Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...
Planète Révélations
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Planète Révélations


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -28%
Ecouteurs Apple AirPods (2e génération) ...
Voir le deal
129 €

Partagez
 

 Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
orné

orné

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 5066
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 47
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeMar 21 Oct 2014 - 8:03

Commentaire orné : Bonjour,
Les Etats-Unis non content d'exploiter à fond toute les ressources du monde. Être présent au 4 coins du globe sous des auspices sois disant humanitaire, convoitant le moyen-orient afin de garder la mainmise sur les énergies fossiles tout en atténuant la pression sur les pays voisins de la Russie. Qui eux aussi regorge de gaz et de matières 1er. et même de pétrole au Kazakhstan par exemple. Entreprennent également la périlleuse démarche de s'en prendre au deux grande puissance mondiales que sont la Russie et la Chine. On vient de voir récemment leur implication sur les soulèvements estudiantins à Hong-Kong, par leur financement organiser tel un véritable sponsor. Et de par des infiltrations. Et je ne reviendrai pas sur leur exactions en Ukraine [url=ww.planete-revelations.com/t14230p345-affrontements-en-ukraine-ce-qui-est-cache-par-les-medias-et-les-partis-politiques-pro-europeens?highlight=Ukraine]pour ce faire consulter mon sujet qui est tenu à jour[/url]. On peut y constater à quel point ils tiennent l'Ukraine à leur bottes. L'Euromaidan pure produit financer quand à eux par l'UE, est responsable de nombreux massacres, donc celui de Odessa. Dont le chef de mission est un haut responsable de "Euromaidan" Vous comprendrez donc ce que cela implique. Les Etats-Unis se sont lancé dans un vaste plan qui consiste à prendre le contrôle des points névralgique du globe, aussi bien pour les énergies fossiles que de façon géostratégique. Ce qui avec le contrôle qu'ils visent au moyen-orient leur permettent de jouer sur ces deux tableaux, de par sa position géographique . mais pour déstabiliser deux pays aussi puissant, ils doivent aussi agir de l'intérieur. En y fomentant une révolution. En Russie divers témoignages vont dans se sens, des groupuscules genres 5ème colonne se constitue. Ils auraient mêê trouvé un leader en la personne de Mikhaïl Khodorkovski qui fut récemment gracié par Poutine en personne (voyez l’ingrate personne qu'il est) Il purgeait une peine de 20 ans pour détournement et blanchiment d'argent sous l'ancien régime communiste. Et se rait dès à présent financé de concert par les juifs sionistes et la CIA pour renverser Poutine. Et un de leur autre outil, c'est l'EI mais je ne vois pas ce qu'ils pourraient contre de tels puissances que représente la Chine et la Russie. Néanmoins, voyons donc ceci d'un peu pus près, si vous le voulez bien.


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine

L’EI en Syrie a été utilisée par Washington pour former et entrainer des terroristes d’Asie centrale et du Caucase en vue de déstabiliser la Chine et la Russie…

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine 202555861

Pour le sous-secrétaire américain à la Défense Robert Work, il faut une « réponse militaire à toute action » dans les relations des USA avec la Russie et la Chine. Cette déclaration a le mérite d’être claire. Reste à savoir qui sera visé par cette « réponse ».


Certains postes stratégiques au sommet de l’Etat islamique (EI), réservés alors aux Arabes irakiens, sont aujourd’hui occupés par des ressortissants du Xinjiang chinois et du Caucase russe. D’après Pékin, les terroristes présents en Syrie forment en effet des extrémistes ouïgours, envoyés ensuite dans le Xinjiang pour organiser des actes de rebellion et des attentats. La province syrienne de Hama est également un centre de transit pour les islamistes des pays de l’ex-URSS qui ont combattu au Moyen-Orient, envoyés en Ukraine et dans le Caucase. Le 26 septembre, le secrétaire du Conseil de sécurité russe Nikolaï Patrouchev a déclaré que les terroristes ayant appartenu à l’EI pourraient représenter un grand danger lors de leur retour au pays.

La branche asiatique de l’EI est représentée par des Ouïgours et des ressortissants d’Asie centrale. En octobre 2012 déjà, les journalistes chinois rapportaient l’apparition, en Syrie, de combattants musulmans chinois basés auparavant en Turquie. A l’été 2013, Pékin a associé les émeutes de Xinjiang à la guerre en Syrie, où des séparatistes ouïgours combattent aux côtés des jihadistes. Selon les experts de l’Académie des sciences sociales du Xinjiang, l’attentat du 22 mai 2014 dans la capitale de la Région autonome ouïgoure du Xinjiang a également été perpétré par des terroristes ayant combattu en Syrie.

La branche caucasienne de l’EI regroupe des « Tchétchènes géorgiens » et des islamistes azerbaïdjanais. Les premiers sont représentés par l’un des principaux chefs de guerre de l’EI Omar al-Chichani – Tarkhan Batirachvili, également connu comme Omar le Tchétchène. Ce ressortissant de la vallée du Pankissi, en Géorgie, a suivi une formation sous la direction d’instructeurs américains et a combattu en août 2008 contre la Russie en qualité d’officier du renseignement militaire géorgien. Selon le Wall Street Journal, Batirachvili a transformé la guerre en Irak et en Syrie en « affrontement géopolitique entre les Etats-Unis et la Russie ». Selon le ministère tchétchène de l’Intérieur, les islamistes locaux arrivent en Syrie via l’Azerbaïdjan, dont de nombreux citoyens – originaires des régions de Xaçmaz, Qusar, Agcabedi, Massali, Balasen, Seki et Ievklakh – combattent également dans les rangs des terroristes de l’EI, selon la fondation américaine Jamestown.

Les outils que détient Washington sont, eux, une véritable synthèse de néonazis ukrainiens et de terroristes du Moyen-Orient, du Caucase et d’Asie centrale, dont voici les principales organisations:

Etat islamique (EI). Grâce aux ventes de pétrole, rapportant à l’EI plus de 3 millions de dollars par jour, cette organisation est devenue aujourd’hui la plus riche et la plus autonome parmi ses homologues terroristes. Elle est également capable de planifier et de mettre en œuvre des opérations militaires d’envergure.

Front anti-impérialiste mondial. Il a été créé le 8 mai 2007 à Ternopol (ouest de l’Ukraine) par des néonazis ukrainiens, baltes et polonais, ainsi que des islamistes ukrainiens et russes à l’initiative du Mouvement international pour la décolonisation du Caucase (dirigé par Akhmad Sardali) et l’organisation panukrainienne Trizoub (Trident), mouvement extrémiste inspiré de l’idéologie nationaliste de Stepan Bandera, sous la direction de Dmitri Iaroch.

Emirat du Caucase. Créé le 7 octobre 2007. A la même époque le « président de l’Itchkérie » autoproclamé, Dokou Oumarov, déclare le jihad à « l’Etat occupant » (la Russie) comme étant le « devoir sacré de tous les musulmans du Caucase ».

Hizb ut-Tahrir (Parti de la Libération). Organisation terroriste qui n’est pas reconnue comme telle en Ukraine. Elle contrôle près de 20% de la population tataro-criméenne. Près de 500 de ses membres ont combattu en Syrie.

Il existe également le Mouvement islamique d’Ouzbékistan. Cette organisation terroriste internationale est étroitement liée à l’Opposition tadjike unie, tournée vers l’Afghanistan. « Alimentés » depuis la Syrie, les terroristes du mouvement sont susceptibles de s’activer non seulement en Ouzbékistan, mais partout en Asie centrale.

Washington veut empêcher la Russie de se concentrer sur le règlement de problèmes concrets isolés et veut la mettre face aux plans agressifs des forces terroristes « unies ». Objectif final: ouvrir un nouveau front antirusse. Et les sponsors islamo-nazis des « combattants pour la liberté » ne le cachent pas.

Source : Ria Novosti

----------------------------

Commentaire Orné : Et ce n'est pas tout, à l'heure actuelle la Russie se trouve complètement enclavée tout comme avant un grand conflit. Voyons ensemble cette carte :

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Tumblr_n6pdl6aPwG1qzsgxoo1_400

Il s'agit des positionnement de l'OTAN, dont un haut responsable à affirmé que la Russie était au porte de l'OTAN (sic) on peux admirer tout le surréalisme de tels propos tenu par une personne d'un tel rang.


D'ailleurs à ce propos, voyez jusqu'où ils poussent le paroxysme d'enclaver la Russie : L'Otan n'a rien à faire dans l'Arctique (Lavrov)


Un autre point intéressant, Akasha et moi nous vous avons souvent parlé de la fondation "Young Leaders" qui travaille pour les intérêts américains en UE. Et sont donc tout naturellement impliqué en Ukraine...Regardez cette liste, vous trouverez tout les acteurs : Liste des "Young Leaders" français depuis 1981 Quand on se donne la paine de regarder, tout est publique pratiquement, il suffit d'un peu creuser. aussi : http://www.frenchamerican.org/youngleadersclasses

Quand au concerné, ils se considèrent déjà en guerre contre les États-Unis :



Plus la retranscription : [Vidéo+Transcription] Obama parle, la Russie tousse, puis se réveille en pleine révolution culturelle

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
akasha

akasha

Féminin Taureau Buffle
Messages : 6339
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 35

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeDim 2 Avr 2017 - 7:44

Conflit OTAN-Russie : Qui a vraiment transgressé les tabous ? (Interview du professeur Daniele Ganser)

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Carte-Otan-Nato

Les médias établis parlent sans arrêt d’une intervention militaire possible dans les pays baltes, c’est-à-dire dans les anciennes républiques soviétiques d’Estonie, de Lettonie et de Lituanie. Le magazine politique « Rundschau » de la Télévision suisse SRF par exemple a relaté la présence en Estonie de milices qui s’entraînent régulièrement les week-ends « pour – je cite SRF – se préparer au pire ». En Estonie, en Lettonie et en Lituanie il y aurait un malaise à cause de leur « voisine russe (entre guillemets) de plus en plus agressive ».
Mais quand on regarde d’un peu plus près l’argument de la prétendue « agressivité de la voisine russe », il y a finalement ces deux affirmations qui reviennent toujours :
Premièrement « l’annexion de la Crimée » et deuxièmement « l’agression en Ukraine de l’est », deux choses qui auraient été un choc également pour les pays baltes. La Russie aurait utilisé la force pour modifier les frontières européennes existantes, ce qui serait une transgression des tabous, d’après SRF.



Mais si on parle de « transgression des tabous », il semble que les médias établis ont complètement mis de côté une chose, à savoir avec quelle affaire la transgression des tabous avait réellement commencé.

Il serait capital de savoir cela, comme l’a dit en mai 2015 sur la chaîne de télé « RT Deutsch » le professeur Daniele Ganser, historien suisse qui fait des recherches sur la paix. Capital de savoir que le changement de gouvernement en Ukraine en février 2014 a été de façon quasiment certaine un coup d’Etat sponsorisé par l’Occident. C’est uniquement ce coup d’Etat sanglant qui aurait suscité l’effondrement de l’économie et la guerre civile dans l’est de l’Ukraine. Cela ferait une grande différence ; en effet si c’est le gouvernement des Etats-Unis ou les pays de l’OTAN qui ont réellement renversé le gouvernement légitime de Kiev, la suite des événements en Crimée serait en fait une riposte et c’est l’OTAN qui serait à l’origine de la transgression des tabous.

Il semble vraiment que les médias occidentaux ne s’occupent ni des véritables transgressions des tabous, ni de leur analyse. Il en est exactement de même en ce qui concerne l’élargissement de l’OTAN à l’Est. Pendant les négociations à l’occasion de la réunification de l’Allemagne en 1990, on s’était engagé à ne pas élargir l’OTAN vers l’Est. Il était prévu qu’en contrepartie toutes les troupes soviétiques se retireraient du territoire de l’ancienne RDA, ce qui avait effectivement été fait. Le magazine « DER SPIEGEL » en a même présenté des preuves claires dans son édition 48 de 2009 : L’Occident aurait « tout fait pour donner l’impression aux Soviétiques qu’une adhésion à l’OTAN de pays comme la Pologne, la Hongrie ou la Tchécoslovaquie était exclue. »

Mais jugez par vous-mêmes si l’élargissement de l’OTAN à l’Est est la première transgression des tabous :
Le 12 mars 1999 la Pologne, la Tchéquie et la Hongrie ont adhéré à l’OTAN.
Le 29 mars 2004 la Bulgarie, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie ont adhéré à l’OTAN.
Le 1er avril 2009 ça a été le tour de l’Albanie et de la Croatie.
Le 19 mai 2016 le Monténégro a été accueilli dans la coalition de l’OTAN.
La Géorgie et l’Ukraine pareillement aimeraient adhérer à l’OTAN le plus tôt possible. La Macédoine de même s’intéresse à une adhésion.

Egalement en ce qui concerne les dépenses militaires, les pays de l’OTAN dépassent largement la Russie. Ainsi le représentant russe de l’OTAN Alexander Grushko a dit le 16 février 2016 que les dépenses militaires de l’ensemble des pays européens de l’OTAN (plus de 250 milliards d’euros) dépassent le budget militaire total de la Russie et de la Chine réunies. Et pourtant les pays européens de l’OTAN ne contribuent même pas pour 30% de l’enveloppe budgétaire de l’OTAN, les Etats-Unis en assurant plus de 65%.
Selon une étude de l’Institut international suédois de recherche sur la paix (SIPRI) les dépenses militaires de l’OTAN se sont élevées en 2015 à 904,9 milliards de dollars, dont 595,5 milliards apportés par les Etats-Unis à eux seuls. La Russie à l’inverse a dépensé seulement 91,1 milliards de dollars.

Ces exemples montrent que dans le conflit croissant entre l’OTAN et la Russie, il faut analyser de façon très précise les véritables transgressions des tabous. Le film russe « Crimée – le retour à la patrie », que Klagemauer.TV a traduit en allemand, est indispensable pour avoir une autre image sur les véritables transgressions des tabous dans le conflit entre l’Ukraine et la Crimée. Vous allez pouvoir regarder maintenant la réponse du professeur Daniele Ganser expliquant qui, selon lui, a commencé le conflit entre l’Ukraine et la Crimée. L’interview a eu lieu en mai 2015, donc un an après le putsch en Ukraine. Depuis, comme Daniele Ganser l’a exposé dans plusieurs conférences, il n’est plus guère contesté que c’était un putsch sponsorisé par l’Occident.
Mais pour ce spécialiste de la recherche sur la paix il était primordial déjà à l’époque de savoir qui avait vraiment commencé le conflit, une question que les médias occidentaux n’ont jamais ni posée ni analysée.

Émission RT : Interview de Ganser (Emission archive de 2015)

Présentatrice :
Les relations entre la Russie et l’Allemagne ne sont pas très bonnes et c’est à cause de la crise en Ukraine. Mais qui est responsable de la crise en Ukraine ? Est-ce que c’était un changement de régime sponsorisé par l’Occident qui a déclenché l’effondrement économique et la guerre civile ? Et si c’est le cas, pourquoi est-ce la faute de Poutine ? L’historien et spécialiste de la paix Daniele Ganser dit que c’était « un coup d’Etat qui a probablement été sponsorisé par l’Occident. »

- Ganser : Oui, probablement.

- Présentatrice : Pourquoi répondez-vous de manière si prudente ?

- Ganser : Parce que ce n’est pas encore clair. A l’heure actuelle nous savons seulement que le 20 février 2014 des tireurs d’élite ont assassiné des manifestants et des policiers au Maïdan et on a dit tout de suite que le responsable était indubitablement Ianoukovitch, le président renversé par la suite et que ce massacre qui a été indubitablement commis par des tireurs d’élite a amené au renversement du président ; mais est-ce que ces tireurs d’élite étaient sous le commandement de Ianoukovitch, ce n’est pas clair, car avec cela il aurait déclenché son propre renversement ; et alors on se pose la question : Qui étaient ces tireurs d’élite ? Et les historiens sont toujours en train de faire des recherches car ces massacres commis par ces tireurs d’élite le 20 février n’ont pas encore été élucidés.

Présentatrice : Y aura-t-il un jour des réponses à cela ?

Ganser : Maintenant il y a des analystes de la CIA qui viennent devant les caméras. Ray McGovern est l’un d’eux, et il dit que c’était un coup d’Etat sponsorisé par l’Occident ; et sa thèse, c’est que ces tireurs d’élite ont été contrôlés par les États-Unis et par les pays de l’OTAN ; ça pourrait aussi être des unités locales, c’est-à-dire des personnes d’Ukraine qui voulaient renverser le président. Mais je dis que pour nous c’est très important de découvrir comment s’est passé ce changement de régime. Changement de régime, ça veut dire coup d’Etat et nous savons qu’il y a déjà eu beaucoup de coups d’Etat. 1973 au Chili où Allende a été renversé, 1953 en Iran où Mossadek a été renversé ; 1954 au Guatemala où Arbenz a été renversé ; 2011 en Libye, Kadhafi a été renversé ;

Présentatrice : Et est-ce qu’on a le droit de renverser un régime comme ça ?

Ganser : Non, ça, c’est illégal, ça c’est un coup déloyal, on n’a pas le droit de le faire. Par exemple en 1961 à Cuba, on voulait renverser Fidel Castro et ça n’a pas réussi ; c’est illégal, on n’a pas le droit de le faire, mais on essaie toujours, pour agrandir sa zone de pouvoir.

Présentatrice : Dans vos discours, vous énumérez une série de citations qui prouvent que le coup d’Etat a été orchestré par l’Occident mais il y a une chose que vous ne dites pas et cela vient d’une interview de la CNN avec Obama où il dit : « We brokered a deal for transition of power in Ukraine » « Nous avons servi d’intermédiaires lors du changement de pouvoir en Ukraine. » Pourquoi n’avez-vous précisément pas relevé cette citation ?

Ganser : « We brokered a deal », ce qui veut dire que les Américains voulaient qu’un nouveau gouvernement vienne au pouvoir en Ukraine c’est affirmé par la citation d’Obama mais je trouve plus intéressante la citation de Viktoria Newland où elle dit « Fuck the EU ». Ça, c’est une phrase qui a suscité beaucoup de colère en Europe parce que Viktoria Newland est une collaboratrice d’Obama, elle occupe un poste élevé au Ministère des affaires étrangères et elle dit « Nous avons investi 5 milliards pour avoir un nouveau gouvernement au pouvoir en Ukraine », et quelques temps avant le 20 février 2014, donc début février 2014, elle a téléphoné avec Geoffrey Pyatt, ça c’est l’ambassadeur américain en Ukraine, et elle a dit : « Nous aimerions avoir un autre homme au pouvoir en Ukraine. »

Présentatrice : Et nous parlons toujours de cela, ça fait plus d’un an que nous en parlons, et quand même il n’y a rien qui change. Ce qui s’est passé en Ukraine est déterminant pour le développement économique, pour les relations économiques… enfin, je veux dire, il y a tellement de facettes dans cette relation entre la Russie et l’Occident, entre l’Occident et la Russie… pourquoi tous ces indices ne sont-ils pas pris au sérieux ? …

Ganser : Moi je les prends au sérieux ! Ça, c’est indépendant ; les gens qui enquêtent sur ces choses se posent la question : Qui a renversé le gouvernement ? Parce que bien sûr nous avons un changement de régime, tous les historiens le disent, tous les politologues disent : Nous avons un changement de régime, Ianoukovitch est sorti, Porochenko est entré. Mais ce qui n’est pas du tout clair, c’est qui a fait ce changement de régime. Moi, je pense qu’on a besoin de temps pour examiner ces choses.

Présentatrice : Mais est-ce que ça fait une grande différence ?

Ganser : Oui ça fait une grande différence ; si les Américains ou les pays de l’OTAN ont renversé ce gouvernement, alors dans ce cas l’annexion de la Crimée, qui est présentée par l’Occident comme une annexion, serait une contre-attaque. Si vous regardez, c’est comme dans une partie d’échec, la première attaque viendrait de l’OTAN par le renversement du gouvernement, et puis Poutine contre-attaque fin février 2014 et il dit « Mais moi, mes atouts qui sont la Crimée et le port de Sébastopol, je ne vous les donne pas. » Et dans ce cas, le 1er coup (avec les enfants c’est toujours important de savoir qui a frappé le premier), alors le 1er coup viendrait de l’OTAN et ce n’est pas comme ce qu’on nous dit chez nous, je crois qu’il faut bien analyser cela. »



de d.d.
Sources / Liens :
SOURCES :


www.kla.tv/8340

https://de.wikipedia.org/wiki/NATO-Osterweiterung

http://alles-schallundrauch.blogspot.ch/2017/02/nato-ausgaben-grosser-als-russland-und.html

https://www.youtube.com/watch?v=KzrJ1OGMiAU

www.kla.tv/7980

www.kla.tv/9368


Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Empoisonnement d'un ex-espion russe    Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeMar 13 Mar 2018 - 19:55

Empoisonnement d'un ex-espion russe : Theresa May pointe du doigt la Russie

  Theresa May confirme qu’il est “très probable” que la Russie soit “responsable” de l’empoisonnement de l’ex-espion.  

 La Première ministre britannique, Theresa May, pointe du doigt la responsabilité de la Russie dans l’affaire Sergueï Skripal. Selon elle, il est  “hautement probable” que la Russie soit responsable de l’empoisonnement de l’ex-agent doubleet de sa fille le 4 mars dernier dans le sud de l’Angleterre.

Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été agressés au moyen d’un agent neurotoxique de qualité militaire d’un type développé par la Russie, a précisé la Première ministre britannique.
“Soit l’Etat russe est directement responsable de leur empoisonnement, soit il a laissé leurs agresseurs se procurer l’agent neurotoxique utilisé à Salisbury”, a-t-elle ajouté.

“Un numéro de cirque”
Si la Russie ne fournit aucune réponse crédible, la Grande-Bretagne conclura que cet acte équivaut à un usage de la force sur le territoire britannique, a-t-elle conclu. De quoi raviver les tensions entre la Russie et la Grande-Bretagne.

Moscou dénonce un “numéro de cirque” et une “provocation”, selon les propos de la porte-parole du ministère russe des affaires étrangères.


https://fr.yahoo.com/m6info/empoisonnement-dun-ex-espion-russe-theresa-may-pointe-du-doigt-la-russie-172501522.html



_____________________________________
_____________________________________


 Ex-espion empoisonné : le Novitchok, un toxique russe dangereux et une arme inédite

  Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine 16461658

   Sa conception par des scientifiques soviétiques remonte aux années 1970-1980, dans les dernières décennies de la guerre froide.

 Il a un nom presque sympathique : Novitchok, "petit nouveau" en russe. Cet agent innervant, utilisé pour empoisonner un ex-espion russe en Grande-Bretagne, est une spécialité russe de toxiques, mal connue ailleurs, particulièrement dangereuse et inédite dans son utilisation.

L'ex-espion russe Sergueï Skripal, 66 ans, a été retrouvé le 4 mars dans un état critique sur un banc de Salisbury, dans le sud de l'Angleterre, où il vivait depuis un échange d'espions entre Moscou, Londres et Washington.

Lundi, la Première ministre britannique Theresa May a répondu à une question qui suscitait de nombreuses spéculations : avec quelle substance cet ancien agent double a-t-il été attaqué ? Réponse : un agent innervant du groupe Novitchok.

Sa conception par des scientifiques soviétiques remonte aux années 1970-1980, dans les dernières décennies de la guerre froide. Les experts occidentaux en savent peu sur ces armes chimiques redoutables, notamment sur les antidotes.

"Il y a très peu de renseignements sur la chimie qui est derrière", a expliqué à l'AFP la chimiste et criminologiste Michelle Carlin, de l'université Northumbria.
A sa connaissance, cette arme est inédite. Et d'après ce qu'en ont dit ceux qui étaient dans le secret, "la gravité de ses effets était plus grande que les agents innervants connus jusque-là", a-t-elle ajouté.

"Seule la Russie a pu faire ça"  

Les agents innervants sont des contaminants qui s'attaquent au système nerveux, en particulier à des enzymes qui assurent la communication avec les muscles. Jusque-là, les scientifiques se demandaient quel agent innervant avait servi, si ce n'était pas d'autres plus répandus comme le sarin ou le VX.

Sergueï Skripal et sa fille Ioulia, toujours hospitalisés, ont visiblement été victimes d'un crime qui fera date dans l'histoire.

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine 16461678

Selon plusieurs médias russes, ces agents Novitchok ont été conçus par les scientifiques soviétiques de l'Institut public de chimie organique et de technologie GNIIOKhT, créé à Moscou en 1924, et classé entreprise stratégique par décret présidentiel en 2004. Cet institut s'est spécialisé récemment dans la destruction des stocks d'armes chimiques russes.

Il n'y a pas d'autre origine connue pour ces agents, ce qui a poussé Theresa May lundi à estimer "très probable" l'implication du gouvernement russe. Les Etats-Unis ont soutenu Londres, le (désormais ex) secrétaire d'Etat Rex Tillerson affirmant faire "toute confiance à l'enquête britannique selon laquelle la Russie est probablement responsable de l'attaque".

L'hypothèse a été accréditée dans la presse britannique par l'un des "pères" des agents Novitchok, Vil Mirzaïanov, 83 ans :

"Seule la Russie a pu faire ça [...] C'était une démonstration délibérée de Vladimir Poutine de son pouvoir contre ses ennemis", a déclaré au "Telegraph" ce chimiste exilé à Princeton, aux Etats-Unis.

Fabriqué à partir de composants autorisés    

Ses propos sur les effets physiologiques ont de quoi glacer :

"C'est une vraie torture, c'est impossible à imaginer. Même à de faibles doses la douleur peut durer des semaines", a-t-il dit au "Daily Mail".
La Russie est censée avoir détruit tous ses stocks d'armes chimiques déclarés.

Mais dès leur conception, les agents Novitchok ont eu pour avantage, ou pour inconvénient selon le point de vue, de pouvoir être fabriqués à partir de composants tous autorisés.

Et puis, contrairement à d'autres armes du même type, "les produits chimiques mélangés pour l'obtenir sont bien plus faciles à livrer sans risque pour la santé du porteur", a souligné Gary Stephens, un pharmacologue de l'université de Reading, cité par Science Media Centre.  


https://www.nouvelobs.com/monde/20180313.OBS3522/ex-espion-empoisonne-le-novitchok-un-toxique-russe-dangereux-et-une-arme-inedite.html

liens connexes ......

https://www.20minutes.fr/monde/125034-20061205-poison-specialite-russe

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2007-01-17/du-poison-pour-l-espion-qui-en-savait-trop/924/0/16781

https://www.tdg.ch/monde/opposant-vladimir-karamurza-atil-empoisonne/story/19065119

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Un-exile-russe-retrouve-mort-a-Londres-24996523

http://geopolis.francetvinfo.fr/litvinenko-et-autres-dossiers-empoisonnes-des-services-secrets-russes-95943
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Un exilé russe retrouvé mort à Londres   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeMar 13 Mar 2018 - 20:00

Un exilé russe retrouvé mort à Londres

Un Russe qui avait reçu l'asile politique a été trouvé mort. Selon sa fille, son corps portait des traces de strangulation.

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine TELEMMGLPICT000157316720-xlarge_trans_NvBQzQNjv4BqkiN9xHu8HFfxkU2bHtFvfVVse9JsN00kzbUr3IXHaGo

Un Russe ancien partenaire en affaire de l'oligarque et opposant au Kremlin Boris Berezovksi a été trouvé mort lundi dans des circonstances inexpliquées à Londres, selon les médias britanniques et russes. La police anti-terroriste britannique a indiqué mardi s'être saisie de l'enquête «par précaution et à cause des relations qu'avait cet homme», sans toutefois donner son identité, dans un communiqué.

Selon le Guardian, il s'agit de Nikolaï Glouchkov, 68 ans, un Russe qui avait reçu l'asile politique au Royaume-Uni en 2010. Selon sa fille Natalia citée par le quotidien russe Kommersant, son corps portait des traces de strangulation. Ce décès intervient en pleine tension entre Londres et Moscou autour de l'affaire Skripal, du nom de l'ex-espion russe empoisonné le 4 mars avec un agent innervant militaire à Salisbury, dans le sud-ouest du Royaume-Uni, une attaque attribuée par Londres à la Russie.

La police britannique a souligné dans son communiqué qu'elle n'avait «pas de preuve d'un lien avec l'incident à Salisbury».

«C'était un homme âgé»

Ancien cadre dirigeant d'Aeroflot dans les années 1990, Glouchkov avait été condamné à huit ans de prison par contumace en mars 2017 par la justice russe, qui avait ordonné le versement à la compagnie aérienne de 20 millions de dollars saisis à la fin des années 1990 sur des comptes en Suisse.

Les poursuites pour détournement de fonds au détriment d'Aeroflot avaient été lancées en 1999, au moment où Glouchkov faisait partie des partenaires de Boris Berezovski. L'ex-oligarque russe devenu opposant au Kremlin avait été retrouvé pendu dans sa résidence près de Londres en mars 2013. M. Glouchkov avait mis en doute la thèse d'un suicide.

«Nous avons des amis en commun, ils ont annoncé sa mort. Je ne sais rien sur ses causes mais c'était un homme âgé. Il est décédé à son domicile à Londres», a réagi Demian Koudriavtsev, le propriétaire du quotidien économique russe Vedomosti et ancien conseiller de Boris Berezovski, cité par l'agence officielle TASS.

«On m'a confirmé le fait qu'il est mort mais j'en ignore les causes», a déclaré pour sa part Andreï Borovkov, l'avocat de Nikolaï Glouchkov, cité par l'agence publique RIA Novosti.


http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Un-exile-russe-retrouve-mort-a-Londres-24996523
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeMer 14 Mar 2018 - 1:37

@akasha

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeMer 14 Mar 2018 - 20:24

20 min, nouvel obs, yahoo news, daily mail... très peu d'info mais beaucoup de manipulations...

Osiris il est temps de changer de lectures!!!

"le poison a été créé il y a 50 ans en russie, alors logiquement, poutine est accusé"
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeMer 14 Mar 2018 - 20:54

luctix a écrit:
20 min, nouvel obs, yahoo news, daily mail... très peu d'info mais beaucoup de manipulations...

t'as des preuves que ce qu'ils dise soit de la manipulations ?

((appart que ça ne correponde pas a tes preconceptions))


Citation :
Osiris il est temps de changer de lectures!!!

luctix, il est temps que tu arret de troller derriere moi avec des accusations sterile et commentaires inutile.

Citation :
"le poison a été créé il y a 50 ans en russie, alors logiquement, poutine est accusé"

beh , oui les russes sont accusé, surtout que toutes les victimes d'empoisonnement et assassinée sont les ennemies de poutin et la kremlin.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

akasha

Féminin Taureau Buffle
Messages : 6339
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 35

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 0:05

OSIRIS a écrit:
Citation :
"le poison a été créé il y a 50 ans en russie, alors logiquement, poutine est accusé"

beh , oui les russes sont accusé, surtout que toutes les victimes d'empoisonnement et assassinée sont les ennemies de poutin et la kremlin.

Eh bien Poutine est devenu bien bête du coup ?
Je n'affirme rien et ne reprends pas pour les russes qui est un pays impérialiste comme les autres, peut-être sont-ils coupable, je me pose simplement la question, vu la couverture médiatique qui s'en suis et l'opération de communication qui est en route.

C'est comme pour ses attentats en Ukraine dont tu me parlais hier, peut être sont-ils coupable aussi, je n'en sais rien, mais pouvons-nous légitimement faire confiance à un gouvernement tel que celui d'Ukraine ? Non.

Connaissant les enjeux et parti-pris, suivis à chaque fois d'opération de communication ne peut que procurer méfiance et questionnement... study
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 10:39

akasha a écrit:
Eh bien Poutine est devenu bien bête du coup ?

Je ne voir pas pourquoi tu demande si Poutin a devenu bete....

ça peut être qu'il est tellement arrogant et sur qu'il y a aucune moyen de remontée jusqua lui .


Citation :
mais pouvons-nous légitimement faire confiance à un gouvernement tel que celui d'Ukraine ? Non.

pouvons nous legitimement faire confiance a une gouvernement tel que la Russie ,,, avec toutes les journalistes en prison, meutres des opposants de poutine ? non

Revenir en haut Aller en bas
RedStard

RedStard

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2357
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 41

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 11:02

luctix a écrit:
20 min, nouvel obs, yahoo news, daily mail... très peu d'info mais beaucoup de manipulations...

Osiris il est temps de changer de lectures!!!

"le poison a été créé il y a 50 ans en russie, alors logiquement, poutine est accusé"


Je te jure, pathétique ces médias, c'est hallucinant ce manque de recul mais nous sommes en période de guerre et la première victime c'est toujours la vérité. C'est un poison qui date de la guerre froide, au mieux on aurait trouvé de la vodka sur les lieux du crime, cela suffirait à incriminer les Russes, j'ai connu des partie de Cluedo bien plus pertinent. Ils sont tellement névrosés qu'ils ne font même plus la distinction entre Poutine et les Russes, c'est évident qu'ils veulent entrer en guerre contre la Russie qui a parfaitement bien consolidé son soft-power. C'est suspect cet empressement pour ces accusations sans preuve, c'est évident que tout cela est à dessein car les services secrets russes auraient pu l'assassiner dix milles fois bien avant toute cette campagne anti-russe où cet affaire tombe étrangement bien à point ou à la bonne cuisson.
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 12:51

RedStard a écrit:
luctix a écrit:
20 min, nouvel obs, yahoo news, daily mail... très peu d'info mais beaucoup de manipulations...

Osiris il est temps de changer de lectures!!!

"le poison a été créé il y a 50 ans en russie, alors logiquement, poutine est accusé"


Je te jure, pathétique ces médias, c'est hallucinant ce manque de recul mais nous sommes en période de guerre et la première victime c'est toujours la vérité. C'est un poison qui date de la guerre froide, au mieux on aurait trouvé de la vodka sur les lieux du crime, cela suffirait à incriminer les Russes, j'ai connu des partie de Cluedo bien plus pertinent. Ils sont tellement névrosés qu'ils ne font même plus la distinction entre Poutine et les Russes, c'est évident qu'ils veulent entrer en guerre contre la Russie qui a parfaitement bien consolidé son soft-power. C'est suspect cet empressement pour ces accusations sans preuve, c'est évident que tout cela est à dessein car les services secrets russes auraient pu l'assassiner dix milles fois bien avant toute cette campagne anti-russe où cet affaire tombe étrangement bien à point ou à la bonne cuisson.

oui ça tombe bien avant les pseudo elections Russe ,,, un bon message au opposants de poutine ,,,,,

et ça serait bien stupide d'assassiner ce mec la jour apres qu'il accuse poutin/la kremlin d'etre derriere la pondaisson de sont compain ((critique de poutin) .
Revenir en haut Aller en bas
RedStard

RedStard

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2357
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 41

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 13:54

OSIRIS a écrit:


oui ça tombe bien avant les pseudo elections Russe ,,, un bon message au opposants de poutine ,,,,,

et ça serait bien stupide d'assassiner ce mec la jour apres qu'il accuse poutin/la kremlin d'etre derriere la pondaisson de sont compain ((critique de poutin) .

Cette théorie fait beaucoup trop "média dominant", on aurait dit le script d'un mauvais film de série B. Qu'est-ce que les Russes en ont quelque chose à faire d'un soit disant opposant politique et crimininel qui plus est, vivant en Angleterre et ancien courtier d'un oligarque Russe Boris Berezovsky mort suicidé et qui était recherché par la Justice Russe, brésilienne et française pour meurtre, crime organisé, blanchiment d'argent. Alexandre Litvinenko (mort empoisonné au polonium) et Nikolaï Glouchkov étaient des proches de Boris Berezovsky,  Nikolaï Glouchkov a été condamné par la justice Russe et ces comptes ont été saisie par la justice Suisse. Il y a donc déjà bien autres éléments d'enquête qui impliquent probablement plus le crime organisé que les autorités politiques Russes.  Sergueï Skripal a déjà fait 13 ans de taule en Russie pour haute trahison et fut gracié par le président Medvelev et échangé contre plusieurs agents Russes détenues par les Britanniques, donc oui ils auraient pu le tuer et le ré-animer dix milles bien avant toute cette affaire. D'autres agents doubles Russes ont déjà été assassiné en Angleterre par le service de contre espionnage russe du KGB ou FSB spécialisé pour cette activité, mais à cette époque la Grande Bretagne n'en avait pas fait une affaire diplomatique et même pour Alexandre Litvinenko, enfin même si ce meutre reste encore non résolu.


Dernière édition par RedStard le Jeu 15 Mar 2018 - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
shakur1999

shakur1999

Masculin Vierge Chien
Messages : 460
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 38
Localisation : Medine

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 19:03

De toute façon c'est prématuré d'accuser la Russie, on a pas encore tout les éléments nécessaires pour ou contre. De plus, si vous accusez un pays sans fondements, sans preuves, seulement avec des suppositions, vous risquez le retour du bâton qui fera très mal.

Ex-espion empoisonné. Londres, Paris, Berlin et Washington accusent la Russie


Dans un communiqué commun, Londres, Berlin, Paris et Washington ont condamné la tentative d'assassinat de l'ancien agent double russe Sergueï Skripal attribuée à la Russie et estiment que cette « atteinte à la souveraineté britannique » constitue une « menace pour leur sécurité ».

Londres, Berlin, Paris et Washington ont estimé ce jeudi que la responsabilité russe était la seule explication « plausible » à l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, et demandé à Moscou de fournir toutes les informations sur le programme chimique Novitchok.


Theresa May, Emmanuel Macron, Angela Merkel, Donald Trump a écrit:
« Nous, les chefs d'État et de gouvernement de la France, de l'Allemagne, des États-Unis et du Royaume-Uni, exprimons notre consternation après l'attaque contre Sergueï et (sa fille) Ioulia Skripal », déclarent-ils dans un communiqué commun.

« Cet emploi d'un agent neurotoxique de qualité militaire, d'un type développé par la Russie, constitue le premier emploi offensif d'un agent neurotoxique en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale », ajoutent la Première ministre britannique Theresa May, le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Donald Trump.


https://www.ouest-france.fr/europe/russie/ex-espion-empoisonne-londres-paris-berlin-et-washington-accusent-la-russie-5623375


Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Shakur1999
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 19:43

shakur1999 a écrit:
De toute façon c'est prématuré d'accuser la Russie, on a pas encore tout les éléments nécessaires pour ou contre.

beh, non, il n'est pas premature d'accuser la Russie,,,, c'est une agent neurotoxique développé par la Russie.

Citation :
Londres, Berlin, Paris et Washington ont estimé ce jeudi que la responsabilité russe était la seule explication « plausible » à l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, et demandé à Moscou de fournir toutes les informations sur le programme chimique Novitchok.

dont Moscou refuse de la faire....

Revenir en haut Aller en bas
RedStard

RedStard

Masculin Lion Chèvre
Messages : 2357
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 41

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 19:46

OSIRIS a écrit:


beh, non, il n'est pas premature d'accuser la Russie,,,, c'est une agent neurotoxique   développé par la Russie.

Comme la Vodka ....
Revenir en haut Aller en bas
shakur1999

shakur1999

Masculin Vierge Chien
Messages : 460
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 38
Localisation : Medine

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 20:50

OSIRIS a écrit:
shakur1999 a écrit:
De toute façon c'est prématuré d'accuser la Russie, on a pas encore tout les éléments nécessaires pour ou contre.  

beh, non, il n'est pas premature d'accuser la Russie,,,, c'est une agent neurotoxique   développé par la Russie.

Citation :
Londres, Berlin, Paris et Washington ont estimé ce jeudi que la responsabilité russe était la seule explication « plausible » à l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, et demandé à Moscou de fournir toutes les informations sur le programme chimique Novitchok.  

dont Moscou refuse de la faire....



@ Osiris,


J'aimerai pas être à la place de M. May, elle risque gros si elle n'arrive pas à prouver l'implication russes de cette attaque chimique.

Lavrov a confié à l'agence de presse Tass qu'il espérait que l'ancien agent double Sergueï Skripal se remettrait de l'empoisonnement afin de faire la lumière sur ce qu'il s'est passé
https://twitter.com/RTenfrancais/status/974258015304994816

Donc M. Skripal est visiblement vivant... tiens tiens...normalement il aurai dû mourir....

Novitchok (du russe : новичок, nouveau venu) désigne une série de gaz innervants développés par l'Union soviétique dans les années 1970 et 19801. Ils seraient les gaz innervants les plus puissants jamais fabriqués. Certaines versions seraient cinq à huit fois plus puissantes que le gaz VX2.

Ces gaz appartiennent à la quatrième génération d'armes chimiques développées dans le cadre du programme soviétique « Foliant »1. Initialement appelée K-84 et plus tard renommée A-230, la famille Novitchok comprend plus d'une centaine de gaz1. D'un point de vue militaire, le plus prometteur de ces gaz est A-232 (Novitchok-5).

Le poison fonctionne comme un inhibiteur de cholinestérase, une enzyme permettant la relaxation musculaire : devenues incapables de respirer normalement, ses victimes meurent par étouffement.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Novitchok

J'attends toujours les preuves irréfutables que c'est bien le gouvernement russe qui a fait ça




A Bon entendeur


Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Shakur1999
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 21:29

shakur1999 a écrit:
J'aimerai pas être à la place de M. May, elle risque gros si elle n'arrive pas à prouver l'implication russes de cette attaque chimique.

beh , si elle n'arrive pas a prouver l'implication russe , l'accusation soit toujours valable s'il y a pas des preuves que une autre soit responsable

et si elle se trompe et il y a des preuves que c'est pas les Russes alors J'imagine qu'elle avoir l'honnete intellectuelle de present ses excuse.


Citation :
Donc M. Skripal est visiblement vivant... tiens tiens...normalement il aurai dû mourir....

beh oui ,,, ^^visiblement vivant^^ vu que c'est une tentatif de meutre.

Citation :
Novitchok (du russe : новичок, nouveau venu) désigne une série de gaz innervants développés par l'Union soviétique dans les années 1970 et 19801. Ils seraient les gaz innervants les plus puissants jamais fabriqués. Certaines versions seraient cinq à huit fois plus puissantes que le gaz VX2.

Ces gaz appartiennent à la quatrième génération d'armes chimiques développées dans le cadre du programme soviétique « Foliant »1. Initialement appelée K-84 et plus tard renommée A-230, la famille Novitchok comprend plus d'une centaine de gaz1. D'un point de vue militaire, le plus prometteur de ces gaz est A-232 (Novitchok-5).

Le poison fonctionne comme un inhibiteur de cholinestérase, une enzyme permettant la relaxation musculaire : devenues incapables de respirer normalement, ses victimes meurent par étouffement.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Novitchok

gaz , liquide ou poudre.

https://en.wikipedia.org/wiki/Novichok_agent

wikipedia "anglais" soit bcp plus complete que la version français ,,,,

Citation :
J'attends toujours les preuves irréfutables que c'est bien le gouvernement russe qui a fait ça

et si les preuves irrefutable sont fourni tu va creer au complot...

il y a des preuves irrefutable que toutes les pretendu preuves de chemtrails sont bidon, mais tu continue de croire a ce theorie ridicule ....


Revenir en haut Aller en bas
shakur1999

shakur1999

Masculin Vierge Chien
Messages : 460
Date d'inscription : 20/02/2014
Age : 38
Localisation : Medine

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 21:38

@ Osiris,


Osiris a écrit:
il y a des preuves irrefutable que toutes les pretendu preuves de chemtrails sont bidon, mais tu continue de croire a ce theorie ridicule ....



Vous êtes hors sujet et vous m'attaquez personnellement. Je vais voir comment la modération va agir lorsque je vais lui envoyer un message privé.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Shakur1999
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeJeu 15 Mar 2018 - 23:24

shakur1999 a écrit:
@ Osiris,


Osiris a écrit:
il y a des preuves irrefutable que toutes les pretendu preuves de chemtrails sont bidon, mais tu continue de croire a ce theorie ridicule ....



Vous êtes hors sujet et vous m'attaquez personnellement. Je vais voir comment la modération va agir lorsque je vais lui envoyer un message privé.

c'est pas hors sujet, parce que ....

on parle des preuves irréfutable ,,, c'est ce que tu demande a propos du l'implication Russe dans l'empoisonnement .

et Je constat que même en cas des preuves irréfutable tu continue de croire a ce qui
soit faux ((en occurrence, les chemtrails))

et c'est pas une attaque personnelle , c'est une constat que la theorie de chemtrails soit une theorie ridicule , vu que toute les ^^preuves^^ sont bidon.
Revenir en haut Aller en bas
akasha

akasha

Féminin Taureau Buffle
Messages : 6339
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 35

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeVen 16 Mar 2018 - 1:21

OSIRIS a écrit:
shakur1999 a écrit:
@ Osiris,


Osiris a écrit:
il y a des preuves irrefutable que toutes les pretendu preuves de chemtrails sont bidon, mais tu continue de croire a ce theorie ridicule ....



Vous êtes hors sujet et vous m'attaquez personnellement. Je vais voir comment la modération va agir lorsque je vais lui envoyer un message privé.

c'est pas hors sujet, parce que ....

on parle des preuves irréfutable ,,, c'est ce que tu demande a propos du l'implication Russe dans l'empoisonnement .

et Je constat que même en cas des preuves irréfutable tu continue de croire a ce qui
soit faux ((en occurrence, les chemtrails))

et c'est pas une attaque personnelle , c'est une constat que la theorie de chemtrails soit une theorie ridicule , vu que toute les ^^preuves^^ sont bidon.

Modération Akasha : Bien sûr que si, il s'agit d'attaque personnelles vu que tu t'en prends directement à ton interlocuteur en tentant de le discréditer avec des sujets qui n'ont strictement rien affaire avec le sujet qui nous intéresse ici. Le sujet est "empoisonnement d'un ex espion russe" et non chemtrail, tu a fais la même chose à Orné que je n'ai pu modérer pour des raisons qui me semble évidentes, mais ça ne restera pas impuni. dernier avertissement.
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeVen 16 Mar 2018 - 4:33

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
akasha

akasha

Féminin Taureau Buffle
Messages : 6339
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 35

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeVen 16 Mar 2018 - 7:40

OSIRIS a écrit:
Spoiler:
 

Non je ne te parle pas de formule d'humour, tu l'as attaqué personnellement aussi, en reparlant de chemtrail, de la lune, etc... Ce sont des attaques personnelles qui n'ont rien avoir avec le sujet en court, c'est une tentative de discréditer directement ton interlocuteur sans débattre de ses arguments, et c'est aussi valable pour Shakur que Orné. Lorsque tu es sur un sujet, tu dois rester sur le sujet et ne plus partir sur d’anciens sujets, on en avais pourtant déjà ,parlé. On traite des arguments et rien d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
OSIRIS

OSIRIS

Masculin Capricorne Chien
Messages : 4850
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeVen 16 Mar 2018 - 8:33

@akasha

daccord , Je cede,,,,

Je present mes excuse pour avoir resorti des vieux sujets ...

mais ces sujets , et bien d'autre, sont aussi des sujets ou des ""preuves irrefutable""
ont ete fourni , et la reponse que Jai eu c'etait d'etre traitez de ""connard"",,, ""petite etre manipulable"" ,,, ""propagandiste"" ""troll"" ,,, ""tes payée par qui"",,, "" non mais qu'est que la moderation attend pour banni ce menteur""(et bcp plus incluant une tentatif ((en MP)) de regrouper plusieurs personnes pour me rendre visit chez moi et de ""fermer ma guelle definitivement)) ,,,,, sans aucune avertissement de la moderation . la reponse au preuves irrefutable par des gens.

c'est aussi en rapport au sujet ""effet backfire"" pourquoi les FAITS ne gagne pas les arguments. sujet fermez diffinitivement (parmi bcp d'autres)

Revenir en haut Aller en bas
orné

orné

Masculin Gémeaux Buffle
Messages : 5066
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 47
Localisation : UNIFIÉS CORPS, ÂME, MENTAL. LA TRINITÉ PARFAITE QUI REGARDE DANS LA MÊME DIRECTION, NE SE COMBAT PLUS MAIS RESTE SOLIDAIRE

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeDim 15 Avr 2018 - 7:08

Bonjour,
On peux constater que nous n'avons toujours pas de preuves tangibles de cette présumée attaques contre des agents de l'espionnages britanniques. On est clairement sur une opération de déstabilisation de l'ours russe qui ne bouge pas et heureusement pour la paix et la sécurité dans le monde, qu'il face preuve de maturité et intelligence. Après ça certains ce demanderont encore pourquoi on va favorisé l'axe russe, "lorsque le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt".
Orné



[Affaire Skripal] Fake News à la Une




Retour sur l’affaire Skripal…


I. Le mensonge du gouvernement anglais


Le 3 avril, le directeur du Laboratoire scientifique militaire
anglais de Porton Down a contredit une partie de la propagande
gouvernementale anglaise comme on le voit ici :






I. Le mensonge du gouvernement anglais


Le 3 avril, le directeur du Laboratoire scientifique militaire
anglais de Porton Down a contredit une partie de la propagande
gouvernementale anglaise comme on le voit ici :


<span
data-mce-type="bookmark" style="display: inline-block; width: 0px;
overflow: hidden; line-height: 0;"
class="mce_SELRES_start"></span>


 


II. Le rapport de l’OIAC


Comme vous le savez, dans l’affaire Skripal, le gouvernement
britannique a refusé de donner des échantillons du poison à la Russie,
mais a mandaté l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques
(OIAC / OPCW en anglais) pour réaliser une enquête technique.


Cette organisation a rendu ses conclusions hier, dans un rapport secret transmis aux États.


Elle a également publié un résumé public que voici :


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Opcw-1


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Opcw-2


Comme on le voit, le point vraiment important est le suivant :



“The results of analysis by the OPCW designated
laboratories of environmental and biomedical samples collected by the
OPCW team confirm the findings of the United Kingdom relating to the
identity of the toxic chemical that was used in Salisbury and severely
injured three people.”


“Les résultats de l’analyse par les laboratoires désignés par l’OIAC
des échantillons environnementaux et biomédicaux prélevés par l’équipe
de l’OIAC confirment les conclusions du Royaume-Uni concernant l’identité du produit chimique toxique qui a été utilisé à Salisbury et qui a fait trois blessés graves.”


Le rapport ne donne pas le nom du produit, mais des informations de
la presse anglaise laissent penser qu’il s’agirait du produit nommé
A-234 (dont la formule a été révélée dans un livre en 2008) :


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Novichok-formule


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Novichok-formule-a-234


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine A-234


Formule de l’agent A-234 (lien 3D)

Bref, l’OIAC indique simplement, comme on pouvait s’y attendre, que le poison est un agent neurotoxique.


Et elle ne peut guère faire plus – en particulier au niveau de l’origine du poison.


En effet, scientifiquement, vous pouvez montrer qu’il s’agit de A-234, mais comment savoir où il a été fabriqué ?


En réalité, c’est en théorie possible, la forme des molécules est une
sorte d’empreinte digitale. Mais il faudrait pour cela avoir des
échantillons de produits russes. Et comme il s’agit de produits
militaires secrets, c’est probablement impossible, sans une aide honnête
de la Russie.


De plus, ces produits chimiques dangereux ont été créés il y a des
décennies, et leur formule est publique depuis des années. Il est
probable (et sans doute souhaitable) que de grands États aient
synthétisé ces produits à des fins de recherche pour trouver des
antidotes. Vladimir Poutine a indiqué que “selon des experts internationaux, une vingtaine de pays dans le
monde peuvent fabriquer ces substances neuropathiques”, ce qui est
probable.


III. L’information traitée par les médias


Voici donc comment les médias ont informé le public sur le fait que
“l’OIAC confirme les conclusions du Royaume-Uni concernant l’identité du
produit chimique” (ce qui est donc une information intéressante, mais
n’accuse en rien la Russie), comme ici France 24 , le 12 avril vers 13h00 :


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Oaic-3


On note bien que figure à la fois la citation traduite du rapport
sur la confirmation de “l’identité”, mais que titre et commentaire
transforment en “origine russe” (le mot russe ne figurant dans le
rapport) !


Il s’agit en fait d’une Dépêche AFP à peine retravaillée, qu’on peut lire par exemple ici.


Du coup cela a été repris par tous les médias :


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Oiac-medias


(On notera au passage que RT n’a pas déformé le rapport)

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Afp-1


Voyant ceci, nous avons immédiatement contacté l’OIAC pour, d’une
part, l’alerter sur l’erreur de l’AFP afin qu’ils interviennent et,
d’autre part, demander s’ils confirmaient le propos sur “l’origine
russe”.


Très réactive, et vu la sensibilité de l’affaire, l’OIAC nous a répondu de simplement nous reporter au rapport public :


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Oaic


Cependant, une heure plus tard, l’AFP publiait un correctif :


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Lemonde-9


On notera que ce n’est pas arrivé dans les pays étrangers (Source : CNN ou Mirror) :


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Lemonde-7


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Mirror


III. Comment Le Monde cache ses erreurs


Il est intéressant de voir comment le journal Le Monde a réagi face à
cette fausse information qu’il a diffusée, alors que l’erreur
apparaissait de façon évidente dans le corps même de la dépêche. Et ce, à
un moment d’extrême tension, voire de danger. Ce qui a contribué à
alimenter la confusion auprès de lecteurs inattentifs au risque de
diffuser de fausses informations :


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Lemonde-8


Voici donc la modification opérée le 12 avril après-midi :


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Lemonde-10


Cliquer pour agrandir

On voit que quelques heures après, Le Monde a corrigé son article.


Du côté négatif, on note que, si le titre est devenu neutre et
factuel, le chapeau se termine désormais par “Moscou responsable de
l’attaque”.


Autre point, alors que les autres sites indiquent ceci :


Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Oaic-4



La suite sur : Les Crises
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitimeDim 15 Avr 2018 - 9:56

Selon le chef de la diplomatie russe,

le laboratoire suisse Spiez a informé l'OIAC que l'agent neurotoxique BZ avait été découvert dans les échantillons étudiés dans le cas Skripal. Or l'OIAC n'aurait pas mentionné cette information dans son rapport.



Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé, ce 14 avril, l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) d'avoir trafiqué les résultats de son enquête sur l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal pour accuser la Russie.

Selon Sergueï Lavrov, le laboratoire suisse Spiez (institut public spécialisé en matière de menaces atomiques, biologiques et chimiques), a envoyé à l'OIAC les résultats de son analyse à partir d'échantillons prélevés à Salisbury (sud de l'Angleterre), où Sergueï Skripal et sa fille ont été empoisonnés.

«La substance BZ a été découverte dans tous les échantillons. Le BZ est un agent neurotoxique [...], cette substance était en service en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et dans d'autres pays de l'Otan. Elle n'a jamais été utilisée en URSS et en Russie»

, a-t-il déclaré, précisant que la Russie avait reçu ces informations de manière confidentielle. «Le BZ n'est pas mentionné dans le rapport de l'OIAC. Nous nous demandons pourquoi cette information, qui reflète les conclusions des spécialistes du laboratoire Spiez, a été omise dans ce document», a poursuivi le chef de la diplomatie russe. «Et si l'OIAC réfute sa collaboration avec le laboratoire Spiez, il sera intéressant d'écouter leurs explications», a encore déclaré Sergueï Lavrov.

Le ministre russe précise toutefois que les échantillons «ont également révélé la présence dans sa forme originale et en concentration importante de l'agent neurotoxique A234», un agent innervant de la famille Novitchok, avec lequel Londres accuse Moscou d'avoir voulu empoisonner l'ex-espion. Mais pour le haut responsable russe, cette conclusion est «extrêmement suspecte» car une forte dose de A-234 aurait tué les Skripal et que cet agent, très volatile, ne pouvait être découvert sur place alors que plus de deux semaines s'étaient écoulées entre l'attaque et la collecte des échantillons.

je cite RT.COM

osiris cite dailymail encore au dessus... ce même journal qui affirmait que les aliments bio provoque le cancer, article que osiris à posté sur le forum, sans toute fois se poser de question... c'est du osiris classique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine Empty
MessageSujet: Re: Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine   Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Washington joue la carte du terrorisme pour déstabiliser la Russie et la Chine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Guerres & conflits :: Asie (Russie, Tibet, Chine, Corées, Pakistan...)-