enfants terrestres de 5 ans en ayant un corps de lumière d'or tout en conservant la conscience qui est d'éveil. Il se passe beaucoup de choses dans ce Soleil et qui me serait trop long à en témoigner ici.
Pour un peu, Ce Soleil concerne la partie divine de la trinité ou d'une Unité de Dieu en "Fils" comme on a coutume de l'expliquer sur terre. Ce Soleil est aussi la Source,toute la Vie provient de cet Endroit qui est aussi le Paradis Céleste dont témoigne les évangiles et surement il doit y avoir encore des témoignages depuis jadis.

Ce Soleil est un Logo se situant dans un autre Logo en compagnie d'autres Logos dont l'Esprit du Temps et l'Esprit de la Sagesse s'y trouvant...etc

Graal, il y a trois Centres dans la poitrine. Trois Centres fondamentaux et impossibles à éveiller de force, impossibles à éveiller par les yogas ni les pratiques. Ces Centres ne sont éveillés que par par un Maître qui s'appelle Christ. « Eux » appellent l'unité de ces trois centres : le Coeur de Lys. Chaque personne est invitée à éveiller son Coeur de Lys, pas en soufflant sur son Prana ni en essayant de faire monter sa Kundalini, mais en contactant naturellement le Christ Vivant. L'éveil du Coeur de Lys est le fonctionnement du processus initiatique direct.
Les ondes venant du Ciel ne sont pas faites pour éveiller mais pour intégrer les mieux lotis spirituellement des hommes dans des processus de maturation. Les Ondes ne sont pas l'éveil. La fin d'un temps permet à certains de se retrouver en relation avec leur origines ! C'est le cadeau terminal du Saint Père à l'homme qui demeure parmi Ses créatures.

La Voie vers Dieu dure longtemps, les éveils que nous connaissons sur terre ne sont que des étapes vers un inconnu croissant. Le projet pour ici était de maintenir la conscience consciente après la mort, afin de ne pas dissoudre la tendance à l'évolution.
Jésus amenait son troupeau vers son plan, Jésus passe sur la terre pour récolter ce qu'Il a semé, Il a demandé à tous ceux qui avaient foi en Lui de retourner vers le Ciel, mais peu ont su le faire. Le Sauveur qu'Il est a demandé à tous ceux qui avaient foi en Dieu de retourner vers Dieu. Il n'a rien fait qui donne des intérêts égotiques et malveillants, Jésus m'a donné son centre de vibration en moi-même, cet aurore qu'Il est c'est la conscience d'un Etre qui fournit à l'homme sa voie et sa nature.


Par ailleurs, Graal, on ne mémorise pas ce qui se passe dans nos « autres corps ». La mémorisation fait partie du cerveau matériel, pour avoir des souvenirs des expérimentations mémorisées, il faudrait que la volonté soit accordée sans cesse avec le corps physique, ce qui est impossible car la constitution humaine ne l'autorise pas. Nous nous dédoublons sans cesse, vivons dans d'autres plans, et nous l'ignorons généralement parce que nos autres états sont indifférents à nos « moi ». Quand nous nous souvenons de nos accords avec nos autres états, c'est que la forme a tonifié. Mais ces souvenirs sont partiels et interrogatifs généralement, le double se débrouille tout seul !  lol! 

Le Créateur m'a dit un jour qu'Il effaçait chez moi des pans de mémoire, afin que je ne me souvienne pas de certaines expériences vécues avec Lui et dans d'autres mondes. Ces enfances que nous sommes dans la matière ne participent que très peu à la totalité des Etres que nous sommes !

En fait, les fabuleux détours de la conscience nous sont pratiquement inconnus, il semblera peut-être vain à certains d'en parler, mais le mont que nous gravissons au cours de nos vies nous laisse percevoir d'autres images et d'autres formes que celle du monde terrestre, alors les vents qui empêchent de monter nous font parfois nous asseoir au bord des précipices, et contempler le reste de nos natures.

Quand les temps nous sont donnés de remonter vers Dieu, nous découvrons au fur et à mesure des temps et des temps et des espaces et des espaces qui n'appartiennent pas à la Terre !
La force manque uniquement quand le Ciel est absent de nos vies, c'est le projet imbécile des faux gurus et des faux percevants que d'amener les humains vers des voies de garage, les Ondes initiatiques ont leur domaine et leur puissance intrinsèque, chaque notion que le Ciel provoque en nous est développée autrement que par le cerveau, si on l'appelle supra-mental on aura peut-être une notion nouvelle de l'intelligence humaine  Rolling Eyes mais la galère du cerveau humain pour trouver des solutions introuvables est le constat d'échec de la matière face à l'expression de Dieu en soi...

L'expression intrinsèque en soi du Divin est le Divin Soi, qu'Il soit perçu comme une expression de l'ego est une erreur de perception émanant des observateurs extérieurs et des théoriciens du mysticisme et de l'ésotérisme, si la faveur vous est donnée de sentir en vous parler l'Etre, laissez le parler, même ici, tous les lieux seront passés au crible du Saint Oeil  Very Happy et chaque notion falsifiée que nous aurons émise sera revérifiée par les Cieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
RedStard

avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2289
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 39

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Mar 1 Avr 2014 - 12:19


Graal a écrit:

Pour accéder véritablement dans le Monde Divin ou céleste ou supérieur, pour aller en haut, il faut passer ou connaitre le bas, on doit avoir de la Connaissance du Bien et du Mal autrement il y manquera quelque chose. On ne peut pas savoir la peine ou la souffrance de quelqu'un sans la connaitre soi-même. L'initié est amené à connaitre tout ceci , c'est pourquoi lorsqu'on connait l'initiation on risque sa propre  vie pour aider celles des autres , on frôle la mort et en étant tantôt dans l'espoir et tantôt dans le désespoir.

J'apprécie ce que tu dis, au début je m'étais rebellé contre cette conception mais avec le temps j'ai compris que c'était une évidence, j'ai clairement risqué ma vie pour en arriver là et c'est tout à fait logique, car Dieu orchestre les événements avec un sens de l'ironie indéniable. Même au seuil de la mort je savais qu'il me fallait garder l'intégrité de ma Foi en Dieu intact même dans l'obscurité le plus absolu pour espérer avoir une réponse. Il faut avoir une force mentale terrible et à toute épreuve pour comprendre cela et l'accepter, c'est deux notions, deux étapes qui font toutes la différence.

J’avais fais un rêve dans ce sens, c’était symbolique, ça se passait dans les métros parisiens, les rails se retrouvaient occuper par des individus, jeunes et immatures qui jouaient et interrompaient le trafic des trains. La situation devenait chaotique et hors de contrôle, et l’heure tournait, j’avais reconnue une créature maléfique qui circulait à travers tout ce monde mais je sentais que ce n’était pas son heure et je l’ai donc enchainé et renvoyé dans sa demeure qui était à l’entrée de l’édifice d’où d’ailleurs provenait tout le monde. Puis vint le moment où l’heure de la créature maléfique était arrivé, ce que je respectais car je ne pouvais rien faire, la porte qui le séparait des autres étaient maintenant grande ouverte et il se précipita sur la foule. Il avait changé d’aspect, son heure lui avait donné un aspect encore plus terrifiant, il inspirait la peur la plus absolue, tout le monde fuyait sur son passage. Soudain je me rappelle que les individus comme moi, les mages, les sorciers avaient la capacité de le subjuguer même durant cette phase, mais j’ai constaté quelque chose, le monstre avait fuir non seulement la foule mais tout ceux qui étaient dans les rails et qui bloquaient les trains par leurs immaturités et leurs égoïsmes. Ainsi le trafic a pu reprendre normalement son chemin, je me sentais coupable de le laisser faire et d’avoir compris pourquoi le mal absolu a sa place dans le monde, il y a des moments où on peut le combattre et d’autres où on ne peut pas le combattre et intérieurement il en va de même durant nos existences.


Le fait de comprendre, n’est pas suffisant, il faut l’endurer pour l’accepter et c’est à cette condition que les forces maléfiques vous respectent et vous craint parce que vous avez compris les règles du jeu.

Dans l'Hindouiste on dit que ne peut comprendre la dualité de notre réalité, le bien et le mal qu'en regardant à travers les yeux de Brahma ou de Dieu, Lorsque Arjuna avait refusait de faire la guerre et d’utiliser son arme alors Shiva lui fit voir à travers les yeux de Brahma et il comprit qu’il devait faire cette guerre comme le voulait Krishna.
Revenir en haut Aller en bas
SuperMamie

avatar

Masculin Sagittaire Chien
Messages : 33
Date d'inscription : 14/06/2013
Age : 47
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Mar 1 Avr 2014 - 21:56

Je suis d'accord avec le fait qu'il faut en soit faire l'expérience pour pouvoir comparer, mais " ce que tu n'apprends pas par la sagesse, tu l'apprends par la douleur", d'ou le mot sagesse pour moi est d'avoir suffisamment d'empathie afin de comprendre la douleur d'autrui afin de ne pas commettre la m^me erreur ....

Ainsi soit par la connaissance dans sa vie (passé ou présent) de la douleur, ou via celle d'autrui, tu es obligé de connaitre la douleur pour ainsi avancer dans le chemin de la sagesse
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 98

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Jeu 3 Avr 2014 - 9:35

Red Star a écrit:
Le fait de comprendre, n’est pas suffisant, il faut l’endurer pour l’accepter et c’est à cette condition que les forces maléfiques vous respectent et vous craint parce que vous avez compris les règles du jeu.  

Dans l'Hindouiste on dit que ne peut comprendre la dualité de notre réalité, le bien et le mal qu'en regardant à travers les yeux de Brahma ou de Dieu, Lorsque Arjuna avait refusait de faire la guerre et d’utiliser son arme alors Shiva lui fit voir à travers les yeux de Brahma et il comprit qu’il devait faire cette guerre comme le voulait Krishna.

C'est en effet très insuffisant la compréhension mentale, très éloigné de la connaissance. La connaissance d'accumulation mentale ne donne pas l'éveil ni la sagesse, ça donne la donne le savoir d'un catalogue, et nous sommes quand même des êtres qui cataloguent, mais ce n'est pas la condition éveillée, c'est la condition relative qui oriente vers le "catalogage".

L'Hindouisme est une possibilité qui a été offerte à une nation, nous sommes conscients des religions des autres peuples du fait de la médiatisation, jadis, les hommes restaient limités à leurs propres affaires et à leurs propres croyances. Dans l'Hindouisme, Shankara parle des "koshas", les cosses, les corps qui enveloppent l'Atman (le Soi), cette réalité définie théoriquement nous passe par dessus la tête si nous ne vivons pas concrètement les différents aspects de nos personnes ! Le Soi, je l'appelle d'Etre avec un E majuscule, parce que la réalité de notre nature d'origine Divine est contenue dans une particule, cette particule est le Soi, ou Etre et contient le résultat du créé en son entier ! Ni miroir, ni déformation, ni complicité avec le mal, la particule universelle que contient l'humain incarné est la Force même qui le pousse à évoluer, à chercher, à tendre vers le Ciel.

Le Soi est un Feu irradiant, incandescent, immortel.

Le don de Dieu en nous c'est cela, ce morceau de LUI qui est demeuré malgré les défenses et les manifestations du mal, malgré les défauts, les échecs, les chutes, les régressions. Un clone ne contiendra jamais cette Divine Parcelle, la condition des hommes est dure et cruelle, mais la condition des hommes contient contient cet absolu, cette merveille, cette éternité !

Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 34

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Jeu 3 Avr 2014 - 12:58

Il est logique de penser limitée la compréhension mentale si on limite la compréhension mentale à l'entendement. Or, la compréhension mentale c'est au moins deux facultés différentes : l'entendement et la raison. Enfin, toute compréhension passe nécessairement par le mental, puisque c'est la seule faculté humaine à permettre la compréhension...

Il ne faut pas confondre ce qui relève de la perception immédiate et la compréhension que l'on en a.

Les deux peuvent être trompeurs.

La raison, l'entendement, l'intuition ou l'instinct peuvent conduire à l'erreur. Et la raison de l'erreur est pour ainsi dire toujours la même, c'est quand on oublie que le vrai, ce qui est véritablement en tant qu'être véritable, se comprend par l'unité entre toutes les facultés. Il y a accord entre le sujet et l'objet, ce qui permet de comprendre la réalité.

Quand il y a désaccord entre le sujet ou l'objet : la réalité nous échappe. C'est ou bien une erreur ou bien une illusion.

La plus haute spiritualité ne saurait se passer de la faculté de comprendre, et plus important encore, limiter les facultés mentales à un simple catalogage, c'est n'avoir que mal compris l'utilité réelle des facultés mentales. Croire, ce n'est pas savoir. La croyance en quelque chose ne fait pas que l'on sait ce qu'est ce quelque chose.

Ce qui est limité, c'est notre conscience, et l'usage que l'on en fait. Les facultés cognitives sont des capacités qui dépassent, et de loin, l'idée générale que l'on en a, c'est à dire, le mépris ordinaire de l'entendement, qui effectivement, sert à cataloguer.

Mais sans l'entendement : il n'y aurait pas de compréhension possible, parce qu'il est un outil très précieux, autant que tous les autres.

P.S. : il n'y a pas de bien, il n'y a pas de mal, il y a des perceptions humaines de ce que l'on appelle le bien et le mal, mais cela tient à notre perception, et non pas à quelque chose qui est véritablement bien ou mal. Le mal, c'est en fait un défaut de connaissance. Le bien, c'est en fait agir en adéquation avec soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 392
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 98

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Ven 4 Avr 2014 - 12:43

Aegis a écrit:
Il est logique de penser limitée la compréhension mentale si on limite la compréhension mentale à l'entendement. Or, la compréhension mentale c'est au moins deux facultés différentes : l'entendement et la raison. Enfin, toute compréhension passe nécessairement par le mental, puisque c'est la seule faculté humaine à permettre la compréhension...

Il ne faut pas confondre ce qui relève de la perception immédiate et la compréhension que l'on en a.

Les deux peuvent être trompeurs.

La raison, l'entendement, l'intuition ou l'instinct peuvent conduire à l'erreur. Et la raison de l'erreur est pour ainsi dire toujours la même, c'est quand on oublie que le vrai, ce qui est véritablement en tant qu'être véritable, se comprend par l'unité entre toutes les facultés. Il y a accord entre le sujet et l'objet, ce qui permet de comprendre la réalité.

Quand il y a désaccord entre le sujet ou l'objet : la réalité nous échappe. C'est ou bien une erreur ou bien une illusion.

La plus haute spiritualité ne saurait se passer de la faculté de comprendre, et plus important encore, limiter les facultés mentales à un simple catalogage, c'est n'avoir que mal compris l'utilité réelle des facultés mentales. Croire, ce n'est pas savoir. La croyance en quelque chose ne fait pas que l'on sait ce qu'est ce quelque chose.

Ce qui est limité, c'est notre conscience, et l'usage que l'on en fait. Les facultés cognitives sont des capacités qui dépassent, et de loin, l'idée générale que l'on en a, c'est à dire, le mépris ordinaire de l'entendement, qui effectivement, sert à cataloguer.

Mais sans l'entendement : il n'y aurait pas de compréhension possible, parce qu'il est un outil très précieux, autant que tous les autres.

P.S. : il n'y a pas de bien, il n'y a pas de mal, il y a des perceptions humaines de ce que l'on appelle le bien et le mal, mais cela tient à notre perception, et non pas à quelque chose qui est véritablement bien ou mal. Le mal, c'est en fait un défaut de connaissance. Le bien, c'est en fait agir en adéquation avec soi-même.

Es-tu toi-même dans la plus haute spiritualité pour pouvoir définir les choses ainsi ?



Revenir en haut Aller en bas
http://aminamen.wix.com/coeurdelys
Aegis



Masculin Lion Rat
Messages : 3107
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 34

MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   Ven 4 Avr 2014 - 13:15

Ce qui est certain, c'est que de prétendre l'être ne donne pas le droit de rejeter ce que l'on souhaite rejeter par confort.

Je t'invite à relire Jésus et Bouddha qui te l'expliqueront sans doute bien mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mystère de la conscience   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mystère de la conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Photo Mystère
» Mystères et légendes en Normandie.
» Le mystère de la disparition des abeilles
» Les mystères de la goutte d'eau
» photos mystères...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Interrogations / Réflexions personnelles-