Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...
Planète Révélations
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Planète Révélations


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'influence de l'Esprit sur la Matière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
LaPiNPiSKoPaT



Masculin Poissons Dragon
Messages : 62
Date d'inscription : 16/03/2014
Age : 32
Localisation : Sud-Ouest

L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 Empty
MessageSujet: L'influence de l'Esprit sur la Matière   L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 I_icon_minitimeSam 29 Mar 2014 - 4:42

Rappel du premier message :

L'influence de l'Esprit sur la Matière


Je réfléchissais au fonctionnement de l'action que peut avoir l'Esprit sur la matière et les évènements. Il est évident que, dans ce qui suit, je ne tiens pas à apporter quelque "leçon" ou "enseignement" que ce soit. Il ne s'agit pas d'un apport dogmatique. Je pense toutefois avoir pointé quelque chose d'assez difficile à cerner, étant donné la subtilité de l'état de conscience à adopter pour éliminer le maximum de freins à cette action. Il faut plus considérer ce texte comme un essai, qui pourra bien évidemment s'enrichir de vos propres expériences, qui nous permettront je l'espère de cerner plus précisément cet état d'esprit où les frontières entre intérieur et extérieur ne sont plus distinctes.




Les liens de corps à esprit ne sont plus à démontrer, les principes du psychosomatisme étant de nos jours suffisamment ancré dans les sociétés occidentales. Un affect, une émotion, un ressenti négatif influence le corps et peut amener des symptômes, maladies, déséquilibres au sein de l'organisme. Les exemples du stress et de la peur sont les plus flagrants, et ceux dont les effets sont les plus rapidement palpables.
A contrario, une bonne sensation, un sentiment positif, une émotion heureuse aide à maintenir le corps en bonne santé, et sert parfois à la résolution des maladies.
Ce lien est à double-sens, la disposition et la santé corporelle ayant également une influence sur le mental. La maladie inhibe les facultés psychiques d'une personne, amenant, le plus fréquemment des sensations d'épuisement mental et affectif, et parfois des manifestations plus subtiles de déséquilibres psychologiques.



Mais ce dont on parle moins souvent, ce sont les rapports liant l'esprit à l'environnement, qui réagit au même titre que notre corps à toutes nos dispositions mentales, affectives, psychiques.

Il y a plusieurs “conditions” à réunir pour que le lien esprit-matière fonctionne d'une manière optimale, fluide, sans interférences. En guise d'illustration, je prends pour exemple le jeu de carte nommé "Président", auquel on jouait souvent avec les potos :

On y jouait donc depuis un bout de temps, et on connaissait les règles et les feintes sur le bout des doigts.
Puis un jour, un détail nous a sauté aux yeux : celui qui gagnait la première partie, avait très souvent, trop souvent tendance à gagner celles qui suivaient … Pourquoi ? Qu'est-ce qui entretenait cette “chance” ? Les cartes sont distribuées en début de partie, et malgré que le précédent gagnant ait quelques avantages flagrants aux vues de sa position (qui lui donnait le droit de prendre des bonnes cartes au perdant de la partie précédente), cela ne justifiait guère qu'il puisse remporter toutes les parties suivantes. Il nous arrivait, certains soirs, que le premier gagnant de la soirée le reste jusqu'à la fin - jusqu'à ce que les autres n'aient plus envie de jouer - blasés de se voir impuissants face à la situation.



S'en était devenu plus que flagrant pour tous. Puis, en analysant les choses d'un point de vue plus subtil, en étudiant les comportements des divers joueurs, et en particulier du gagnant, certains mécanismes psychologiques ressortaient du tas et semblaient définir petit à petit les pré-requis pour que notre conscience puisse avoir une influence tangible et maitrisée sur le monde phénoménal.

Principal constat : le premier à gagner la partie était mis en position de confiance. Il y a un sentiment de bien-être qui s'installe, une confiance tranquille. On ressent “je suis le gagnant”, - on ne le pense pas, ce n'est pas verbalisé - , c'est juste une impression, un sentiment – et ce sentiment a tendance à rester en trame de fond de notre esprit. On bloque sur cette sensation, sans se poser la moindre question, on est même pas conscient de la vibration que l'on ressent, que l'on émet. Et les autres, de part leur attitude, (grognements, dédain, sentiment d'avoir perdu) aident à renforcer -- toujours inconsciemment -- ce sentiment, à le maintenir, tout en se plaçant eux-même en position de perdants. Le squelette de la situation est posé dans l'esprit de chacun, et les rôles définis par nos interactions forcent la situation à suivre le fil de notre ressenti. Les sentiments restant les mêmes, la situation reste la même. Le gagnant continue de gagner, les perdants continuent de râler. C'est à partir de ce jour, et après avoir mis au clair cette constatation, que nos batailles de cartes se sont exclusivement tournées sur le versant psychologique des joueurs. On optait systématiquement pour des parties sans désavantages (gagnants et perdants disposaient des même "chances" de base) -- bien que cet élément ne soit pas déterminant (un mauvais jeu, s'il est vraiment mauvais, peut devenir un très bon jeu dans certains cas). On ne cherchait plus à se démener avec les règles basiques du jeu, on cherchait à déstabiliser l'autre avec des arguments bidons, de façon à le faire descendre de son piédestal mental, et pouvoir prendre sa place. Il suffisait de gagner une partie pour ré-atteindre cet état, et de ne pas écouter l'autre à travers ses tentatives de nous perturber. On maintient le sentiment intérieur et refuse toute interférence extérieure. On l'a expérimenté des dizaines et des dizaines de fois, c'est infaillible.



On a par la suite exploré cet état de faits à travers de nombreuses activités, jeux et expériences de vie. (j'en raconterai d'autres si cela est nécessaire, même si certaines expériences sont très personnelles ;-))

Pour résumer et bien isoler les points importants, il faut :


    → devenir le sentiment que l'on en vient à ressentir dans la situation voulue. En bref anticiper notre sentiment vis à vis d'une situation, et se projeter dans celui-ci avant que l'acte n'ait lieu. Ce qui nécessite une expérimentation de ces différents états d'esprit dans lesquels l'environnement nous plonge.On utilise le sentiment, car celui-ci à un lien fort avec l'émotion, et de ce fait avec le monde extérieur. L'émotion est une force d'intégration et d'exposition, en bref de communication. L'environnement déclenche une réaction émotionnelle, affective, et nos réactions sur le plan émotionnel nous poussent à réagir en suivant notre ressenti, et amènent les évènements à réagir selon notre ressenti (on influence consciemment l'environnement par les actes que l'on pose, mais également inconsciemment par notre disposition affective). Le sentiment provoque le mouvement, et est intimement lié aux évènements extérieurs, aux relations. On va donc projeter le sentiment voulu afin que celui-ci s'imprègne dans le contexte et l'influence. Mais il ne s'agit pas de tenter de biaiser l'esprit en s'amenant une conviction brute et conflictuelle dans l'esprit. Il faut en venir à ressentir naturellement ce sentiment; à changer de vibration comme on change une station radio. Pour se faire, cela nous amène au deuxième point important :

    → ne pas se poser de questions. Lorsque la réflexion mentale intervient, ceci provoque des interférences qui modifient les résultats escomptés, les annule, les bloque, au mieux,  les ralenti.On inhibe la réflexion, car la réflexion est prise de distance, une force de recul, de mise en suspension, et donc freine les évènements. Mais il faut comprendre que celle-ci reste liée à l'extérieur par le fait qu'elle l'observe; c'est cela qui explique pourquoi son effet de recul est tangible sur le plan matériel.


L'idéal étant, peu importe le but, d'adopter un état d'esprit relaxé, joyeux, confiant. On ne doit rien vouloir en particulier, juste se sentir bien, en phase avec soi-même, en harmonie.



Maintenant, la seule difficulté consiste à maintenir cette harmonie (le but de toute une vie !).
C'est un art qui s'acquiert au fil du temps, des expériences. Il faut travailler notre notion d'équilibre. L'équilibre n'est pas une notion statique, un confort passif, comme on le conçoit malheureusement trop souvent. Le fait de se sentir en harmonie quand l'environnement est stable est une illusion. Amenez un évènement inattendu, soudain, imprévisible dans notre champ de vision et l'esprit est tout de suite chamboulé, l'équilibre perdu.

Le véritable équilibre est une notion dynamique, c'est l'art du maintient de la stabilité de l'esprit au travers du changement. Il s'agit de toujours être adapté à l'instant, égal d'esprit, recueilli en soi-même, peu importe les évènements extérieurs, les flux dominants. Il faut être Soi, et rester Soi.

Pour cela, mon autre topic sur les deux attitudes fondamentales de l'être humain peut-être utile : Observateur et Acteur.

N'hésitez pas à réagir.  :P

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
orné

orné

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 5066
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 47
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 I_icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 17:25

Tout est énergie, ce qui donne une autre réalité aux choses c'est simplement de comment les atomes sont assemblé ensemble par des champs de forces, l'Akasha qui donnera une nature différente aux objets, à la matière et aux êtres. On peut retrouver tout un univers en nous, car les atomes et l'énergie qui les assembles sont les mêmes. La pensée aussi est énergie capable de trouer l'espace bien plus vite que la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 I_icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 18:11

La plus grande illusion  de la spiritualité  c’est de confondre le savoir intellectuel avec un état de conscience
qui permet de vivre cela
sur Terre il y a des gens qui ont atteint un état de conscience pranique ceula peuvent se passer de la nourriture solide puisqu’ils ont atteint un état de conscience ou leur corps physique n’est qu’une énergie
ils peuvent donc se nourrir d’énergie alors que c’est lui qui dispose que du savoir intellectuel
Sans un travail intérieur le savoir intellectuel ne donne pas la capacité
Depuis Einstein tout le monde sait que E =mc2 c’est-à-dire que tout est énergie
Mais pour le réaliser ça demande un travail sur la conscience sur parfois des années
Revenir en haut Aller en bas
orné

orné

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 5066
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 47
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 I_icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 19:20

Il est évident que je n'ai pas cette grande expérience et ne l'aurai sans doute jamais dans cette vie, je reste bien trop attaché à des choses futiles, mais j'en ai conscience, je sais où est ma place et quel est à peu près ma marge de progression possible.

Mais une chose est sûr aussi, j'ai vécu un tas d'expériences spirituelles qui dépassent le seuil de compréhension de la personne lambda. Elles font ce que je suis et me donne une compréhension direct de connaissance.

Je continue de méditer, d'explorer, de me rappeler de mes rêves qui parfois sont lucide, tantôt astral. Tout comme je reste attentif aux messages des dieux.
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4842
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 I_icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 19:53

evol a écrit:
sur Terre il y a des gens qui ont atteint un état de conscience pranique ceula peuvent se passer de la nourriture solide puisqu’ils ont atteint un état de conscience ou leur corps physique n’est qu’une énergie
ils peuvent donc se nourrir d’énergie .....

J'espere que tu ne parle pas des pretendu gurus qui prentendre vivre sans nourriture et l'eau , c'est toute simplement impossible .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 I_icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 20:40

Tout est possible
La science actuel n est que le reflet d un l’état de conscience
La science actuelle A ses limitation quantique
Ce qui est magique aujourd’hui ne sera que la science plus tard
C’est fou non
tout comme hypnose par exemple

Les limitations de la science sont dans l’esprit
Un des secrets est de savoir qu’il a été limité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 I_icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 16:44

orné a écrit:
Il est évident que je n'ai pas cette grande expérience et ne l'aurai sans doute jamais dans cette vie, je reste bien trop attaché à des choses futiles, mais j'en ai conscience, je sais où est ma place et quel est à peu près ma marge de progression possible.

Mais une chose est sûr aussi, j'ai vécu un tas d'expériences spirituelles qui dépassent le seuil de compréhension de la personne lambda. Elles font ce que je suis et me donne une compréhension direct de connaissance.

 Je continue de méditer, d'explorer, de me rappeler de mes rêves qui parfois sont lucide, tantôt astral. Tout comme je reste attentif aux messages des dieux.

Ce qui m'a fait le plus progresser, au delà de l'experience spirituelle, s'etait de comprendre ce qui l'avait déclenché

Et en general, je me suis aperçu qu’elle soit provoqué par un etre du monde des Dieux ou pas, ou son propre Soi, s'etait toujours due a une recherche en cours
Cel m'amene aussi a comprendre, quadn quelqu'un a une activité interieur et soif de vérité, l'univers lui répond

S'est aussi un moyen de vérification qu'on est sur el bon chemin et qu'on progresse
Celui qui ne vie aucune expérience a une recherche qui reste intellectuelle qui ne sert qu'a al spiritualité de salon lol!
Tout marche avec la conscience et son evolution sunny


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'influence de l'Esprit sur la Matière   L'influence de l'Esprit sur la Matière - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'influence de l'Esprit sur la Matière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme-