Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...
Planète Révélations
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Planète Révélations


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-65%
Le deal à ne pas rater :
Enceinte Olaf Frozen (La Reine des Neiges) – remise de 65%
6.95 € 19.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cikala

Cikala

Masculin Messages : 429
Date d'inscription : 09/08/2011

Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène Empty
MessageSujet: Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène   Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène I_icon_minitimeMer 13 Mar 2019 - 4:09

Présentation du sujet


Dossier complexe que celui de l'affaire Ummo, tant il foisonne d'anecdotes, d'idées et d'exposés liés à divers domaines tels que la cosmologique, la physique, la biologie, l'astrophysique, la sociologie, la métaphysique, ou encore l'économie... la liste est longue.
Débats acharnés qui durent depuis plus de 50 ans ( ! ) entre les « Pour », les « Contre » et les « Peut-être... ».

Petit rappel pour ceux qui découvriraient le terme de Ummo pour la première fois.
Un corps expéditionnaire scientifique extraterrestre serait arrivée sur Terre en 1950 aux environs de La Javie ( France ).
Leur similitude physique aurait permis, dans un premier temps, de passer inaperçu parmi nous.
Ils étudièrent discrètement notre civilisation tout en s'implantant un peu partout ( en petits groupes ).
Puis ils auraient décidé de prendre contact de la manière la plus étonnante et anonyme qui soit : par courriers !.
Peu de traçabilité. Discrétion assurée.
Méthodologie réfléchie permettant le doute et préservant leur identité exogène.
Depuis 1966, ce sont alors des milliers de pages provenant de nombreux pays qui seront reçues.


Lettre expliquant leur arrivée et motivations ( 1966 )
Autre lettre ( 1969 )

Qui pourrait mener une expérience d'une telle envergure ?.
De plus, beaucoup d'informations divulguées étaient littéralement en avance sur leur temps.
Qui sur Terre pouvait avoir une telle avance sur les connaissances humaines et dans quel but les propager à des inconnus ?.
C'est pourquoi il est si difficile de conclure définitivement au canular ou d'affirmer l'exactitude de la nature extraterrestre du dossier.
Le but des Oummains semble ainsi atteint : ne pas perturber notre réseau social tout en nous permettant d'avoir une analyse objective et critique de ce qu'ils nous disent.

En somme, l'important n'est pas la main qui écrit ces courriers, mais bel et bien leur contenu !

Je clos ce bref résumé, car il ne s'agit pas ici de faire l'historique de toute l'affaire, ni une étude approfondie, ni une critique.
Il y a suffisamment de « littérature », sur la toile, pour nourrir toutes les curiosités ou sensibilités.

J'aimerai seulement retranscrire ici les différentes notes et articles que j'ai pu poster sur d'autres sites.

Ce ne sont pas des preuves irréfutables de la véracité du dossier.
Ma démarche étant de déceler, dans les différents courriers, des éléments passés inaperçus entre les lignes et qui, par quelques coïncidences ou faits vérifiés, permettraient de supposer ( j'insiste sur ce terme ) l'authenticité des lettres.
De simples détails laissés de côté par la plupart des chercheurs mais qui auraient une quelconque incidence sur notre appréhension globale.

Quelque soit la véritable nature des auteurs de ces lettres, il est indéniable quelles sont d'une richesse et diversité incroyable.
Le terme « transcendant » revenant régulièrement dans ces pages, il faut avouer que de nombreux passages sont véritablement sources d'inspiration et de réflexion.

C'est ce qu'affirmera Jean-Pierre Petit à de nombreuses reprises.
Le contenu scientifique de certains documents étant difficilement à la portée du premier venu, mais ayant la particularité d'avoir influencé ses travaux.




J'entre ici dans le registre des preuves supposées les plus documentées et connues.

♦️ Il y a la MHD ( magnétohydrodynamique ).
♦️ Le modèle des univers jumeaux ( modèle Janus ).






♦️ Le Big Bang tel qu'il est admis aujourd'hui...

Pour mieux illustrer cette présentation, je vais m'attarder sur la théorie du Big Bang.

Voici ce que nous disent les Oummains ( Ummites pour la désignation espagnole ) en 1966 ( lettre D41-15 )


D41-15 Lettre reçue en 1966

1 - Il y a bien eu un "Big Bang"


Modèle admis en 1966

Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène Bigban13

2 - Dans les premiers instant l'expansion de l'Univers a eu une énorme amplitude ( inflation cosmique  - découverte en 1979 )


Modèle après 1979

Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène Bigban14


3 – Cette expansion est due à une gravité répulsive. ( découverte en 1998 )
3 - Ensuite l'expansion n'est pas restée constante . ( 1998 )


La gravité répulsive


4 - Cette expansion peut se formuler par "une fonction périodique non sinusoïdale"  ( 2015 )


Modèle admis depuis 2015

Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène Bigban15

Blog traitant de ce sujet - avec liens -


5 – L'age de l'univers est faux ( estimé à 15 milliards d'années jusqu'aux observations du télescope Hubble – en 1994 – puis affiné par les données WMAP au début des années 2010 – 13,799 milliards d'années )

L'âge de l'univers par la constante de Hubble mesurée par WMAP

En 1966, ces affirmations contredisaient totalement le modèle admis.
Il aurait été complètement absurde d'exposer ces idées dans le monde scientifique.
Et pourtant, des années plus tard ( avec du matériel technologique plus précis – comme le satellite Planck – et d'autres qui n'existaient pas en 1966 ) ces différents points furent découverts, mis à l'étude, acceptés...

On peut admettre la thèse du canular.
Du faussaire solitaire ( José Luis Jordán Peña ), d'un groupe de scientifiques plaisantins, de services secrets... mais alors aussi de visionnaires extralucides !.

Ce dossier est complexe, riche, hyper documenté ( toutes les lettres connues en lien en bas de page ).
Une véritable mine d'informations, mais aussi de pièges.
Encore plus quand on sait qu'il comporte des approximations volontaires ( dans le but de créer le doute sur l'origine des lettres et de pousser le lecteur à l'analyse approfondie ).
Gardons en tête que les Oummains répéteront sans cesse que nous devons adopter une attitude de méfiance ( d'une part parce que le doute les protège – et nous protège - et de deux cette méfiance doit nous faire travailler d'avantage sur le contenu de ces rapports ).).


«  Quand une nouvelle sort du cadre normal de vraisemblance, et qu'il manque des moyens et des éléments de jugement pour vérifier sa réalité, tout esprit équilibré et intelligent a le droit, et doit adopter une attitude sceptique ou de méfiance. On ne doit pas accepter le simple témoignage encore moins, comme dans le cas présent, quand son origine est inconnue et donc suspecte de supercherie.
Quant à nous, il est évident que ce que nous allons dire est certain. Mais nous ne pouvons vous demander en toute logique de croire des manifestations aussi fantastiques. Nous admettons qu'à votre place nous réagirions de la même façon.
Par contre, l'attitude de celui qui tolère "à priori" une quelconque version est admissible, si ensuite il l'analyse soigneusement et sans passion afin de rechercher la vérité. En fait tous les chercheurs de la planète Terre ont suivi ce critère. Si des concepts qui "Hier" semblaient fantastiques et absurdes n'avaient pas été analysés par les spécialistes compétents, seriez-vous à l'heure actuelle au même stade culturel que connaît la Terre ? » ( lettre D21 ).

Toutes les lettres connues - site Ummo sciences


Dernière édition par Cikala le Mer 13 Mar 2019 - 8:12, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cikala

Cikala

Masculin Messages : 429
Date d'inscription : 09/08/2011

Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène Empty
MessageSujet: Re: Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène   Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène I_icon_minitimeMer 13 Mar 2019 - 4:37

Les antibiotiques


Les chercheurs du CDC américain ont publié, ce mardi 3 Avril 2018, un rapport inquiétant.
Ils ont relevé 200 cas d'infections aux «bactéries cauchemardesques» résistantes aux antibiotiques ( souches incurables ).  
La préoccupation est majeure et tend à s'accroître à l'échelle mondiale.


Article Ouest-France


Sachons que les Oummains nous ont alerté dès 1966, à une époque où les antibiotiques bénéficiaient d'une bénédiction absolue.
Il faut se souvenir que c'était une révolution.
La mortalité liée aux maladies infectieuses est en chute.
Il y a une énorme confiance populaire, médicale et des pouvoirs publics.

Voici un extrait du rapport D46 «nous vous prévenons que la série d'antibiotiques que vous avez fabriqués sont en train de contribuer à la création dans le futur de nouvelles souches de virus et de germes pathogènes beaucoup plus résistants et immunisés contre vos produits pharmacologiques, et donc, dans un futur de 180 ans + ou - , 72 % des espèces cataloguées par vous seront aussi virulentes qu'avant l'apparition de ces médicaments.»

Lettre D46 de 1966

Est-ce là une preuve supplémentaire de l'aspect visionnaire du dossier Ummo?
Une conviction de la nature Oummaine des rapports?

Il est nécessaire d'identifier l'état des connaissances terrestres à cette époque.

Les premières résistances aux antibiotiques ont été identifiées dés les années 1940 ( Sulfamides, pénicilline G ) mais sans attirer l'attention des laboratoires, ni du public. On parle alors d'insensibilité.

Puis des bactéries résistantes sont découvertes au Japon dans les années 60.
Le SARM ( résistant à la méticilline ) a été découvert en Grande Bretagne en 1961 (  il n'affectait pas le milieu hospitalier comme aujourd'hui ).
Des pneumonies résistantes à la pénicilline sont détectées à partir de 1967 ( un an après le rapport ).

Le milieu médical essaye de comprendre et quelques parutions ont du relever les faits.
Mais le sentiment général n'était pas au catastrophisme.
On parle alors de phénomène de sélection naturelle ( inné ) ou de phénomène génétique, sans faire le lien avec l'utilisation  massive et inapproprié de ces antibiotiques.

Notez que le rapport précise bien que ce sont les antibiotiques qui contribuent à la résistance et à l'immunité des germes. Et plus encore, contre «vos produits pharmacologiques» , mettant déjà en avant l'apparition de souches incurables!

Il faudra attendre quelques années avant que l'on comprenne mieux les mécanismes en jeu.
L'utilisation abusive des antibiotiques dans l'élevage et l' agriculture ne sera dénoncé qu'à partir des années 1970.
Et ce n'est qu'à partir des années 80 que l'on a signalé l'impact que pouvaient avoir ces souches résistantes sur le consommateur. Et depuis, le taux de résistance ne cesse d'augmenter.

Les Oummains nous donnent une estimation bien en dessous de la réalité ( 180 ans )
Il faut savoir que les laboratoires ont cessé toute mise sur le marché de nouveaux antibiotiques de 1960 à 1996.
La recherche en infectiologie étant considérée peu rentable, les entreprises ont développé des traitements excessifs pour des maladies qui ne nécessitaient pas la prise d'antibiotiques et conduisant, de ce fait, à un usage inadéquat.
De plus, malgré certaines interdictions, de nombreux pays continuent l'usage intensif aux antibiotiques dans l'élevage et l'agriculture.
Nos modes de consommation nous exposent de plus en plus.
Les Oummains n'avaient certainement pas pris en compte, ou sous estimée, cette folie à venir.
Une commission d'experts britanniques a estimé que d'ici 2050 nous pourrions avoir un taux de résistance aux antibiotiques conduisant au décès prématuré de près de 300 millions de personnes.
Et le retour de maladies que l'on pensait oubliées.
Ce rapport de 1966 contient des éléments prémonitoires avérés, ainsi que des pistes conduisant à l'explication de la résistance antibiotique à une époque où les scientifiques échafaudaient plusieurs hypothèses.
Nous passerons outre l'utilisation du terme «virus», seul élément qui permette de douter de la nature Oummaine de ce passage.
Puisque les antibiotiques ne sont pas censés agir sur eux.
A moins qu'ils nous avertissent de caractères mutagènes liés à l'usage abusif de substances de synthèse liées aux antibiotiques...
Mais, comme il a été souvent de leur méthode - Voici une vérité ( pour que vous puissiez avancer dans la direction qui doit être la vôtre  ) et voici une maladresse derrière laquelle vous ne pourrez pas confirmer qui nous sommes ( pour que vous ne perdiez pas votre temps prioritairement à avancer vers nous sans esprit critique ).


Dernière édition par Cikala le Mer 13 Mar 2019 - 7:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cikala

Cikala

Masculin Messages : 429
Date d'inscription : 09/08/2011

Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène Empty
MessageSujet: Re: Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène   Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène I_icon_minitimeMer 13 Mar 2019 - 5:25

Bain de vapeur et d'ozone


Au milieu de la quantité de pages reçue, il y a certaines lettres dans lesquelles nos amis Oummains donnent des précisions quant à leurs habitats ou modes de vie.

Un détail intéressant dans la D41-3 ( 1966 )  à propos du bain de vapeur quotidien avait retenu mon attention...

" Pendant ce temps, l'atmosphère de la pièce est saturée de vapeur aromatisée, de la vapeur d'eau avec une grande quantité d'O3 (Ozone) et une multitude de composants aromatiques, constituent le premier bain de la journée."

Il était décrit comme une réjouissance de l'art IAI KEAI ( mélange des essences aromatiques )


Lettre D41-3 de 1966


Rien de transcendant là dedans.
Juste une petite information anodine

Mais


Le 16/03/2018 fut publiée une annexe à la lettre NR15  reçue en 2003.
Jusque là cette partie du courrier resta confidentielle, connue seulement par son destinataire.
Elle concerne des précisions importantes sur leurs caractéristiques anatomiques.

Voici ce qu'on peut y lire


Lettre NR15 de 2003


« Notre corpulence excède légèrement la vôtre avec un indice de masse corporelle moyen variant entre 25 et 30.
Ceci est dû à l'existence chez nous d'une importante couche adipeuse sous-cutanée. Notre derme est également parcouru de canaux richement innervés capables d'entrer en turgescence selon les conditions de température en s'emplissant d'une substance huileuse appelée IGGIYAEMOY.
Ce mécanisme nous permet de nous protéger des températures extrêmes qui peuvent régner à certaines périodes sur OUMMO.
Il agit de façon réflexe, comme le frisson ou l'effet de chair de poulet chez vous, en comprimant les vaisseaux sanguins pour limiter le débit sous cutané et éviter ainsi la dissipation de la chaleur corporelle.
Lorsque la température est plus élevée, cette substance huileuse reflue dans des poches sous-épidermiques situées au niveau de l'abdomen et des hanches.
Notre épiderme présente, au niveau de ces poches, une coloration jaune orange révélatrice qui est propre à notre race d'OUMMO.
Nous transpirons comme vous, bien que dans une moindre mesure, de l'eau salée mêlée d'impuretés, mais nos pores exsudent également en permanence de minuscules gouttes d'IGGIYAEMOY ( … )

Un bain de vapeur quotidien est nécessaire pour disperser l'excès d'IGGIYAEMOY que nous exsudons chaque jour dans le confort thermique de nos habitations ».

C'est à la lecture de ces mots que l'information anodine du courrier de 1966 m'est revenue.
Mais qui s'était posé la question de la forte concentration d'Ozone ?.
Je suis le premier, il me semble, à apporter une solution.

La caractéristique oummaine de l'IGGIYAEMOY ( substance huileuse ) apporte une réponse.

En esthétique, on peut lire aujourd'hui que les soins à base d'Ozone ( à une certaine dose ) permettent une dilatation des pores, un effet bactéricide, très bénéfique pour les peaux dîtes grasses.
Il a été observé des réactions d'oxydation de l'Ozone lorsqu'il entre en contact avec les acides gras insaturés de la peau ainsi qu'avec un des composants du sébum..
L'ozone réagit avec la peau mais des risques d'irritations peuvent survenir à doses élevées.


Réactions de l'ozone avec les acides gras de la peau


L'Ozone décrit dans le rapport de 1966 semble trouver une explication au regard de ces précisions anatomiques.
Comme il est probable que ces fameux bains contiennent d'autres éléments susceptibles d'atténuer les effets néfastes de l'excès d'ozone, à moins que leur différence dermatologique joue ce rôle.



Dernière édition par Cikala le Mer 13 Mar 2019 - 7:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cikala

Cikala

Masculin Messages : 429
Date d'inscription : 09/08/2011

Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène Empty
MessageSujet: Re: Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène   Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène I_icon_minitimeMer 13 Mar 2019 - 6:21

Cristal de titane




A travers ce que vous allez lire, sachez que je cherche les éléments susceptibles de prouver la véracité du dossier Ummo.
La piste que je vais explorer mérite une attention particulière.
Lisez attentivement jusqu'au bout, s'il vous plaît.
Au final, vous y trouverez une étrange coïncidence qui peut amener à penser que ces lettres sont bien de nature Oummaine.
Pour cela, il est important d'étudier une des composantes de leur technologie:
le cristal de Titane.

Les ordinateurs Oummains, d'après leurs dires ( en 1966 ), sont beaucoup plus performants que les nôtres.
Ils ont de meilleurs circuits amplificateurs fonctionnant en base nucléique ( fission du noyau atomique produisant une énergie supérieure à l'énergie d'entrée qui sera transformée de chaleur en électricité ).
Les opérations élémentaires effectuées à grande vitesse sont issues de réactions chimio-nucléaires, le tout en système de base 12.
( meilleur rendement qu'en base 10 ).
Les XANWAABUUASII ( mémoires de Titane ) jouent un rôle essentiel dans leur technologie.
En altérant l'état quantique de l'écorce électronique des atomes de Titane ( réalisé par libération ou absorption d'énergie ) ils peuvent les convertir en porteur, stockeur ou accumulateur d'un message élémentaire, d'un nombre. ( D71 ).

D'après eux aucune autre unité macro-physique de mémoire ne peut être comparé au Titane.
La gigantesque mémoire emmagasinant toute l'information de Ummo se compose de ces blocs de Titane ( D41-16 ).

On retrouve le Titane dans tous les équipements, même les plus courants.
Comme dans les écrans de visualisation – qu'on pourrait identifier aux téléviseurs -
Photographies, textes, images, enregistrements voix, tout est stocké et codé sous forme d'états quantiques au sein du cristal de Titane. ( D41-11 ).

«La densité de l'information évaluée en unités qui vous sont familières est, pour les éléments mnémoniques de cristal Titane utilisés couramment par nous, de l'ordre de 8.1017 à 5,3.1020 bits/cm3.» ( D83 )

Le cristal de Titane se retrouve aussi dans les équipements de leurs nefs UEWA «organes du XANMOO» ( D69-1 ).

Si le Titane est abondant sur Terre, les minéraux riches de ce métal sont plutôt rares.
On l'utilise dans de nombreux domaines.
L'aéronautique et l'aérospatiale, l'industrie chimique et militaire, le secteur biomédical, etc..
Ses nombreuses caractéristiques et propriétés en font un métal unique à bien des égards.

Superplasticité ( aéronautique ), propriétés cryogéniques,  résistance à la corrosion, et faible soumission au magnétisme ( aérospatiale ).
Sa faible valeur à la susceptibilité magnétique en fait un matériaux sans risque de perturbations électromagnétiques au contact d' appareillages électriques et électroniques.

Les Russes, par exemple, ont utilisé les propriétés amagnétiques du Titane dans leurs sous-marins nucléaires ( coques entièrement faites de Titane ) afin d'échapper aux détections satellitaires.

On peut également citer sa résistance au feu ou ses propriétés de mémoire de forme, d'élasticité et de biocompatibilité ( médecine ).

Pour toutes ces raisons, le Titane est une matière première hautement stratégique.
En ce qui concerne les propriétés cristallographiques du Titane pur, une transformation allotropique interne s'effectue au dessus de 882° C: sa structure devient alors cubique.
( utilisation de cubes de cristal de Titane par les Oummains ).

Il est très complexe de purifier le Titane.
Nous pouvons actuellement le purifier aux alentours de 99,9% ).
Les blocs de Titane que les Oummains utilisent doivent présenter une structure cristalline parfaite et un degré de pureté chimique de l'ordre du 100% au risque d'être inutilisables. ( D71 ).

Si le Titane est partout omniprésent en petites quantités, on le retrouve en concentration élevée dans de rares minerais.
On retrouve les cristaux de Titane dans ces minéraux très recherchés.
On peut les trouver, par exemple, sous forme de dioxyde de Titane ( Anatase, Rutile ) ou d'oxyde de Titane ( Brookite ): les trois variétés trimorphes du Titane ( qui a la possibilité de cristalliser dans des structures différentes selon diverses conditions de température et de pression ).

C'est ici qu'il faut porter toute son attention..

Il existe en France un site de gisement de spécimens remarquables de Brookite et de Rutile ( parmi les 10 premiers mondiaux ).

Ce site se situe sur la localité de Saint-Christophe-en-Oisans dans l'Isère.

Lequel se situe à environ 80 km du site d'atterrissage de la première nef Oummaine à La Javie!

Il est remarquable de constater qu'une civilisation utilisant le cristal de Titane comme élément essentiel de leur technologie de communication et de stratégie ( gigantesque mémoire de Ummo ) choisisse comme lieu d'exploration un site très proche d'un gisement rare de cristaux de Titane ( classé à l'inventaire du patrimoine géologique ).

Cet endroit étant probablement, à leurs yeux, de nature stratégique, ils ne furent ni trop près et ni trop loin pour une «exploration» de ce site.


Plusieurs hypothèses possibles..


♦️ Ne connaissant pas notre technologie, ils pouvaient penser que nous utilisions le Titane d'une manière semblable à la leur. Une étude de ce site pouvait leur donner une idée de notre avancement en ce domaine. A savoir si nous l'exploitions et de quelle manière.
♦️ Déterminer la nature exacte du cristal de Titane terrestre ( en vue d'une extraction? )
♦️ pure coïncidence ( j'en doute )
♦️ Autres raisons...

Dans tous les cas cette coïncidence entre un composant fondamental de leur technologie et un secteur où l'on peut trouver celui-ci sous sa forme cristalline est des plus troublant. Et cela renforce, à mes yeux, le caractère véritable de ces rapports.
Des avis ou des précisions?

Je me dois enfin d'ajouter une dernière information qui me fut communiquée par un autre chercheur du dossier, en réponse à cet article.

Alors que les disques durs actuels ont une durée de vie limitée, des chercheurs de l’université de Southampton, dirigés par le physicien Peter Kazansky, ont développé une technologie de stockage 5D fonctionnant par nano-structuration laser dans du silice de quartz.
Au-delà de son aspect ( sorte de DVD miniaturisé ) et de sa capacité ( 360 téraoctets de données ),
Ce cristal serait capable de stocker des données quasi éternellement, et de résister  jusqu’à 13 milliards d’années dans des conditions extrêmes comme celles de l'espace !

Ce petit disque de quartz peut stocker des données pendant 13 milliards d’années

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène Empty
MessageSujet: Re: Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène   Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène I_icon_minitimeMer 13 Mar 2019 - 20:14

extrait de "la science des extra terrestres" d'éric julien, qui affirme que les informations principales lui ont été transmises par des extra terrestres

http://electra2zeiss.forumactif.com/t14849-la-science-des-extraterrestres-livre-pdf-interessant

Il est intéressant de noter que, de son côté, l’ex‐URSS, rapidement détentrice de l’arme nucléaire et ayant développé des recherches sur le paranormal, plus tôt et plus loin que les USA, a elle aussi une stratégie précise. Les lettres ummites, fort connues du milieu ufologique pour leur exceptionnelle longévité, ressemblent à s’y méprendre à une vaste opération d’information‐désinformation. Rappelons que les ummites disent être apparus dans les années 50, comme pour les USA. Il est probable que les soviétiques aient compris avant les états‐uniens l’intérêt des communications télépathiques avec les ET. Nous supposons que les ummites existent bel et bien et sont en contact avec le KGB. Mais leurs lettres sont des créations humaines au style par trop académique et entaché d’une rhétorique conforme au communisme ambiant et à l’état de l’art (science soviétique) du moment. L’intérêt d’une telle opération est de faire savoir à la CIA que le KGB a aussi ses ET, peut‐être leur technologie, mais, qui plus est, a la capacité de communiquer avec le public par lettres interposées d’une façon telle que les véritables informations soient voilées derrière de supposées erreurs volontaires tout en démontrant la réalité de ce contact.

Les ummites (ils ont certainement un nom différent) sont ET mais leurs lettres sont humaines. Nous supposons que les soviétiques (aujourd’hui les russes) étaient et sont loin de tout savoir de leurs correspondants ET. C’est aussi l’un des buts de ces lettres : faire parler ceux qui ont d’autres contacts et qui pourraient en savoir un peu plus. La liberté d’expression de l’occident permet une telle stratégie, d’où leur émergence en Espagne. Le lecteur avisé se rappellera que la communauté hispanique est réputée pour son penchant vers les sciences occultes, en particulier en Amérique du Sud où, précisément, les ummites sont très connus. D’ailleurs Jordan Peña, celui qui a démenti l’authenticité des ummites après les avoir longuement promus, n’était‐il pas fortement versé dans l’ésotérisme ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène Empty
MessageSujet: Re: Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène   Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Réflexions autour de petits éléments contenus dans les lettres ummites et pouvant crédibiliser leur nature exogène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Vie extraterrestre :: Ufologie :: Rencontres ( 2ème & 3ème types )-