Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA question... sur l'égo, l'humain, la communication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 13:47

Tout d'abord, dsl, mais je n'ai pas trouver la bonne rubrique pour poster cette question. Il y avait bien /Sspace libre/Discussion & Sondages qui me semblait le plus approprié mais il est fermé !

Pour en revenir à LA question qui me turlupine depuis des siècle, je me permet de vous en faire part :

Comment pouvez vous faire entendre(1) à une personne qui est complètement prisonnière de son égo et qui lui fait faire n'importe quoi(2) et qui en plus crois(3) qu'elle agit correctement ?


(1) dans le sens que l'on vous écoute avec attention
(2) dans le sens où ce qu'elle fait lui porte préjudice (voir même jusqu'à son entourage et plus encore qui est possible) de manière non directe
(3) puisqu'elle n'est pas consciente que son égo la gouverne, du moins, elle est identifiée à son égo.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 14:04

Posez-vous la question du pourquoi cela vous semble si important de montrer "le droit chemin" à cette personne que vous considérez "égarée" : selon moi, cela montre plusieurs choses, déjà d'une part que vous pensez détenir une vérité que cette personne ne détient pas, ensuite que vous pensez être apte à juger cette personne et ses actions, puis ensuite que vous vous estimez apte à "corriger" les erreurs de cette personne. Peut-être qu'il faudrait d'abord que vous preniez soin de votre propre égo, avant de prendre soin des autres, et c'est au travers de votre attitude que les autres peuvent changer, vos conseils n'y feront rien si vous donnez l'exemple contraire à ce que vous souhaitez enseigner.

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 14:05

alors la c'est puissant ta question.
Déjà voir pourquoi l'égo prend telle ou telle dimension chez une personne
Est ce un vécu ? Est ce une affabulation ? Est ce le résultat d'une intelligence avérée ?
Est ce une frustration ? Est ce un conditionnement ?
Les méandres de notre esprit sont bien loin d'être comprises de nos jours.
Courage pour les réponses, je n'en ai aucune à te proposer.
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 14:12

ouarf a écrit:
alors la c'est puissant ta question.
Déjà voir pourquoi l'égo prend telle ou telle dimension chez une personne
Est ce un vécu ? Est ce une affabulation ? Est ce le résultat d'une intelligence avérée ?
Est ce une frustration ? Est ce un conditionnement ?
Les méandres de notre esprit sont bien loin d'être comprises de nos jours.
Courage pour les réponses, je n'en ai aucune à te proposer.

> ouarf, je te répondrai ce soir car pour le moment, je ne suis pas très dispo, mais ce soir oui
Sinon, hight vibe, pour dire rapidement la chose, je crois que tu n'as pas trop bien saisi ma question, et à mon sens, tu y perçois quelque chose qui t'appartient.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
a2zeiss
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Lion Rat
Messages : 7210
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 34
Localisation : Dans d'autres spheres!!!

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 14:25

Je t'ai repondu sur le tchat frero Caoua!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://divulgation-spirite.forumactif.org/
Golden

avatar

Masculin Sagittaire Singe
Messages : 111
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 50
Localisation : Planète Terre (Pour le moment)

MessageSujet: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 16:40

Bonsoir,

C’est vraiment une question intéressante sur laquelle je me suis penché depuis un peu plus d’une dizaine d’année. En fait, pour moi, il n’existe pas vraiment de réponse car on fait intervenir à la foi le libre arbitre ainsi que le niveau d’éveil de conscience de la personne.
Je m’explique : on ne peut pas interféré dans les affaires de quelqu’un pour l’imposer à renter dans la norme. C’est une forme de contrôle de la personne et en cela, je rejoins ce que te dit High Vibs. Cette solution ne peut qu’apporter discorde au sein de ce groupe qu’il soit familial ou amical. Si tu nous poses la question, cette orientation n’a pas porté les effets escomptés.
Pour ma part. je considère que tout est expérience, bonne ou mauvaise, et que nous grandissons grâce à ces épreuves , le but étant de ne pas retomber dans ce cycle. Une foi que cette boucle est sciemment comprise par la personne, il y a une forte probabilité qu’elle ne retombera plus dans cette phase. Par contre, ceci incombe à la dite personne. Une piste peut-être à suivre serait de savoir dans quelles circonstances cette personne a choisi de suivre cette voie. Souvent, il existe un élément déclencheur dans ces changements de personnalité/comportement.

Bien Cordialement,
Golden Awaken.
Revenir en haut Aller en bas
http://ledormeur.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 16:52

Sujet très intéressant ! Merci à vous de l'aborder Wink

J'ai également des questions qui concerne l'égo...

Est-ce que l'égo pourrait être considéré comme un squatteur ?
Ne pourrait-il pas être l'unique squatteur qui réside en nous et qui se nourrit de chaque " faiblesse" (souffrance, peine, peur...) ?
Serait-il alors possible de communiquer avec ce squatteur quand on essaye d'aider une personne à aller mieux ou à régler des conflits internes?

Merci pour vos réponses Wink
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 19:50

ouarf a écrit:
alors la c'est puissant ta question.
Déjà voir pourquoi l'égo prend telle ou telle dimension chez une personne
Est ce un vécu ? Est ce une affabulation ? Est ce le résultat d'une intelligence avérée ?
Est ce une frustration ? Est ce un conditionnement ?
Les méandres de notre esprit sont bien loin d'être comprises de nos jours.
Courage pour les réponses, je n'en ai aucune à te proposer.

> Ouarf,
pour répondre à tes questions d'abord, je ne sais pas de quoi en particulier vient le fait que je me pose cette question.
Probablement du vécu de ma vie, intelligence (peut être mais faut pas le dire trop fort)... et tiens cela me fait penser à un exemple qui pourra étayer ma question initiale :
prenons le fait suivant : il y a deux personnes, une intelligente et relativement ouverte d'esprit et une autre emprisonné par son égo.
La première personne pense d'elle qu'elle est intelligente sans rentrer dans les détails du pourquoi du comment elle pense cela (mais c'est un fait, elle est vraiment intelligente dans l'exemple).
Elle tente d'en faire part à la 2e personne en lui expliquant qu'elle pense être intelligente, et essaye de trouver des arguments concrets.
Forcement la 2e personne réagis au quart de tour sans chercher à écouter avec attention la 1ere et sa réaction d'entrée est : "mais il se prend pour qui celui la ?"
Du coup, à mon sens, pour l'instant, je vois le fait que la première personne n'arrive pas à transmettre ses idées sur le fait qu'elle pense être intelligente et cela est pour moi de l'auto flagellation.
La 2e elle, on peu lui pardonner son ignorance de ne pas savoir écouter avec attention pour avancer dans l'échange, et surtout lui pardonner son ignorance sur le fait qu'elle n'est pas consciente qu'elle soit inconsciente et que ce soit son égo qui l'a gouverne.
Mais c'est quand même un peu rageant pour la 1ere personne qui elle se doute qu'elle soit intelligente car des faits dans sa vie peuvent l'attester et de ne pas être pleinement éveiller pour continuer d'être touché (son égo touché) dans ses tentatives d'échanges.
La situation est un peu comique puisque l'un voit des choses que l'autre ne voit pas. Les choses vues par le premier sont véritable et celle du second sont illusions.
Le premier ne peux pas transmettre l'info au second que ce que le second voit sont des illusions.
Et le second ne peux pas persuader le premier sur ce qu'il voit est une erreur.

Sinon, je te remercie pour le fait que tu me souhaite courage et ne t'en veux pas dans le fait que tu n'ai aucunes réponses à me proposer
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 19:53

Golden a écrit:
Bonsoir,

C’est vraiment une question intéressante sur laquelle je me suis penché depuis un peu plus d’une dizaine d’année. En fait, pour moi, il n’existe pas vraiment de réponse car on fait intervenir à la foi le libre arbitre ainsi que le niveau d’éveil de conscience de la personne.
Je m’explique : on ne peut pas interféré dans les affaires de quelqu’un pour l’imposer à renter dans la norme. C’est une forme de contrôle de la personne et en cela, je rejoins ce que te dit High Vibs. Cette solution ne peut qu’apporter discorde au sein de ce groupe qu’il soit familial ou amical. Si tu nous poses la question, cette orientation n’a pas porté les effets escomptés.
Pour ma part. je considère que tout est expérience, bonne ou mauvaise, et que nous grandissons grâce à ces épreuves , le but étant de ne pas retomber dans ce cycle. Une foi que cette boucle est sciemment comprise par la personne, il y a une forte probabilité qu’elle ne retombera plus dans cette phase. Par contre, ceci incombe à la dite personne. Une piste peut-être à suivre serait de savoir dans quelles circonstances cette personne a choisi de suivre cette voie. Souvent, il existe un élément déclencheur dans ces changements de personnalité/comportement.

Bien Cordialement,
Golden Awaken.
Non, la question n'est pas comment contrôler l'autre pour lui faire entendre une chose.
Justement dans la question, ce qui est implicite est comment, sans entraver le libre arbitre de l'autre, arriver à lui faire entendre de manière a ce qu'il puisse voir la même chose que ce dont vous voyez et que vous souhaitez lui partager.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Permaculteur

avatar

Masculin Gémeaux Chèvre
Messages : 216
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 19:57

Je connais quelqu'un comme ça. Il n'y a rien a faire.

Il faut que cette personne se plante en beauté pour comprendre son erreur, c'est triste mais c'est comme ça.


Et considérer l'égo comme quelque chose d'exterieur c'est une erreur. Votre ego c'est une part de vous, a vous de le dominer.
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 20:39

mauro a écrit:
Sujet très intéressant ! Merci à vous de l'aborder Wink

J'ai également des questions qui concerne l'égo...

Est-ce que l'égo pourrait être considéré comme un squatteur ?
Ne pourrait-il pas être l'unique squatteur qui réside en nous et qui se nourrit de chaque " faiblesse" (souffrance, peine, peur...) ?
Serait-il alors possible de communiquer avec ce squatteur quand on essaye d'aider une personne à aller mieux ou à régler des conflits internes?

Merci pour vos réponses Wink
Je pense que l'égo peu se comporter comme un squatteur, mais il ne faut pas considérer l'égo comme forcément squatteur.
Sinon, une de tes questions mon permis de trouver un chemin possible comme réponse à ma question initiale.
Je te remercie grandement l'ami.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 20:47

Permaculteur a écrit:
Je connais quelqu'un comme ça. Il n'y a rien a faire.

Il faut que cette personne se plante en beauté pour comprendre son erreur, c'est triste mais c'est comme ça.


Et considérer l'égo comme quelque chose d'exterieur c'est une erreur. Votre ego c'est une part de vous, a vous de le dominer.
Je suis bien d'accord avec toi sur le fait de penser qu'il faille à la l'égo se planter en beauté pour comprendre son erreur.
Seulement lorsque cet égo en question lors de son plantage en beauté, emmène avec lui d'autres égos, la situation peu être cool comme pas cool aussi.
Et quand c'est pas cool, hé bien ce n'est pas cool !
Tu as raison, a chacun de dominer son égo, ou du moins d'arriver à le voir déjà pour ensuite le guider et non plus être guidé par lui.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 21:12



J'ai l'impression que l'égo fait remonter le "mauvais côté" et prends la parole à la place de la nature profonde de la personne avec qui j'échange...
C'est souvent comme ça que je le ressens... je trouve ça flagrant par écrit surtout !

Pour mon propre égo, je dirai que je sens (pas tout le temps !) quand il veut prendre le dessus, c'est souvent quand je réagi sous impulsivité de mes émotions et sans vraiment prendre le temps de réfléchir à ce que je vais dire !

Je vois l'égo comme le "vilain" qui essaye d'empêcher l'éveil en contrôlant et manipulant nos émotions en passant par des " failles " comme la douleur, la souffrance, la peur, la colère, la haine.... dès lors où toutes ces "failles" sont colmatées (problèmes digérés et évacués) l'égo n'a plus autant d'emprise si ce n'est sur nos capacités d'éveil ... d'où parfois une montée de "toute puissance" qui pourrait être influencée par l'égo...

Serait-il dans ses derniers retranchements à ce moment là ?...


Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 21:20

mauro a écrit:


J'ai l'impression que l'égo fait remonter le "mauvais côté" et prends la parole à la place de la nature profonde de la personne avec qui j'échange...
C'est souvent comme ça que je le ressens... je trouve ça flagrant par écrit surtout !

Pour mon propre égo, je dirai que je sens (pas tout le temps !) quand il veut prendre le dessus, c'est souvent quand je réagi sous impulsivité de mes émotions et sans vraiment prendre le temps de réfléchir à ce que je vais dire !

Je vois l'égo comme le "vilain" qui essaye d'empêcher l'éveil en contrôlant et manipulant nos émotions en passant par des " failles " comme la douleur, la souffrance, la peur, la colère, la haine.... dès lors où toutes ces "failles" sont colmatées (problèmes digérés et évacués) l'égo n'a plus autant d'emprise si ce n'est sur nos capacités d'éveil ... d'où parfois une montée de "toute puissance" qui pourrait être influencée par l'égo...

Serait-il dans ses derniers retranchements à ce moment là ?...


Je sais pas, mais ce dont je sois certain, c'est que lorsque l'égo prend le dessus, il nous fait faire n'importe quoi, mais pas forcément tout le temps de la prise sur soi.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 21:46

caoua a écrit:
Je sais pas, mais ce dont je sois certain, c'est que lorsque l'égo prend le dessus, il nous fait faire n'importe quoi, mais pas forcément tout le temps de la prise sur soi.

Oui, l'égo parfois nous fait même croire que notre rôle est d'intervenir pour convaincre les autres que nous savons quel est LEUR problème, et il nous pousse parfois à vouloir intervenir comme si nous pouvions sauver les autres, au nom de "la vérité". N'est-ce pas, caoua ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 22:46

En ce qui me concerne, ce sont les personnes elles-même qui me livrent leur problèmes et c'est seulement quand j'essaye de voir avec eux pour trouver un moyen de stopper la souffrance liée à ce problème que l'égo rentre dans la conversation ...
Je précise que j'ai constaté ce fait plusieurs fois mais seulement dans les discussions instantanées ou tchat ... bref messages écrits seulement et en direct sur plusieurs sites ou logiciels différents !

Comment dire ... j'ai une conversation normale avec la personne et d'un coup quand on a presque débusqué le problème, l'égo (ou autre) se réveille et intervient dans la discussion mais en arrière plan (comme une double conversation en fait ) où chaque phrase à une double sens !

S'en suis une joute verbale entre l'égo (ou autre) et moi mais à l'insu de la personne avec qui je parle on dirait ... c'est très troublant !
Au point où je me suis demandé si de faire ça n'était pas risqué ? je ne sais pas du tout et si certains connaissent ce que j'explique je voudrai bien des infos pour savoir quoi faire et comment appréhender ce phénomène...

Le pire c'est qu'à la base je ne cherche pas à aider la personne avec qui je parle, c'est en général une discussion normale ! La conversation évolue assez rapidement et alors commence le moment où la personne me livre ses souffrances mais j'avais déjà senti que quelque chose tourmentait la personne ... je me dis que si cette personne me parle ce n'est pas pour rien mais dès que j'essaye d'aider cette personne alors quelque chose intervient pour nous empêcher d'avancer correctement !
Le plus étrange c'est que si je parlais avec l'égo de la personne, nous devrions nous embrouiller ou nous disputer mais ce n'est pas du tout le cas ! La personne ne se rends pas compte de la double conversation bizarrement !

La question est : avec qui donc je peux bien parler à ce moment là alors si ce n'est pas avec l'égo de cette personne? pale

Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 23:06

High Vibes a écrit:
caoua a écrit:
Je sais pas, mais ce dont je sois certain, c'est que lorsque l'égo prend le dessus, il nous fait faire n'importe quoi, mais pas forcément tout le temps de la prise sur soi.

Oui, l'égo parfois nous fait même croire que notre rôle est d'intervenir pour convaincre les autres que nous savons quel est LEUR problème, et il nous pousse parfois à vouloir intervenir comme si nous pouvions sauver les autres, au nom de "la vérité". N'est-ce pas, caoua ?

> Comment te dire... :
mouais, prenons un exemple concret, peut être verras tu plus clair hight vibe.
nous sommes deux gars dans un avion en feu, il n'y a qu'un parachute.
Le fait qu'il n'y ai qu'un parachute est le problème d'un gars qui se rend compte qu'il n'y a qu'un parachute, cela deviens son problème tout comme il deviendra le problème de l'autre lorsque l'autre sera au courant. Le problème ici pour le premier gars est de le mettre ou non au courant du fait qu'il n'y ai qu'un parachute.
Si le premier gars ne dis rien et se casse sans rien dire, quoique fort peu probable puisqu'il faudra ouvrir la porte et il y a de très grande chance pour que l'autre par la force des choses devienne informé du fait.
Bref c'est quand même peu probable, mais admettons qu'il réagisse en ne disant rien et se casse, serai égoïste de sa part, tandis que si il le met au courant et ensemble tente de trouver une solution, on peu dire que le problème de l'un est celui de l'autre et que forcément dans ce cas là, le premier connait le problème de l'autre (puisqu'ici, le pb de l'un est le même que celui de l'autre).

Donc dans un tel cas, parfois, on intervient pour convaincre les autres que nous savons quel est LEUR problème, mais dans le cas précédent, cela est évident, donc à quoi bon en parler ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 23:11

mauro a écrit:
En ce qui me concerne, ce sont les personnes elles-même qui me livrent leur problèmes et c'est seulement quand j'essaye de voir avec eux pour trouver un moyen de stopper la souffrance liée à ce problème que l'égo rentre dans la conversation ...
Je précise que j'ai constaté ce fait plusieurs fois mais seulement dans les discussions instantanées ou tchat ... bref messages écrits seulement et en direct sur plusieurs sites ou logiciels différents !

Comment dire ... j'ai une conversation normale avec la personne et d'un coup quand on a presque débusqué le problème, l'égo (ou autre) se réveille et intervient dans la discussion mais en arrière plan (comme une double conversation en fait ) où chaque phrase à une double sens !

S'en suis une joute verbale entre l'égo (ou autre) et moi mais à l'insu de la personne avec qui je parle on dirait ... c'est très troublant !
Au point où je me suis demandé si de faire ça n'était pas risqué ? je ne sais pas du tout et si certains connaissent ce que j'explique je voudrai bien des infos pour savoir quoi faire et comment appréhender ce phénomène...

Le pire c'est qu'à la base je ne cherche pas à aider la personne avec qui je parle, c'est en général une discussion normale ! La conversation évolue assez rapidement et alors commence le moment où la personne me livre ses souffrances mais j'avais déjà senti que quelque chose tourmentait la personne ... je me dis que si cette personne me parle ce n'est pas pour rien mais dès que j'essaye d'aider cette personne alors quelque chose intervient pour nous empêcher d'avancer correctement !
Le plus étrange c'est que si je parlais avec l'égo de la personne, nous devrions nous embrouiller ou nous disputer mais ce n'est pas du tout le cas ! La personne ne se rends pas compte de la double conversation bizarrement !

La question est : avec qui donc je peux bien parler à ce moment là alors si ce n'est pas avec l'égo de cette personne? pale


> Peut être est ce ton propre égo qui te parle et tu penses que c'est celui d'autrui ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 23:24

caoua a écrit:
> Comment te dire... :
mouais, prenons un exemple concret, peut être verras tu plus clair hight vibe.
nous sommes deux gars dans un avion en feu, il n'y a qu'un parachute.
Le fait qu'il n'y ai qu'un parachute est le problème d'un gars qui se rend compte qu'il n'y a qu'un parachute, cela deviens son problème tout comme il deviendra le problème de l'autre lorsque l'autre sera au courant. Le problème ici pour le premier gars est de le mettre ou non au courant du fait qu'il n'y ai qu'un parachute.
Si le premier gars ne dis rien et se casse sans rien dire, quoique fort peu probable puisqu'il faudra ouvrir la porte et il y a de très grande chance pour que l'autre par la force des choses devienne informé du fait.
Bref c'est quand même peu probable, mais admettons qu'il réagisse en ne disant rien et se casse, serai égoïste de sa part, tandis que si il le met au courant et ensemble tente de trouver une solution, on peu dire que le problème de l'un est celui de l'autre et que forcément dans ce cas là, le premier connait le problème de l'autre (puisqu'ici, le pb de l'un est le même que celui de l'autre).

Donc dans un tel cas, parfois, on intervient pour convaincre les autres que nous savons quel est LEUR problème, mais dans le cas précédent, cela est évident, donc à quoi bon en parler ?

Vous êtes sérieux avec un tel exemple ? Il ne prouve rien et ne correspond en rien avec le débat ici. Vous parlez d'un "problème de survie" en le comparant à un "problème personnel et psychologique". Vous utilisez alors une argumentation simpliste pour tenter de justifier le fait que vous pensez savoir quel est le problème des autres.

Envisager la possibilité suivante : dans VOTRE réalité, ce que vit la personne que vous voulez aider est une erreur. Mais dans SA réalité, ce n'est pas le cas. Pourtant, vous insistez et cherchez à la convaincre que c'est une erreur. Vous voulez imposer votre vision du monde. C'est donc vous qui, avant toute autre personne, avez un problème d'égo.

Des personnes vous ont déjà dit ici même l'attitude à avoir : donner l'exemple que vous pensez être le meilleur. Jamais vous ne réussirez à affronter l'égo d'autrui à la place de la personne elle-même, parce que quoique vous fassiez, vous serez plus faible que son propre égo, subjectivement à la personne. En donnant l'exemple, elle s'interrogera elle-même, et pourra alors décider de changer ou non. Ce sera toujours son choix, vous ne pourrez forcer personne. Le meilleur conseil que vous puissiez donner c'est donc d'être le représentant de vos idéaux.

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 23:38

High Vibes a écrit:
caoua a écrit:
> Comment te dire... :
mouais, prenons un exemple concret, peut être verras tu plus clair hight vibe.
nous sommes deux gars dans un avion en feu, il n'y a qu'un parachute.
Le fait qu'il n'y ai qu'un parachute est le problème d'un gars qui se rend compte qu'il n'y a qu'un parachute, cela deviens son problème tout comme il deviendra le problème de l'autre lorsque l'autre sera au courant. Le problème ici pour le premier gars est de le mettre ou non au courant du fait qu'il n'y ai qu'un parachute.
Si le premier gars ne dis rien et se casse sans rien dire, quoique fort peu probable puisqu'il faudra ouvrir la porte et il y a de très grande chance pour que l'autre par la force des choses devienne informé du fait.
Bref c'est quand même peu probable, mais admettons qu'il réagisse en ne disant rien et se casse, serai égoïste de sa part, tandis que si il le met au courant et ensemble tente de trouver une solution, on peu dire que le problème de l'un est celui de l'autre et que forcément dans ce cas là, le premier connait le problème de l'autre (puisqu'ici, le pb de l'un est le même que celui de l'autre).

Donc dans un tel cas, parfois, on intervient pour convaincre les autres que nous savons quel est LEUR problème, mais dans le cas précédent, cela est évident, donc à quoi bon en parler ?

Vous êtes sérieux avec un tel exemple ? Il ne prouve rien et ne correspond en rien avec le débat ici. Vous parlez d'un "problème de survie" en le comparant à un "problème personnel et psychologique". Vous utilisez alors une argumentation simpliste pour tenter de justifier le fait que vous pensez savoir quel est le problème des autres.

Envisager la possibilité suivante : dans VOTRE réalité, ce que vit la personne que vous voulez aider est une erreur. Mais dans SA réalité, ce n'est pas le cas. Pourtant, vous insistez et cherchez à la convaincre que c'est une erreur. Vous voulez imposer votre vision du monde. C'est donc vous qui, avant toute autre personne, avez un problème d'égo.

Des personnes vous ont déjà dit ici même l'attitude à avoir : donner l'exemple que vous pensez être le meilleur. Jamais vous ne réussirez à affronter l'égo d'autrui à la place de la personne elle-même, parce que quoique vous fassiez, vous serez plus faible que son propre égo, subjectivement à la personne. En donnant l'exemple, elle s'interrogera elle-même, et pourra alors décider de changer ou non. Ce sera toujours son choix, vous ne pourrez forcer personne. Le meilleur conseil que vous puissiez donner c'est donc d'être le représentant de vos idéaux.

Cordialement,
High Vibes

> Non, au travers mon exemple, certe un peu excessif, je souhaitais te montrer que des problèmes concrets chez autrui, on peu le voir clairement.
Excuses moi également, mais je comprend pourquoi tu vois cela et cela te fais tant parler.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 23:55

caoua a écrit:
je souhaitais te montrer que des problèmes concrets chez autrui, on peu le voir clairement.

Et moi, je souhaitais vous montrer qu'avec votre exemple vous ne démontriez rien, et surtout pas le fait que vous pouviez voir les problèmes "concrets" chez autrui clairement.

J'ai prit quelques minutes de mon temps pour vous répondre comme il se devait.
Revenir en haut Aller en bas
Provanzano

avatar

Masculin Capricorne Coq
Messages : 165
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 96
Localisation : http://secrets.vraiforum.com/index.php

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 3:50

caoua a écrit:


Comment pouvez vous faire entendre(1) à une personne qui est complètement prisonnière de son égo et qui lui fait faire n'importe quoi(2) et qui en plus crois(3) qu'elle agit correctement ?


(1) dans le sens que l'on vous écoute avec attention
(2) dans le sens où ce qu'elle fait lui porte préjudice (voir même jusqu'à son entourage et plus encore qui est possible) de manière non directe
(3) puisqu'elle n'est pas consciente que son égo la gouverne, du moins, elle est identifiée à son égo.

C'est une question que celui qui cherche à "faire entendre raison" doit aussi se poser pour lui même,
c'est à dire de faire la lumière sur ses réelles motivations à faire cela. N'ont-elles vraiment rien avoir avec l'égo ?

Ensuite, pour trouver l'apaisement face à une telle situation (on peut parfois soufrir de voir "se perdre" ceux qu'on aimes),
la solution est une question d'acceptation. Rien d'autre.
Elle ne réside pas chez l'autre mais en nous.

Pour cela, plusieurs pistes de réflexions peuvent être salvatrices.
On peut tout d'abord imaginer que le but de la vie est la quete du centre. Une boule d'énergie avec un noyau au milieu (pour imager).
Nous finirons tous par rejoindre le centre. Mais partons nous tous du meme point ?
Si je cherche à convaincre une personne de suivre mon chemin
mais qu'elle se trouve diamètralement opposée à ma position dans la boule d'énergie (l'énergie représentant la conscience),
ne vais-je pas plutot l'éloigner du centre ? Vais-je vraiment lui rendre service ?

On peut aussi se demander pourquoi vois-je des choses qu'eux ne voyent pas ?
C'est peut-etre justement parce que nous ne sommes pas tous là pour les mêmes raisons, pour apprendre les mêmes leçons, aux mêmes moments. Chacun sa route.

Enfin, si eux ne comprènnent pas, c'est aussi peut-etre parce qu'ils n'ont pas les outils pour ça
(rien à voir avec l'intelligence, c'est une question d'informations) du fait qu'ils ne sont pas là pour apprendre les mêmes choses que moi.
On peut donc se poser la question : "s'ils n'ont pas les outils pour comprendre, admettre ces choses,
auront-ils les outils pour faire face à ce que je leurs aurais imposés de comprendre ?
Ne vais-je pas les enfoncer encore plus dans la peur alors que je cherchais à les en sortir ?

En espérant que tu trouveras les moyens de soulager cette soufrance.


Dernière édition par Provanzano le Mer 9 Nov 2011 - 4:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://secrets.vraiforum.com/index.php
Provanzano

avatar

Masculin Capricorne Coq
Messages : 165
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 96
Localisation : http://secrets.vraiforum.com/index.php

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 3:54

mauro a écrit:


Serait-il alors possible de communiquer avec ce squatteur quand on essaye d'aider une personne à aller mieux ou à régler des conflits internes?

[/color][/center]

Tu veux dire de double à double ?
Revenir en haut Aller en bas
http://secrets.vraiforum.com/index.php
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 7:11

High Vibes a écrit:
caoua a écrit:
je souhaitais te montrer que des problèmes concrets chez autrui, on peu le voir clairement.

Et moi, je souhaitais vous montrer qu'avec votre exemple vous ne démontriez rien, et surtout pas le fait que vous pouviez voir les problèmes "concrets" chez autrui clairement.

J'ai prit quelques minutes de mon temps pour vous répondre comme il se devait.

> Toi, tu es un petit marrant ! Very Happy

En effet, (et tu excuseras mon égo de s'être senti amusé et qu'il souhaite faire un peu d'ironie) je vais prendre un exemple sur lequel tu devrais comprendre (oui, mon égo aime bien lui aussi se foutre de la gueule des hautins, pour la bonne raison qu'il est lui aussi hautin et aime qu'on se foute de lui) par cette exemple suivant :
dans la situation suivante, tu ne pourras que constater que le pb des autres, on puisse le connaitre.
une météorite s'apprête à s'écraser sur la terre, qui bien entendu va ravager, va décimer toutes vies sur terre.
Il ne peut être qu'évident que le problème de ton voisin est le même que le tiens et que par conséquent, forcément tu connaisses le problème sur terre de toutes les espèces vivante puisque le problème de la mort des corps physique est générale, elle va frapper la terre entière du fait du météorite géante s'approchant de la terre pour la percuter.

D'après toi, je serai incapable de voir des problèmes concrets chez autrui ! Peu être est ce ton problème !
Car ne pas être capable de deviner des problèmes concrets chez autrui et surtout deviner que ton problème de mort prochaine due à la météorite en approche est également celui d'autrui, démontre un certain problème de ta part !
Peut être ce problème est il un besoin incontrôlable de ramener son grain de sel, et tu as vu, je l'ai aussi ce problème, mais contrairement à toi, je m'efforce de ne pas raconter trop de conneries dans mes posts et fais travailler mes méninges pour échanger les plus sainement possible. Sauf quand je me fait "attaquer" par un égo jeune et con, je ne peux que réagir et exprimer clairement mes points de vues vis a vis de ces "attaques" pour remettre les choses à leurs places.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 7:32

Provanzano a écrit:
caoua a écrit:


Comment pouvez vous faire entendre(1) à une personne qui est complètement prisonnière de son égo et qui lui fait faire n'importe quoi(2) et qui en plus crois(3) qu'elle agit correctement ?


(1) dans le sens que l'on vous écoute avec attention
(2) dans le sens où ce qu'elle fait lui porte préjudice (voir même jusqu'à son entourage et plus encore qui est possible) de manière non directe
(3) puisqu'elle n'est pas consciente que son égo la gouverne, du moins, elle est identifiée à son égo.

C'est une question que celui qui cherche à "faire entendre raison" doit aussi se poser pour lui même,
c'est à dire de faire la lumière sur ses réelles motivations à faire cela. N'ont-elles vraiment rien avoir avec l'égo ?

Ensuite, pour trouver l'apaisement face à une telle situation (on peut parfois soufrir de voir "se perdre" ceux qu'on aimes),
la solution est une question d'acceptation. Rien d'autre.
Elle ne réside pas chez l'autre mais en nous.

Pour cela, plusieurs pistes de réflexions peuvent être salvatrices.
On peut tout d'abord imaginer que le but de la vie est la quete du centre. Une boule d'énergie avec un noyau au milieu (pour imager).
Nous finirons tous par rejoindre le centre. Mais partons nous tous du meme point ?
Si je cherche à convaincre une personne de suivre mon chemin
mais qu'elle se trouve diamètralement opposée à ma position dans la boule d'énergie (l'énergie représentant la conscience),
ne vais-je pas plutot l'éloigner du centre ? Vais-je vraiment lui rendre service ?

On peut aussi se demander pourquoi vois-je des choses qu'eux ne voyent pas ?
C'est peut-etre justement parce que nous ne sommes pas tous là pour les mêmes raisons, pour apprendre les mêmes leçons, aux mêmes moments. Chacun sa route.

Enfin, si eux ne comprènnent pas, c'est aussi peut-etre parce qu'ils n'ont pas les outils pour ça
(rien à voir avec l'intelligence, c'est une question d'informations) du fait qu'ils ne sont pas là pour apprendre les mêmes choses que moi.
On peut donc se poser la question : "s'ils n'ont pas les outils pour comprendre, admettre ces choses,
auront-ils les outils pour faire face à ce que je leurs aurais imposés de comprendre ?
Ne vais-je pas les enfoncer encore plus dans la peur alors que je cherchais à les en sortir ?

En espérant que tu trouveras les moyens de soulager cette soufrance.

> Qu'est ce que pour toi "faire entendre raison" stp ?
Note que pour ma part je parle simplement de "se faire entendre" et non "faire entendre" dans le sens imposer à autrui ce que l'on souhaite faire entendre.
Mon problème est de me faire entendre sans imposer quoi que ce soit à autrui.
Pourquoi as tu vu dans mon post initial, que je veuille imposer a autrui ? Parce que nul part je ne souhaite cela.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   

Revenir en haut Aller en bas
 

LA question... sur l'égo, l'humain, la communication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» question sur les cases du relevé 24
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Question de la communication
» IBM à nouveau contre l'humain
» Question Rqap

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Interrogations / Réflexions personnelles-