Planète Révélations
Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...

Planète Révélations


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA question... sur l'égo, l'humain, la communication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mar 8 Nov 2011 - 13:47

Rappel du premier message :

Tout d'abord, dsl, mais je n'ai pas trouver la bonne rubrique pour poster cette question. Il y avait bien /Sspace libre/Discussion & Sondages qui me semblait le plus approprié mais il est fermé !

Pour en revenir à LA question qui me turlupine depuis des siècle, je me permet de vous en faire part :

Comment pouvez vous faire entendre(1) à une personne qui est complètement prisonnière de son égo et qui lui fait faire n'importe quoi(2) et qui en plus crois(3) qu'elle agit correctement ?


(1) dans le sens que l'on vous écoute avec attention
(2) dans le sens où ce qu'elle fait lui porte préjudice (voir même jusqu'à son entourage et plus encore qui est possible) de manière non directe
(3) puisqu'elle n'est pas consciente que son égo la gouverne, du moins, elle est identifiée à son égo.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 9:32

caoua a écrit:
> Toi, tu es un petit marrant ! Very Happy

En effet, (et tu excuseras mon égo de s'être senti amusé et qu'il souhaite faire un peu d'ironie) je vais prendre un exemple sur lequel tu devrais comprendre (oui, mon égo aime bien lui aussi se foutre de la gueule des hautins, pour la bonne raison qu'il est lui aussi hautin et aime qu'on se foute de lui) par cette exemple suivant :
dans la situation suivante, tu ne pourras que constater que le pb des autres, on puisse le connaitre.
une météorite s'apprête à s'écraser sur la terre, qui bien entendu va ravager, va décimer toutes vies sur terre.
Il ne peut être qu'évident que le problème de ton voisin est le même que le tiens et que par conséquent, forcément tu connaisses le problème sur terre de toutes les espèces vivante puisque le problème de la mort des corps physique est générale, elle va frapper la terre entière du fait du météorite géante s'approchant de la terre pour la percuter.

D'après toi, je serai incapable de voir des problèmes concrets chez autrui ! Peu être est ce ton problème !
Car ne pas être capable de deviner des problèmes concrets chez autrui et surtout deviner que ton problème de mort prochaine due à la météorite en approche est également celui d'autrui, démontre un certain problème de ta part !
Peut être ce problème est il un besoin incontrôlable de ramener son grain de sel, et tu as vu, je l'ai aussi ce problème, mais contrairement à toi, je m'efforce de ne pas raconter trop de conneries dans mes posts et fais travailler mes méninges pour échanger les plus sainement possible. Sauf quand je me fait "attaquer" par un égo jeune et con, je ne peux que réagir et exprimer clairement mes points de vues vis a vis de ces "attaques" pour remettre les choses à leurs places.

Vous prouvez une nouvelle fois que vos exemples ne correspondent en rien à la problématique posée. De plus, vous devenez grossier par manque d'argument, lisez l'ultime stratagème de "L'art d'avoir toujours raison" de Arthur Schopenhauer ici : http://fr.wikisource.org/wiki/L’Art_d’avoir_toujours_raison/Ultime_stratagème

Vous comprendrez mieux votre propre réaction Wink

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
samskaraa

avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 1006
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 36

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 12:35

Citation :
j'ai une conversation normale avec la personne et d'un coup quand on a presque débusqué le problème, l'égo (ou autre) se réveille et intervient dans la discussion mais en arrière plan (comme une double conversation en fait ) où chaque phrase à une double sens !

S'en suis une joute verbale entre l'égo (ou autre) et moi mais à l'insu de la personne avec qui je parle on dirait ... c'est très troublant !

oui mauro je pense voir à peu près de quoi tu veux parler, c'est comme pousser quelqu'un dans ses derniers retranchements, les systèmes de défense se mettent en marche automatiquement et c'est ce mécanisme qui s'exprime, pas le fond de la personne, qui pourra être au fond d'accord d'ailleurs avec toi mais résistera malgré tout et malgré elle... drôle de chose... comme généralement on tient à ses problèmes, car le connu est plus rassurant que l'inconnu, même s'il est douloureux, on s'y cramponne coûte que coûte, changer c'est inconfortable, et quelque chose en nous peut se cramponner à ces vieux mécanismes... c'est comme si on s'identifiait à nos problèmes mais nous ne sommes pas nos problèmes...
c'est quand le changement menace d'être profond et réel (car en principe on se contente de quelques ajustements) que les "démons" se réveillent lol et qu'ils ferment la porte à une possibilité de libération de quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 13:14

samskaraa a écrit:
Citation :
j'ai une conversation normale avec la personne et d'un coup quand on a presque débusqué le problème, l'égo (ou autre) se réveille et intervient dans la discussion mais en arrière plan (comme une double conversation en fait ) où chaque phrase à une double sens !

S'en suis une joute verbale entre l'égo (ou autre) et moi mais à l'insu de la personne avec qui je parle on dirait ... c'est très troublant !

oui mauro je pense voir à peu près de quoi tu veux parler, c'est comme pousser quelqu'un dans ses derniers retranchements, les systèmes de défense se mettent en marche automatiquement et c'est ce mécanisme qui s'exprime, pas le fond de la personne, qui pourra être au fond d'accord d'ailleurs avec toi mais résistera malgré tout et malgré elle... drôle de chose... comme généralement on tient à ses problèmes, car le connu est plus rassurant que l'inconnu, même s'il est douloureux, on s'y cramponne coûte que coûte, changer c'est inconfortable, et quelque chose en nous peut se cramponner à ces vieux mécanismes... c'est comme si on s'identifiait à nos problèmes mais nous ne sommes pas nos problèmes...
c'est quand le changement menace d'être profond et réel (car en principe on se contente de quelques ajustements) que les "démons" se réveillent lol et qu'ils ferment la porte à une possibilité de libération de quelque chose...

Cela se produit tous les jours, même au sein de ce forum. On communique au travers de notre véhicule qui est configuré pour faire des réponses automatiques, plutôt qu'au conducteur qui est libre de penser. Alors le conducteur est un peu affolé, parce que son unique moyen de communiquer avec vous, est au travers de son véhicule, mais ce dernier n'est pas bien programmé, il le sait, et tente de le réparer en temps réel, mais ce n'est pas une réparation qui peut se faire instantanément. Sachez que lorsque ce genre de situation se produit, la personne a l'occasion de s'analyser elle-même. Ce travail introspectif permettra une reprogrammation du mental qui offrait des blocages, et cette reprogrammation se fera même probablement malgré toute volonté de la personne.

C'est un peu comme si en discutant avec quelqu'un, vous éméttiez de la lumière, et cette lumière traversait les parois du mur du mental de l'autre. Alors l'autre voit votre lumière, et se rend compte que sa vision du monde est en fait limitée à cause de ce mur. Elle développe alors sa propre lumière, pour traverser ce mur, et au bout d'un moment, trouve le moyen de le démolir ! C'est l'égo qui perd ses protections, et au lieu de continuer à dominer la personne, il devient un outil de communication.

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 14:05

Bonjour hautes vibrations ce que tu écrit est symphatique pour nous tous :
"Cela se produit tous les jours, même au sein de ce forum. On communique au travers de notre véhicule qui est configuré pour faire des réponses automatiques, plutôt qu'au conducteur qui est libre de penser. Alors le conducteur est un peu affolé, parce que son unique moyen de communiquer avec vous, est au travers de son véhicule, mais ce dernier n'est pas bien programmé, il le sait, et tente de le réparer en temps réel, mais ce n'est pas une réparation qui peut se faire instantanément. Sachez que lorsque ce genre de situation se produit, la personne a l'occasion de s'analyser elle-même. Ce travail introspectif permettra une reprogrammation du mental qui offrait des blocages, et cette reprogrammation se fera même probablement malgré toute volonté de la personne."

Et toi tu roules avec quoi ? Tant qu'à faire l'introspection, commencons par nous même, n'est ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 14:14

ouarf a écrit:
Et toi tu roules avec quoi ?

Moi ? En quoi est-ce que ça peut vous intéresser ? Discutons plutôt sur les idées que je viens d'exposer, si elles ne sont pas en accord avec ce que vous pensez, plutôt que de disserter sur ma personne, je ne vois aucun intérêt de parler de moi-même, ni pour vous ni pour moi.

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 14:18

samskaraa a écrit:

oui mauro je pense voir à peu près de quoi tu veux parler, c'est comme pousser quelqu'un dans ses derniers retranchements, les systèmes de défense se mettent en marche automatiquement et c'est ce mécanisme qui s'exprime, pas le fond de la personne, qui pourra être au fond d'accord d'ailleurs avec toi mais résistera malgré tout et malgré elle... drôle de chose... comme généralement on tient à ses problèmes, car le connu est plus rassurant que l'inconnu, même s'il est douloureux, on s'y cramponne coûte que coûte, changer c'est inconfortable, et quelque chose en nous peut se cramponner à ces vieux mécanismes... c'est comme si on s'identifiait à nos problèmes mais nous ne sommes pas nos problèmes...
c'est quand le changement menace d'être profond et réel (car en principe on se contente de quelques ajustements) que les "démons" se réveillent lol et qu'ils ferment la porte à une possibilité de libération de quelque chose...

Tout à fait samskaraa Wink
En général c'est quand on aborde un gros problème profond qui fait beaucoup souffrir la personne, que ça arrive !
Et en effet ça la ferait avancer sur son travail sur elle mais il y a ce "démon" qui fait tout son possible pour soit dévier la conversation soit menacer parce que ce "démon" ne me fait pas de menace de me faire du mal à moi mais plutôt à la personne que j'aide !

Ces phrases à double sens me suggère d'arrêter ce travail que je suis en train de faire avec la personne, je ressens de l'agressivité mais ça ne vient pas de la personne mais bien de "quelque chose" d'extérieur....

J'ai fait ce genre d'expérience 4 ou 5 fois mais je ne sais pas si je dois continuer de le faire ou pas... dans le doute je ne tchat plus ou très très peu !
Est-il possible que ces "démons" puissent me rendre visite ? parce que c'est l'impression que j'en ai eu...
Je sens au fond de moi que je dois "aider" de cette manière mais c'est basculer dans un univers inconnu pour moi et je ne voudrai pas commettre d'erreur ! Je ne souhaite pas que les personnes que j'aide souffrent de cette aide mais j'ai plus l'impression qu'on m'attaque moi après avoir aidé, je n'ai pas eu de retour négatifs des personnes que j'ai aidé... au contraire, ils travaillent sur eux et avancent bien !

Bon moi depuis, je dors moins bien, plusieurs réveils la nuit et quelques peurs que j'arrive à maîtriser mais je me demande si ce n'est pas lié... (?)

ça peut sembler fou ce que j'écris, et pourtant....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 14:21

Effectivement high vibes, ne dissertons pas sur toi ni sur moi ni sur qui que ce soit, mais tu viens de cataloguer toute une série de gens que tu ne connais pas au demeurant.

Que connais tu de la vie de ces gens pour te permettre de leur expliquer ce que toi même tu n'as pas être pas vécu ( je dis bien peut-être )

Et bien explique nous plus profondément ton raisonnement s'il te plaît. Nous sommes tous à ton écoute nous les pauvres d'esprits, et si possible avec des mots simples tels que nous le sommes tous
La bonté du coeur devrait être jugée par les actes et non par les écrits.
Ecraseriez vous une araignée parce que vous en avez horreur ?


Dernière édition par ouarf le Mer 9 Nov 2011 - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 14:29

ouarf a écrit:
tu viens de cataloguer toute une série de gens que tu ne connais pas au demeurant.

Où est-ce que vous avez vu ça ? Je n'ai catalogué personne.

ouarf a écrit:
Et bien explique nous plus profondément ton raisonnement s'il te plaît. Nous sommes tous à ton écoute nous les pauvres d'esprits

Je n'ai traité personne de pauvre d'esprit non plus.

Je vais tout de même vous expliquer mon raisonnement : il existe au sein de notre être une partie que nous pourrions qualifier de mécanique-programmable, et une partie que nous pourrions qualifier de vivante-programmatrice. La première est ce que j'appelle le véhicule, et la deuxième est ce que j'appelle le conducteur. Nous passons notre vie à programmer notre véhicule, à le nourrir, à le déplacer pour que le conducteur puisse vivre de nouvelles expériences. Lorsque nous programmons le véhicule, nous y insérons des "routines" automatiques, une sorte de programmation qui permet au véhicule de se déplacer en mode "auto-pilote". Mon raisonnement est qu'au sein de ces programmations automatiques, il existe des blocages que nous connaissons, que parfois nous avons peur de défaire et de reprogrammer parce que nous pensons qu'ils nous définissent, mais aussi que parfois nous subissons parce que nous ne nous en rendons pas compte.

Que voulez-vous que je précise de plus sur cette idée ?

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
samskaraa

avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 1006
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 36

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 14:39

Citation :
Est-il possible que ces "démons" puissent me rendre visite ? parce que c'est l'impression que j'en ai eu...
Je sens au fond de moi que je dois "aider" de cette manière mais c'est basculer dans un univers inconnu pour moi et je ne voudrai pas commettre d'erreur ! Je ne souhaite pas que les personnes que j'aide souffrent de cette aide mais j'ai plus l'impression qu'on m'attaque moi après avoir aidé, je n'ai pas eu de retour négatifs des personnes que j'ai aidé... au contraire, ils travaillent sur eux et avancent bien !


arf faudrait pas que ça se retourne contre toi non plus! tu ressentais cela déjà avant cette expérience récente que tu as eue ou tu as gagné en sensibilité depuis? d'ailleurs comment perçois-tu les choses depuis, qu'est-ce-qui a changé? enfin si c pas indiscret lol
quelqu'un aurait des conseils pour un "rituel" ou une sorte de purification après avoir ramassé sur soi le "pourri" des autres? concrètement qu'est-ce-qu'on risque à s'ouvrir ainsi aux autres et à les aider (malgré eux)? comment s'en protéger?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 14:40

Merci de ta réponse si prompte.

Mais comment peut tu à ce point être sur que tout le monde est pareil, car ton discours on dirait qu'il provient de statistiques . On penserait à un toubib qui a lu que x % de personnes sont atteint de tel mal , et cela devient une vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 15:02

ouarf a écrit:
Merci de ta réponse si prompte.

Mais comment peut tu à ce point être sur que tout le monde est pareil, car ton discours on dirait qu'il provient de statistiques . On penserait à un toubib qui a lu que x % de personnes sont atteint de tel mal , et cela devient une vérité.

Mon discours provient d'un intérêt étalé sur des années à la compréhension de l'être humain et du monde sous toutes ses facettes. Je ne prétend pas détenir la vérité, et je ne base pas sur des statistiques, j'expose ici un point de vue personnel qui correspond à la façon que j'ai d'expliquer un maximum de phénomènes, idéalement, tous, et sans tomber dans la facilité du "ça n'existe pas".

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 15:51

samskaraa a écrit:

arf faudrait pas que ça se retourne contre toi non plus! tu ressentais cela déjà avant cette expérience récente que tu as eue ou tu as gagné en sensibilité depuis? d'ailleurs comment perçois-tu les choses depuis, qu'est-ce-qui a changé? enfin si c pas indiscret lol
quelqu'un aurait des conseils pour un "rituel" ou une sorte de purification après avoir ramassé sur soi le "pourri" des autres? concrètement qu'est-ce-qu'on risque à s'ouvrir ainsi aux autres et à les aider (malgré eux)? comment s'en protéger?

J'ai gagné en sensibilité je pense...
Je perçois des frissons, des vibrations et des émotions aussi, parfois bonnes mais parfois pas du tout et c'est assez oppressant !
Dans ces cas là je respire et essaye de me recentrer et ça se calme rapidement.
Par contre je remarque que ça n'est arrivé que sur le net ! Je n'ai pas encore testé ça en réel direct, je suis assez à l'écart des gens en fait !
J'évite pas mal les gens ou alors j'ai des conversations banales sinon ils viennent à moi pour m'exposer leur souffrance et c'est assez épuisant dans la vie quotidienne...
J'essaye de séparer mon aide "virtuelle" de ma vie "réelle"... je suis moins connectée qu'avant et je m'occupe plus de ma famille à présent que j'avais laissée de côté au profit de mes amis qui il faut le dire étaient surchargés de problèmes !
Je me suis épuisée parce que je leur ai donné tout mon temps, je n'en avais plus assez pour ma famille et encore moins pour moi ne serait ce que pour dormir !
J'ai repris le contrôle de tout ça et j'ai appris à mes dépends que si ce n'est pas moi qui dit " STOP " personne ne le fera pour moi ! Wink
Même nos meilleurs amis, sans le vouloir peuvent nous vider complètement de notre énergie sans s'en rendre compte... ça je l'ai bien compris maintenant !


Revenir en haut Aller en bas
philipe

avatar

Masculin Vierge Chèvre
Messages : 1069
Date d'inscription : 18/10/2011
Age : 63

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 18:28

Je dois avouer que j'ai appris ici, a dégrossir mon égo, grâce a l' égo des autres en somme, aux réactions , édifiantes ou pas. Je fais partie de ces gens qui pensent connaitre, et non détenir une vérité, par une expérience de vie, cette vérité ne m'appartient pas. Si mon égo passait devant, je ne ferai que l'étouffer, plus qu'a se taire..
Bien a vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 19:02

Pour ma part j'ai beaucoup appris en relisant mes propres messages !
Quand je les ai lu, j'y ai trouvé des messages pour moi et ça m'a fait grandement avancer...
Un peu surprenant comme méthode mais ce fut la mienne et je ne sais pas si ça peut marcher pour d'autres!
Je partage mon expérience en espérant qu'elle pourra être utile à ceux qui liront ce message.
I love you

Edit: C'est en lisant mes messages qui concernaient les autres que j'y ai vu des messages pour moi. L'effet miroir fonctionne pour soi plutôt que pour les autres j'ai l'impression, en tout cas pour moi ça a marché comme ça.
Chaque critique ou jugement que j'avais émis dans certains de mes messages, pouvaient me concerner également ! Il ne restait plus qu'à travailler sur ces points là !
Écoutez vous, lisez vous ... vous en ressortirez des infos pour vous faire avancer alors que vous pensez faire avancer l'autre ! C'est étrange mais pour moi c'est sous cette forme là que j'ai trouvé comment avancer et lâcher mes fardeaux.
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 21:31

Tout d'abord, ouarf, sache que je n'aurai pas su dire mieux !
Et puis en lisant un peu, je me suis rendu compte qu'hight vibe, en venant sur ce sujet, tombe au bon moment, il ne peux pas y avoir plus parfait comme coïncitude (si j'peux dire ainsi), regardez :
ma question initiale est "Comment pouvez vous faire entendre(1) à une personne qui est complètement prisonnière de son égo et qui lui fait faire n'importe quoi(2) et qui en plus crois(3) qu'elle agit correctement ?
(1) dans le sens que l'on vous écoute avec attention
(2) dans le sens où ce qu'elle fait lui porte préjudice (voir même jusqu'à son entourage et plus encore qui est possible) de manière non directe
(3) puisqu'elle n'est pas consciente que son égo la gouverne, du moins, elle est identifiée à son égo."

Honnêtement, hight vibe ne vient il pas illustrer à merveille la question ?
Je me rend compte du coup que ce n'est pas gagné !
Et cela me laisse dans une profonde tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
samskaraa

avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 1006
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 36

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 21:34

Citation :
Un peu surprenant comme méthode mais ce fut la mienne et je ne sais pas si ça peut marcher pour d'autres!
Je partage mon expérience en espérant qu'elle pourra être utile à ceux qui liront ce message.

oui merci mauro pour ce partage flower ces formulations simples et sincères inspirées directement du vécu sont infiniment plus instructives et inspirantes que n'importe quelle leçon péremptoire de morale ou de sagesse! encore une fois, quand c'est le coeur qui parle, le message passe, sans interférence de quelque ego ou résistance que ce soit, c'est aussi simple que cela...
d'ailleurs je me dis que c'est sans doute pour cela que tu as si vite évolué ces derniers temps, car il y a une sorte "d'exactitude" dans ton attitude envers tes ressentis, cette sincérité et cette limpidité qui se ressent dans tes messages... à l'inverse, chercher les complications, les chemins détournés pour éviter le face à face avec soi-même, est l'obstacle à la paix véritable, on peut passer par nombre de chemins tortueux avant de se rendre au réel et voir les choses telles qu'elle sont...
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 21:42

mauro a écrit:
Pour ma part j'ai beaucoup appris en relisant mes propres messages !
Quand je les ai lu, j'y ai trouvé des messages pour moi et ça m'a fait grandement avancer...
Un peu surprenant comme méthode mais ce fut la mienne et je ne sais pas si ça peut marcher pour d'autres!
Je partage mon expérience en espérant qu'elle pourra être utile à ceux qui liront ce message.
I love you

Edit: C'est en lisant mes messages qui concernaient les autres que j'y ai vu des messages pour moi. L'effet miroir fonctionne pour soi plutôt que pour les autres j'ai l'impression, en tout cas pour moi ça a marché comme ça.
Chaque critique ou jugement que j'avais émis dans certains de mes messages, pouvaient me concerner également ! Il ne restait plus qu'à travailler sur ces points là !
Écoutez vous, lisez vous ... vous en ressortirez des infos pour vous faire avancer alors que vous pensez faire avancer l'autre ! C'est étrange mais pour moi c'est sous cette forme là que j'ai trouvé comment avancer et lâcher mes fardeaux.

> Pour ma part, le jour où j'ai pu réaliser ce fait que l'on perçois en l'autre, soi même, à été libérateur du fait que je ne savais plus dans quelle direction pour que ça aille un tantinet mieux tellement, j'étais perdu !
Et c'est sur que pouvoir voir en l'autre des parties de soi même donne de bons chemin a arpenter pour mieux se connaître si j'puis dire ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Mer 9 Nov 2011 - 21:55

Merci à vous pour ces échanges forts intéressants foryou
coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Jeu 10 Nov 2011 - 0:02

mauro a écrit:
Merci à vous pour ces échanges forts intéressants foryou
coeur

cheers je pense exactement la même chose.


bien a vous tous

Le Lynxx
Revenir en haut Aller en bas
sattva

avatar

Masculin Messages : 22
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Jeu 10 Nov 2011 - 2:23

caoua a écrit:
Tout d'abord, dsl, mais je n'ai pas trouver la bonne rubrique pour poster cette question. Il y avait bien /Sspace libre/Discussion & Sondages qui me semblait le plus approprié mais il est fermé !

Pour en revenir à LA question qui me turlupine depuis des siècle, je me permet de vous en faire part :

Comment pouvez vous faire entendre(1) à une personne qui est complètement prisonnière de son égo et qui lui fait faire n'importe quoi(2) et qui en plus crois(3) qu'elle agit correctement ?


(1) dans le sens que l'on vous écoute avec attention
(2) dans le sens où ce qu'elle fait lui porte préjudice (voir même jusqu'à son entourage et plus encore qui est possible) de manière non directe
(3) puisqu'elle n'est pas consciente que son égo la gouverne, du moins, elle est identifiée à son égo.



Il y a beaucoup d'éléments importants soulevés ici qui peuvent répondre a cette question, le dernier en liste étant celui de Mauro qui n'est pas des moindres... A mon avis il y a un réel travail sur soi a faire avant tout...

Commençons par nous aider avant de vouloir aider les autres... L'intérieur avant l'extérieur...



Vous avez peut être tous compris ce que je voulais dire mais dans le doute je m'explique:



Possibilités

Certes, on peut de façon spontanée aider les autres à tous moments, et on a tous, je pense, des exemples ou notre intervention a été plus ou moins utile et d'autres ou l'on en sort vidé...

Il est possible aussi, en ayant conscience de certaines de nos imperfections humaines, dont l'EGO bien sûr, de poser un cadre de discussion dans lequel ces dites imperfections sont consciemment "étalées" donc prises en compte dans l'échange afin de les "désamorcer" au maximum. Ainsi on peut élever cette discussion, qui ne sera plus totalement "spontanée", à un autre niveau (partage du temps de parole, point par point, se recentrer,....difficile...)... Et à ce moment là, aborder les erreurs d'autrui pour aider devient plus facile. (erreur qui, soit dit en passant, n'est qu'une interprétation personnelle de notre différence de choix ou position face a différents problèmes ou autres, peut être même une étape indispensable à son évolution qu'elle ne peut que comprendre seul, etc etc... tellement de possibilités...) Ce n'est pas simple mais plus simple de parler de différences après avoir "étalé" nos "tares" commune si vous m suivez...

L'interprétation étant plus rapide que la (réelle) compréhension, car la précédant, et l'ego connaissant cette faille, s'y glisse immédiatement à la moindre faiblesse...

On peut faire les chose comme on le veut, libre arbitre, mais j'pense que sans un très bon "cadre", tout en ayant conscience qu'on peut se tromper quand a notre "valeur ajoutée", il est préférable d'attendre qu'on nous demande de l'aide... La proposer bien sûr, mais en attendant plutôt travailler sur soi, afin de gagner en sagesse et ainsi être d'une meilleur aide par la suite...



Différences

Nous sommes différents, nous prenons des routes différentes, nous possédons des avis différents, des croyances différentes,... Nous comprenons l'intérêt de partager nos vérités pour aider, mais souvent notre EGO nous pousse à croire qu'on a déjà atteint "La Voie Principale". (SUIVEZ MOI TOUS JE DETIENS LA VERITE!!!) Suspect Comme certain l'on dit je pense qu'on a chacun une voie qui nous est propre. Donc amener les autres sur notre chemin ou essayer de leur faire prendre des raccourcis n'est pas forcément une bonne chose.

Par contre, pourquoi penser qu'on serait forcement seul en tout point de cette voie...?
Ce n'est que mon avis, comme celui d'autres certainement, mais pour imager, pourquoi ne pas voir ça comme un arbre qui pousserait tête en bas et prendrait racine dans "les nuages". Chacun de nous partant donc de l'extrémité d'une branche, et remontant cette branche jusqu'à ce qu'une autre vienne s'y raccorder pour n'en former qu'une, plus grosse, et ainsi de suite jusqu'au tronc et enfin aux racines...

Ici, nous cherchons différentes réponses à différentes questions, mais nous avons au moins un but commun: l'amour, la vérité et la paix pour tous (je pense...)
Je visualise ça comme si nous avions atteint des "points de connexion" (entre certaines branches) de même niveau, mais pas forcement situé dans les mêmes branches principales... j'espère n'embrouiller personne... Very Happy



Réalité

Qui aime la société dans laquelle nous vivons? A quoi elle vous fait penser? ou qu'est ce qu'elle représente pour vous? malade
J'vais pas cracher sur certaines choses qui sont utiles, mais grosso modo pour moi on vie dans une bouse... enfin j'prend cette image pour le moment...
Comment faire pour être aussi sûr, dans cette bouse, de ce qui est bien ou mal...? vrai ou faux...? bon pour soi ou pour les autres...? Sachant qu'on vis à l'intérieur, qu'elle nous a façonnée en profondeur (pas en totalité et c'est pas irréversible encore heureux), tout comme elle a façonnée nos parents, qui nous ont éduqués, nos amis idem, les autres etc etc etc etc....
On a beaucoup appris et on a réussi a s'en extraire (la preuve en est, on est tous sur ce forum...etc etc) mais qu'en partie et ça faut pas l'oublier...

Sur ma voie, alors que je me pensais éveillé (en train de...) et conscient de beaucoup de choses (à mon petit niveau) "la vie" m'a dit que si je voulais aider comme j'aimerai aider, il fallait commencer par "renaître", car ma raison et beaucoup d'autres choses on été altérées par cette bouse... (bon j change d'image Very Happy cette drogue...) Et à un niveau beaucoup plus profond que je le pensais...
J'ai compris cela car il m'est arrivé quelque chose qui m'a "sevré" de la société pendant environ un mois et a ce moment la (hormis le fait d'avoir ressentis une sérénité que rien au monde pour moi ne peut égaler) j'ai eu l'impression, quand j'parlais autour de moi, pour aider, de parler qu'à des "camés"... même en posant un "cadre", en prenant le temps, j'étais incompris même lorsque l'on disait me comprendre... c'était horrible mais cela m'a beaucoup appris...

C'est par cela que j'ai compris que, d'une part, je ne devais pas autant me fier a mon raisonnement (éviter de penser que quelque chose est, au lieu de, quelque chose est peut-être), car mes fondements sont pollués, et d'autre part, ne pas vouloir aider à tout bout de champs en donnant un raccourci (pour moi) qui sera peut être un grand détour (pour l'autre), même par amour, et ça c'est pas évident lorsque l'on veut aider...







Tout cela n'est que mon avis depuis ma branche et je ne serais pas contre entendre l'inverse depuis une autre, bien au contraire... nos différences peuvent être magnifique avec un peu de hauteur... un peu moins quand on a la tête a même le sol et ça j'connais bien Very Happy


Même si certain y auront probablement vu des hors sujets, j'espère que ma réponse t'aidera à trouver la tienne...





Je vous souhaite a tous beaucoup d'amour Very Happy



PS: les titres sont surtout la pour alléger la tartine... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Jeu 10 Nov 2011 - 9:45

Merci sattva pour tes explications foryou



Certaines personnes viennent spontanément parler de leur problèmes...
Parfois ils viennent chercher de l'aide sans même s'en rendre compte mais parfois c'est juste pour parler ou simplement se plaindre ou se faire plaindre !
Je pense que c'est à nous de savoir (ressentir) exactement dans quel cas de figure on se trouve...

Au niveau de l'aide que je peux apporter, ça ne concerne que les bobos du cœur !
Je me suis occupée de blessures ou souffrances anciennes que j'ai ressenti chez ces personnes alors qu'eux même n'en ont pas vraiment conscience.

Comme tu le dis si bien sattva, il est important de faire un travail sur soi avant tout...
Dans mon cas, les choses se déroulent dans un ordre que je ne comprends pas trop en fait !
Les choses arrivent ou se débloquent avant même que je sache que ça existe...
C'est à dire que j'ai eu des doubles conversations (chose que je ne connaissais pas!) avant même d'avoir nettoyé mes peurs et je me demande si ce n'est pas ça qui a précipité ce nettoyage rapide et violent en moi !
Mais ne connaissant pas et ne sachant pas ce qui aller m'arriver, ça m'a quelques peu retourné sur le coup...
M'enfin ça colle avec ma vie et mon éveil ... plus rien ne m'étonne ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Jeu 10 Nov 2011 - 11:12

sattva a écrit:
caoua a écrit:
Tout d'abord, dsl, mais je n'ai pas trouver la bonne rubrique pour poster cette question. Il y avait bien /Sspace libre/Discussion & Sondages qui me semblait le plus approprié mais il est fermé !

Pour en revenir à LA question qui me turlupine depuis des siècle, je me permet de vous en faire part :

Comment pouvez vous faire entendre(1) à une personne qui est complètement prisonnière de son égo et qui lui fait faire n'importe quoi(2) et qui en plus crois(3) qu'elle agit correctement ?


(1) dans le sens que l'on vous écoute avec attention
(2) dans le sens où ce qu'elle fait lui porte préjudice (voir même jusqu'à son entourage et plus encore qui est possible) de manière non directe
(3) puisqu'elle n'est pas consciente que son égo la gouverne, du moins, elle est identifiée à son égo.



Il y a beaucoup d'éléments importants soulevés ici qui peuvent répondre a cette question, le dernier en liste étant celui de Mauro qui n'est pas des moindres... A mon avis il y a un réel travail sur soi a faire avant tout...

Commençons par nous aider avant de vouloir aider les autres... L'intérieur avant l'extérieur...



Vous avez peut être tous compris ce que je voulais dire mais dans le doute je m'explique:



Possibilités

Certes, on peut de façon spontanée aider les autres à tous moments, et on a tous, je pense, des exemples ou notre intervention a été plus ou moins utile et d'autres ou l'on en sort vidé...

Il est possible aussi, en ayant conscience de certaines de nos imperfections humaines, dont l'EGO bien sûr, de poser un cadre de discussion dans lequel ces dites imperfections sont consciemment "étalées" donc prises en compte dans l'échange afin de les "désamorcer" au maximum. Ainsi on peut élever cette discussion, qui ne sera plus totalement "spontanée", à un autre niveau (partage du temps de parole, point par point, se recentrer,....difficile...)... Et à ce moment là, aborder les erreurs d'autrui pour aider devient plus facile. (erreur qui, soit dit en passant, n'est qu'une interprétation personnelle de notre différence de choix ou position face a différents problèmes ou autres, peut être même une étape indispensable à son évolution qu'elle ne peut que comprendre seul, etc etc... tellement de possibilités...) Ce n'est pas simple mais plus simple de parler de différences après avoir "étalé" nos "tares" commune si vous m suivez...

L'interprétation étant plus rapide que la (réelle) compréhension, car la précédant, et l'ego connaissant cette faille, s'y glisse immédiatement à la moindre faiblesse...

On peut faire les chose comme on le veut, libre arbitre, mais j'pense que sans un très bon "cadre", tout en ayant conscience qu'on peut se tromper quand a notre "valeur ajoutée", il est préférable d'attendre qu'on nous demande de l'aide... La proposer bien sûr, mais en attendant plutôt travailler sur soi, afin de gagner en sagesse et ainsi être d'une meilleur aide par la suite...



Différences

Nous sommes différents, nous prenons des routes différentes, nous possédons des avis différents, des croyances différentes,... Nous comprenons l'intérêt de partager nos vérités pour aider, mais souvent notre EGO nous pousse à croire qu'on a déjà atteint "La Voie Principale". (SUIVEZ MOI TOUS JE DETIENS LA VERITE!!!) Suspect Comme certain l'on dit je pense qu'on a chacun une voie qui nous est propre. Donc amener les autres sur notre chemin ou essayer de leur faire prendre des raccourcis n'est pas forcément une bonne chose.

Par contre, pourquoi penser qu'on serait forcement seul en tout point de cette voie...?
Ce n'est que mon avis, comme celui d'autres certainement, mais pour imager, pourquoi ne pas voir ça comme un arbre qui pousserait tête en bas et prendrait racine dans "les nuages". Chacun de nous partant donc de l'extrémité d'une branche, et remontant cette branche jusqu'à ce qu'une autre vienne s'y raccorder pour n'en former qu'une, plus grosse, et ainsi de suite jusqu'au tronc et enfin aux racines...

Ici, nous cherchons différentes réponses à différentes questions, mais nous avons au moins un but commun: l'amour, la vérité et la paix pour tous (je pense...)
Je visualise ça comme si nous avions atteint des "points de connexion" (entre certaines branches) de même niveau, mais pas forcement situé dans les mêmes branches principales... j'espère n'embrouiller personne... Very Happy



Réalité

Qui aime la société dans laquelle nous vivons? A quoi elle vous fait penser? ou qu'est ce qu'elle représente pour vous? malade
J'vais pas cracher sur certaines choses qui sont utiles, mais grosso modo pour moi on vie dans une bouse... enfin j'prend cette image pour le moment...
Comment faire pour être aussi sûr, dans cette bouse, de ce qui est bien ou mal...? vrai ou faux...? bon pour soi ou pour les autres...? Sachant qu'on vis à l'intérieur, qu'elle nous a façonnée en profondeur (pas en totalité et c'est pas irréversible encore heureux), tout comme elle a façonnée nos parents, qui nous ont éduqués, nos amis idem, les autres etc etc etc etc....
On a beaucoup appris et on a réussi a s'en extraire (la preuve en est, on est tous sur ce forum...etc etc) mais qu'en partie et ça faut pas l'oublier...

Sur ma voie, alors que je me pensais éveillé (en train de...) et conscient de beaucoup de choses (à mon petit niveau) "la vie" m'a dit que si je voulais aider comme j'aimerai aider, il fallait commencer par "renaître", car ma raison et beaucoup d'autres choses on été altérées par cette bouse... (bon j change d'image Very Happy cette drogue...) Et à un niveau beaucoup plus profond que je le pensais...
J'ai compris cela car il m'est arrivé quelque chose qui m'a "sevré" de la société pendant environ un mois et a ce moment la (hormis le fait d'avoir ressentis une sérénité que rien au monde pour moi ne peut égaler) j'ai eu l'impression, quand j'parlais autour de moi, pour aider, de parler qu'à des "camés"... même en posant un "cadre", en prenant le temps, j'étais incompris même lorsque l'on disait me comprendre... c'était horrible mais cela m'a beaucoup appris...

C'est par cela que j'ai compris que, d'une part, je ne devais pas autant me fier a mon raisonnement (éviter de penser que quelque chose est, au lieu de, quelque chose est peut-être), car mes fondements sont pollués, et d'autre part, ne pas vouloir aider à tout bout de champs en donnant un raccourci (pour moi) qui sera peut être un grand détour (pour l'autre), même par amour, et ça c'est pas évident lorsque l'on veut aider...







Tout cela n'est que mon avis depuis ma branche et je ne serais pas contre entendre l'inverse depuis une autre, bien au contraire... nos différences peuvent être magnifique avec un peu de hauteur... un peu moins quand on a la tête a même le sol et ça j'connais bien Very Happy


Même si certain y auront probablement vu des hors sujets, j'espère que ma réponse t'aidera à trouver la tienne...





Je vous souhaite a tous beaucoup d'amour Very Happy



PS: les titres sont surtout la pour alléger la tartine... Wink


> Je pense comprendre ton sens de "renaitre" puisque pour ma part, un cas similaire s'est produit.
En tout cas, je comprend aussi ce fait de se sentir incompris et pour te parler de mon cas, lorsque j'arrivais au boulot, un jour, j'ai eu le flash que tous les employés étaient des morts vivant venant me planter des pailles sur moi pour aspirer mon énergie, une drôle de vision en un espace temps très réduit, voir instantanément !

Justement, ces "morts vivant" illustre ma question, et ce n'est pas que je souhaite les changer, mais lorsqu'un tel personnage vient parasiter mon propre travail, ma propre vie, sans que je puisse m'en protéger, c'est à ce moment là que je souhaiterai pouvoir exprimer de manière compréhensible pour le mort vivant que l'on peut agir différemment et que cela reste profitable a tout le monde. Déjà commencer à en discuter avec lui, échanger les idées pour en trouver une commune et bénéfique pour tous. Mais ce déjà n'a pas l'air d'être possible ! D'où cette question initiale du sujet !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
philipe

avatar

Masculin Vierge Chèvre
Messages : 1069
Date d'inscription : 18/10/2011
Age : 63

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Jeu 10 Nov 2011 - 11:47

L'égo d'une personne se voit d'emblé dans l'avatar, et/ou dans son choix de presenter ses lignes, le choix des couleurs, et de l'espace occupé...
Pensez a ça..
Revenir en haut Aller en bas
caoua

avatar

Masculin Messages : 449
Date d'inscription : 23/07/2011
Localisation : sur la lune

MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Jeu 10 Nov 2011 - 12:53

philipe a écrit:
L'égo d'une personne se voit d'emblé dans l'avatar, et/ou dans son choix de presenter ses lignes, le choix des couleurs, et de l'espace occupé...
Pensez a ça..

> Peut être es tu doué pour comprendre simplement avec une image, l'intention que la personne a projeté ou non, lorsqu'elle a créé son avatar ?
Je pense que si la personne projète une intention lorsqu'elle créée son avatar, elle le fais avec une relative conscience.
Cependant, si elle créée son avatar sans conscience, je pense qu'à se moment là, c'est l'égo de la personne qui créé l'avatar. Et donc, à se moment là, à te lire, je peux penser que toi, philipe, tu possèderai la capacité de voir l'égo de la personne dans son avatar, ce qui implique que tu saches si la personne utilise son égo ou sa conscience lors de ses différentes étapes d'actions (par exemple ici, dans toutes les étapes pour créer son avatar).

ps : edit fini, dsl !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   Jeu 10 Nov 2011 - 14:49

caoua a écrit:
lorsque j'arrivais au boulot, un jour, j'ai eu le flash que tous les employés étaient des morts vivant venant me planter des pailles sur moi pour aspirer mon énergie, une drôle de vision en un espace temps très réduit, voir instantanément !

Justement, ces "morts vivant" illustre ma question, et ce n'est pas que je souhaite les changer, mais lorsqu'un tel personnage vient parasiter mon propre travail, ma propre vie, sans que je puisse m'en protéger, c'est à ce moment là que je souhaiterai pouvoir exprimer de manière compréhensible pour le mort vivant que l'on peut agir différemment et que cela reste profitable a tout le monde. Déjà commencer à en discuter avec lui, échanger les idées pour en trouver une commune et bénéfique pour tous. Mais ce déjà n'a pas l'air d'être possible ! D'où cette question initiale du sujet !

Paranoïa évidente augmentée d'un complexe de supériorité égocentrique ! Je comprend que cette question vous taraude, souvent on cherche pour les autres les solutions qui s'appliqueraient à merveille pour nous-même, alors je vous souhaite de trouver une réponse pour traiter votre leur égo.

Cordialement,
High Vibes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA question... sur l'égo, l'humain, la communication   

Revenir en haut Aller en bas
 

LA question... sur l'égo, l'humain, la communication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» question sur les cases du relevé 24
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Question de la communication
» IBM à nouveau contre l'humain
» Question Rqap

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Révélations :: Spiritualité / Philosophie / Humanisme :: Interrogations / Réflexions personnelles-