Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...
Planète Révélations
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Planète Révélations


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Archi

Archi

Masculin Capricorne Chèvre
Messages : 369
Date d'inscription : 27/03/2017
Age : 40

Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique Empty
MessageSujet: Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique   Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique I_icon_minitimeLun 15 Juin 2020 - 8:55


Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique



Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique Univers-750x400


Ces dernières semaines, une découverte a légèrement enflammé le monde des sciences et la toile en général, celle du faisceau de neutrino détecté en Antarctique et dont on a vite conjecturé qu'il était la preuve de l'existence d'un monde parallèle.
Petit retour sur les faits.  

A la base, d’étranges particules obser­vées par une équipe de cher­cheurs en Antar­c­tique les ont conduits à émettre l’hy­po­thèse de la présence d’un univers paral­lèle au nôtre qui remon­te­rait le temps, appre­nait-on dans New Scien­tist le 8 avril.
En 2016, l’équipe scien­ti­fique du Pr Peter Gorham, physi­cien spécia­liste des parti­cules expé­ri­men­tales à l’uni­ver­sité d’Ha­waï, a fait une décou­verte abso­lu­ment incroyable. Pendant un mois, ils ont scruté les données récol­tées par un ballon géant placé en alti­tude au-dessus de la glace, équipé de nombreuses antennes. Le ballon obser­vait sans relâche le paysage gelé d’un million de kilo­mètres carrés qui l’en­tou­rait pour tenter d’y repé­rer des parti­cules à haute éner­gie venues de l’es­pace.

Les deux premières expé­riences n’ont pas été concluantes. Mais lors de la troi­sième tenta­tive, les cher­cheurs se sont inté­res­sés aux signaux qu’ils avaient d’abord consi­dé­rés comme de simples bruits de fond sur le spectre. En les exami­nant, ils se sont aperçus qu’ils prove­naient sûre­ment d’une parti­cule à haute éner­gie, un neutrino. Le problème, c’est qu’elle ne venait pas de l’es­pace : elle partait du sol. Or, c’est impos­sible.
La Terre est constam­ment bombar­dée de rayons cosmiques à haute éner­gie venus de l’es­pace. Pour loca­li­ser leur origine, les cher­cheurs cherchent à détec­ter le point d’im­pact d’un neutrino, une parti­cule élémen­taire élec­trique­ment neutre qui se déplace en ligne droite dans l’es­pace. Sachant cela, il est facile lorsqu’on trouve le point d’im­pact d’un neutrino de déduire sa trajec­toire pour remon­ter jusqu’à son origine. Origine qui devrait toujours se trou­ver dans l’es­pace. Mais les scien­ti­fiques se sont trou­vés en présence d’un neutrino dont l’ex­plo­sion partait du sol…

Pour tenter d’ex­pliquer ce phéno­mène, de nombreuses hypo­thèses et théo­ries ont été fondées en se basant sur les connais­sances actuelles de la physique, mais les cher­cheurs ont dû toutes les écar­ter les unes après les autres. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Pr Gorham et son équipe ont conclu que la seule hypo­thèse suscep­tible d’ex­pliquer ce phéno­mène serait l’exis­tence d’un univers paral­lèle fonc­tion­nant à l’en­vers du nôtre. Une sorte de monde miroir où tout serait inversé, le plus et le moins, la gauche et la droite, le passé et le futur…

Une hypo­thèse dingue qui, si elle venait à être véri­fiée, chan­ge­rait à jamais notre vision de l’uni­vers. C’est à cela que s’at­telle l’équipe du Pr Gorham depuis quatre ans.


Une hypothèse dingue, en effet, car dans cet extrait sorti au début de l'histoire, les journalistes vont un peu vite en conclusions.


Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique Antarctique-640x480


Voici donc la source de la fausse rumeur :
D’après Gorham, qui est le chercheur principal d’ANITA, quelques anomalies sont apparues dans les données qu’ils ont récoltées. Pour les traiter, ils ont d’abord tenté de trouver l’explication à l’aide du modèle standard de la physique. C’est lorsqu’aucune hypothèse n’est satisfaisante que les scientifiques commencent à chercher des explications repoussant les limites du modèle standard. Selon Gorham, ils ne sont pas encore au point de considérer l’existence d’un univers parallèle.

Selon les informations, la source de la rumeur sur l’univers parallèle provient de l’article uniquement spéculatif de New Scientist qui a fait un lien entre les anomalies détectées par ANITA et l’idée d’un « univers symétrique CPT ». Cette idée propose l’existence d’un anti-univers qui est fait d’antimatière et qui recule dans le temps à partir du Big Bang. Dans cet anti-univers, les propriétés de l’espace sont inversées et obéissent à la règle fondamentale de la symétrie de charge, de parité et de temps (CPT), et ce à grande échelle.

Ainsi, ce sont les journalistes ayant repris l’article spéculatif qui ont changé la version de l’histoire en cours de route et qui ont créé ce buzz concernant la découverte d’un univers parallèle.

Pour aller plus loin, voici l'excellente et très complète émission diffusée sur France Culture :

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-emission-du-mardi-19-mai-2020




Sources : New Scientist, Ulyces, Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
Zou



Féminin Capricorne Chèvre
Messages : 172
Date d'inscription : 25/06/2019
Age : 100

Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique Empty
MessageSujet: Re: Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique   Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique I_icon_minitimeLun 15 Juin 2020 - 11:27

Sympa l'article.

Pourquoi les neutrinos ne peuvent pas être créés depuis le coeur de la terre?

En effet, il semble que les neutrinos sont créés lors de la formation des neutrons, et la formation des neutrons semble être étroitement liée à l'activité nucléaire.

Comme le coeur de la terre est aussi composé en parti d'éléments radioactifs (il me semble), ces neutrinos ne seraient-ils pas tout simplement la résultante des réactions nucléaires au centre de la terre?

Revenir en haut Aller en bas
crop



Masculin Lion Chat
Messages : 104
Date d'inscription : 30/05/2020
Age : 45

Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique Empty
MessageSujet: Re: Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique   Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique I_icon_minitimeLun 15 Juin 2020 - 19:55

à savoir : l'excellent scientifique français Jean Pierre Petit considère comme fort probable l'existence d'un univers parallèle au notre correspondant à "Une sorte de monde miroir où tout serait inversé, le plus et le moins, la gauche et la droite, le passé et le futur…", il appelle cela le modèle Janus, du nom du dieu antique aux deux visages.

Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique Hqdefault

Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique Sakharov-model-03

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/modele-janus-de-jean-pierre-petit-201625
Revenir en haut Aller en bas
Archi

Archi

Masculin Capricorne Chèvre
Messages : 369
Date d'inscription : 27/03/2017
Age : 40

Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique Empty
MessageSujet: Re: Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique   Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique I_icon_minitimeMar 16 Juin 2020 - 7:23

Merci zou !
Pour les neutrinos, effectivement ils sont crées par des réactions nucléaires, dans le cosmos trous noirs, supernovæ, éruptions solaires…
Pour ce qui est du centre de la Terre, il me semble, sans rien affirmer parce que je ne suis pas physicien (il faudrait solliciter Blackhole s'il passe par là) que les réactions nucléaires qui s'y produisent sont assez faibles (tout est relatif hein) et qu'elles ne génèrent que la moitié de l'énergie terrestre, l'autre moitié étant sujette à diverses hypothèses. De plus, ces réactions nucléaires engendrent des antineutrinos et non des neutrinos de haute énergie.
Après, les centrales nucléaires en créent aussi, les accélérateurs de particules également, mais je pense que l'équipe y a songé.
Voilà, encore une fois je ne suis sur de rien, ce sont de vagues souvenirs.

Merci luctix pour le complément, très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique Empty
MessageSujet: Re: Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique   Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le point sur l'affaire ANITA, les neutrinos et l'Antarctique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations ::  Actualités scientifiques  :: La Terre & ses phénomènes :: Divers "La Terre & ses phénomènes"-