Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le capitalisme narcissique d’Anselm Jappe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
akasha

avatar

Féminin Taureau Buffle
Messages : 4875
Date d'inscription : 12/05/2013
Age : 33

MessageSujet: Le capitalisme narcissique d’Anselm Jappe   Ven 3 Nov 2017 - 4:15

Le capitalisme narcissique d’Anselm Jappe


Le jugement dernier, Rogier van der Weyden• Crédits : © DEA / G. DAGLI ORTI / De Agostini Picture Library / Getty images - Getty

Anselm Jappe, philosophe, spécialiste de Guy Debord, poursuit son analyse de la société capitaliste dans "La société autophage : capitalisme, démesure et autodestruction" (La Découverte, septembre 2017)


Peut-on détruire le capitalisme sans nous détruire nous-même ?


Après un ouvrage sur Les Aventures de la marchandise, pour une nouvelle critique de la valeur (Denoël, 2003), un autre Crédit à mort : la décomposition du capitalisme et ses critiques (Éditions Lignes, 2011), il poursuit et publie avec Serge Latouche Pour en finir avec l'économie. Décroissance et critique de la valeur chez Libre et Solidaire.

Aujourd’hui il revient avec La société autophage à La Découverte. Ou pourquoi nous assistons tous passivement à la dérive suicidaire de la société capitaliste : structure économique, diversité culturelle, liens sociaux… tout est détruit, plus rien n'est créé. Une critique radicale qui s’articule autour des concepts de « fétichisme » et de « narcissisme »


Pour aller plus loin >>>>

La société marchande et le narcissisme



La société contemporaine apparaît dominée par ce que Marx a appelé le « fétichisme de la marchandise ». Mais on y observe aussi une montée du narcissisme au sens de Freud. La négation de la réalité extérieur et la montée en puissance de la société marchande sont les deux volets de l'analyse sociologique et psychologique que propose Anselm Jappe pour comprendre notre monde contemporain.



Philosophe, Anselm Jappe enseigne notamment à l'EHESS. Il est l'auteur d'un ouvrage remarqué sur Guy Debord ( 1992), et de Les Aventures de la marchandise, pour une nouvelle critique de la valeur (Denoël, 2003). Il a récemment publié Crédit à mort : la décomposition du capitalisme et ses critiques (Éditions Lignes, 2011). Anselm Jappe a préfacé l'ouvrage La civilisation et le travail de William Morris à l'occasion de sa réédition dans la collection Rééditions des éditions du Passager clandestin.

Anselm JAPPE : « Dans la critique de la valeur, nous tentons de montrer que c’est l’envolée de la finance qui essaye d’animer ce qui est déjà un cadavre, le système capitaliste. »

« Le fétichisme, c’est le fait d’être esclave de la valorisation au mépris du contenu, c’est une logique structurelle. »

« La théorie ne peut pas être la servante d’une pratique immédiate, sinon la critique radicale est impossible. »

« Il faut aussi sortir des structures psychologiques qui guident notre adhésion au déroulement du capitalisme. C’est un changement de civilisation qu’il faut parvenir à imaginer. »

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Écoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table , en ckiquant ici

Source : France Culture France Culture (1er partie)
Revenir en haut Aller en bas
 

Le capitalisme narcissique d’Anselm Jappe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Démocratie, Humanisme et Capitalisme
» En parlant de narcissisme... Micka Vendeta > Fake or not ?
» Enfants Indigo
» Macron, narcissique
» la "dette"karmique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Informations Mondiales :: Nouvel Ordre Mondial-